Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par david12 le Ven 30 Mai - 10:44

Topic ouvert
avatar
david12

Messages : 862
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 44
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par JER-25 le Jeu 5 Juin - 12:38

Rugby : Pierre Garcia signe à Rodez
Le 05 juin à 11h27 par Mathieu Roualdés | Mis à jour il y a 3 heures
Après avoir débuté le rugby à Capdenac, Pierre Garcia sera Ruthénois la saison prochaine. (Repro CP) Info CPA
Pierre Garcia ne devrait pas être dépaysé la saison prochaine. Car l’enfant du Bassin-il a débuté le rugby à Capdenac- jouera à la «capitale», comme on dit chez lui, la saison prochaine. Un presque retour au pays en somme...
D’ailleurs, le Stade Rodez Aveyron n’a pas hésité bien longtemps à s’attacher les services de cet ailier, voire arrière, de tout juste 23 ans. Il faut dire que ce dernier a tout du profil recherché par Patrick Furet et ses équipes: jeune et prometteur.
Ami de Thomas Larrieu
En effet, Pierre Garcia a un parcours des plus... prometteurs! Après s’être rapidement envolé vers le centre de formation de Brive comme nombreux de ses compatriotes prometteurs du Bassin, il a notamment fréquenté les équipes de France jeunes (cadets et juniors). Là, il a notamment eu l’occasion de croiser le fer avec les Bézy, Doussain, Plisson et autres. Après avoir fait ses gammes du côté de la Corrèze donc, le jeune «cheminot» a franchi le pas du professionnalisme du côté de Dax.
Sous les couleurs landaises, il a fait pas moins de huit apparitions cette saison en Pro D2 dont un match en tant que titulaire du côté d’Auch dans l’hiver. Sous les couleurs ruthénoises, il retrouvera donc son ex-coéquipier et néanmoins ami Thomas Larrieu, talonneur, qui lui également s’est engagé avec le Stade Rodez Aveyron, il y a peu.

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 935
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par JER-25 le Ven 20 Juin - 9:10

Rugby : dans leur nouvelle poule, les Ruthénois vont voir du pays
Le 20 juin à 10h13 par Mathieu Rouladés | Mis à jour il y a 1 minute
(Infographie CP)
Ce n’est certes qu’une première mouture. Et comme chaque saison, des modifications pourraient intervenir. Mais la Fédération a promis qu’elle voulait en terminer avec les incessants changements de poules et que justement, ça ne changerait pas !
7 284 kilomètres au compteur
Alors, jeudi, Rodez a été fixé sur ses adversaires pour la prochaine saison. L’équipe bataillera dans une poule composée de Tyrosse, Saint-Nazaire, Langon, Castanet, Vannes, Cognac, Saint-Sulpice-sur-Lèze, Angoulême et Saint-Jean-de-Luz. De quoi dire que les Aveyronnais vont voir du pays ! Car entre Vannes (Bretagne) à 700 bornes et Saint-Jean-de-Luz au Pays basque, en passant par la Gironde et Langon, les Ruthénois connaîtront tous les recoins de la côte Atlantique.
En tout, la formation ruthénoise parcourra 7 284 kilomètres contre... 5 028 la saison dernière. Mais Patrick Furet, manager du club, n’était pas si mécontent que cela : "Les voyages forment la jeunesse mais cette poule est homogène. C’est intéressant." Il faut dire que côté sportif, le SRA n’a, en effet, aucun complexe à faire.
Tyrosse favori
Si Tyrosse, demi-finaliste lors des deux dernières saisons, s’impose logiquement comme le favori, aucun autre club ne sort du lot. Certes, il y a bien Castanet, Vannes et Langon qui ont joué les phases finales en 2014 mais pour le reste, Rodez avancera quelque peu dans l’inconnu. Car, à quoi s’attendre d’Angoulême, promu aux dents longues, de Saint-Nazaire, 5e de la poule de Nevers, ou bien encore de Cognac ?
En revanche, une chose est déjà certaine : Saint-Sulpice-sur-Lèze fera office de Petit Poucet de la poule et même de la division. Les Haut-Garonnais, qui avaient éliminé Rodez en demi-finale de Fédérale 2 il y a trois saisons, ont cette fois-ci accepté la montée mais devront faire avec un budget des plus serrés (de l’ordre de 400 000 €).

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 935
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par tounsy le Lun 7 Juil - 6:54

Stade Rodez Aveyron : les forces en présence

Arrivées : Gaëtan Bertrand (espoir USAP) 3/4 centre, Lotu Aiuta (Bourg-en-Bresse) arrière, Luc Martinet (Bagnères) pilier, Thomas Larrieu (Dax) talonneur, Trian Pllotschi (Figeac) 3 ème ligne, Michael Cromie (Ulster Ravens) pilier, Mathieu Roca (Aurillac) 3 ème ligne international Espagne, Liam Mater (La Voulte) 2 ème ligne, Dimitri Jean-Etienne (Lyon) 3 ème ligne, Jean-Baptiste Marty (Castres Espoir) demi de mêlée

Départs : Ionel Badiu (non conservé), Adrien Falieres (arrêt), Sofiane Chella, pilier (Stade Français), Anthony Lacassagne, 2ème ligne (RC Montauban), Cyril Montet, 3ème ligne (RC Montauban), Damien Criotier, 1/2 d'ouverture (La Seyne)), Mel De march, 14/15 (?), Anthony Poujol, 1/2 de mêlée (Aix en Provence)

tounsy

Messages : 135
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 21 Juil - 8:49

Les Ruthénois font leur rentrée

Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Le club ruthénois retrouve les terrains d'entraînement ce lundi à Vabre



Les joueurs ruthénois ont quitté les terrains de compétition à Nevers, il y a quelques mois, à l'occasion d'un match retour de phases finales de Fédérale 1 de qualité. Ce dernier a laissé des regrets sur l'instant car la qualification est passée toute proche.

Aujourd'hui, ce souvenir appartient au passé tout en poussant l'effectif aveyronnais, et ses cadres techniques, à ambitionner mieux en fin de saison prochaine.

Aussi, le recrutement de ces dernières semaines a été construit en ce sens. L'entraîneur, Patrick Furet, est allé à la pêche aux éléments jeunes et de qualité. C'est sa marque de fabrique depuis qu'il est arrivé à Rodez, cherchant à renouveler peu à peu le groupe sur la base d'éléments ayant appris beaucoup du haut niveau sans être parvenus à y rester. Patrick Furet aime l'esprit de revanche qui anime ces garçons tous désireux de démontrer qu'ils ont été écartés de l'élite sur des détails et non sur leur valeur.

Bref, Rodez avance mettant en place un jeu, un style et un club qui se fédère. On vient de le voir tout dernièrement avec la rénovation des loges du stade Paul-Lignon, l'installation de panneaux publicitaires déroulants. «Il faut progresser, doter le club d'outils de notre époque», explique avec conviction le président Norbert Fabre.

De son côté, Patrick Furet possède toute liberté pour façonner le style de jeu de son équipe.
Une intense préparation

Ces prochains jours, le préparateur physique, Lionel Iaconno, va prendre en main le groupe pour le plonger dans une préparation physique chaude et exigeante. C'est à ce prix que les joueurs seront prêts pour les prochaines oppositions de Fédérale 1. Plus les années passent, plus la nécessité de préparer les joueurs à ce combat est capitale. Comme l'analysait un ancien rugbyman ruthénois : «Je constate une énorme différence dans les impacts entre ce que nous connaisssions dans les années 1990 en groupe A et ce que l'on remarque maintenant. Nous aurions tous explosé au contact des joueurs de nos jours. Je comprends pourquoi il est impérieux que les gars soient préparés au combat maintenant. Il y va de leur intégrité physique». Aussi, ce travail va débuter dès ce lundi au stade de Vabre en fin d'après-midi. On retrouvera les petits nouveaux Bertrand (USAP), Aiuta (Bourg-en-Bresse), Martinet (Bagnères), Larrieu (Dax), Pllotschi (Figeac), Cromie (Ulster Ravens), Roca (Aurillac), Mater (La Voulte), Jean-Etienne (Lyon), Marty (Castres), Datunashvili (Mauriac).

On retrouvera les Ruthénois à Millau, le jeudi 7 août en match amical lors du challenge Vaquerin à 18h contre Aix-en-Provence (Fédérale 1). Le championat débutera pour Rodez le 7 septembre à St-Jean-de-Luz.

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mer 23 Juil - 14:05

Rugby. Stade Ruthénois. Norbert Fabre, le président du Stade Ruthénois rugby, donne le départ de la saison

«Nous sommes animés par le projet de la pro D2»


Comment se porte le Stade Ruthénois en ce jour de reprise des entraînements de l'équipe fanion ?


Bien, nous avons une belle équipe qui va encore se renforcer de deux joueurs. Un pilier et un centre qui devrait être un joueur venu de Nouvelle Zélande, Timu Star, un homme de 24 ans. Du côté du secteur administratif, la direction du club a évolué car j'ai souhaité être entouré de présidents délégués avec Jean-Paul Barriac qui sera en charge du secteur sportif et de Frédéric Mangione à qui reviendra de s'occuper du secteur administratif. Pour ma part, je serai en charge des relations extérieures du Stade et de sa vie quotidienne.

Pourquoi une telle évolution ?


Notre équipe première a beaucoup évolué. Elle est plus en avant que le secteur administratif qui doit vite se professionnaliser car on ne peut plus tirer sur la corde du bénévolat. Nous allons recruter un directeur administratif prochainement. Il faut que des gens soient à plein-temps chargés de la gestion du club au quotidien. Sinon, nous serons écartelés et plus en mesure d'administrer le club avec cohérence et efficacité. Aussi, du côté des dirigeants, il faut que les pouvoirs soient délégués pour le bienfait du Stade Ruthénois.

Parlons finances, où en est le club ?


Nous avons notre dette du passé étalée sur les dix années à venir. Cela ne nous empêche pas de réunir un budget d'un million trois cent mille euros. Le budget de la dernière saison était inférieur de cent mille euros. Je tiens à me féliciter que dans ce budget la part des subventions ne soit que de 20 %. Par contre, le partenariat se chiffre à une hauteur de 700 000 € entièrement acquis par le soutien de nos entreprises locales. Nous sommes fiers de ce lien avec le monde économique de notre région. C'est une volonté du club et un engagement de tous les instants pour fédérer autour du projet de montée en Pro D2, projet qui porte le club.

Est-ce essentiel ?


Le sport se nourrit d'ambitions, de projets, de victoires. La saison dernière, le match de phase finale contre Nevers à Rodez a permis de constater que parmi les spectateurs présents dans notre stade beaucoup venaient du Cantal, du Lot, du Tarn, de la Lozère. Un Stade Ruthénois en pro D2 aura cette force d'attraction. Je me bats pour atteindre cet objectif de reconnaissance sportive de notre club et de la ville de Rodez.

Vous avez initié le projet d'avoir de nombreux joueurs qui suivent une formation professionnelle ?


Oui, on définit ce statut par de la «pluri-activités». Cela assure un avenir professionnel aux joueurs pour leur après rugby. Cela leur donne au quotidien l'occasion de ne pas penser qu'au rugby et de se libérer l'esprit avec d'autres responsabilités. Enfin, un joueur qui est payé en exerçant une autre activité c'est une somme en moins que nous avons à lui verser. C'est la raison pour laquelle notre effectif de qualité revient moins cher que si nous avions un groupe à cent pour cent professionnel. Cette différence se chiffre de l'ordre de moins 30 % à qualités sportives égales.

Quels sont les autres projets du club ?


À la rentrée scolaire va s'ouvrir la première classe de rugby en milieu scolaire à Rodez pour nos jeunes filles et garçons aveyronnais. Enfin, nous aimerions pouvoir utiliser les salles du haras proches de notre stade pour y réaliser les repas d'avant match.

ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 19:28

Patrick Furet : « Assumer notre nouveau statut »

Satisfait de la préparation de ses joueurs, le coach ruthénois (ici à gauche) espère franchir un nouveau cap cette saison.
Encore dans une «période d’observation» comme il le dit, Patrick Furet ne cache pas sa satisfaction vis-à-vis du recrutement et de l’état de forme de ses troupes.

Comment la reprise se passe-t-elle ?

Ça va. Les joueurs ont bien travaillé individuellement et les tests sont globalement satisfaisants.

Le recrutement est quasiment bouclé. Quel premier bilan en tirez-vous ?


C’est un recrutement très complet. On a mis l’accent sur de jeunes joueurs qui pour certains sont revanchards par rapport aux divisions professionnelles. On croit en ces joueurs. Ils ont un fort potentiel. Maintenant, je les ai certes recrutés pour tout cela mais je suis comme Saint-Thomas, j’attends de voir. C’est à eux de prouver sur le terrain.

Rodez semble devenir un club tremplin justement pour ces joueurs qui ont une revanche à prendre vis-à-vis des niveaux pros...


Non, ce n’est pas qu’un club tremplin car il y a des objectifs collectifs. Maintenant, je leur souhaite à tous de rebondir ici et de retrouver la Pro D2 voire mieux. On a deux objectifs : un collectif qui est de faire mieux que la saison passée. Personnellement, ensuite, les joueurs doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour atteindre leurs objectifs personnels.

Le recrutement a également été très international. L'homogénéité du groupe ne va-t-elle en souffrir ?


Quand on est sur un terrain, il n’y a ni nationalité, ni rien... Il y a juste une équipe. Après, il ne faut pas se le cacher, les joueurs étrangers correspondaient davantage à nos moyens. Ce n’était parfois pas nos premiers choix mais ce n’est pas facile de trouver des joueurs français sur des profils recherchés à un prix en adéquation avec nos moyens.

Avez-vous des doutes sur l’intégration de ces joueurs ?


Des doutes, on en a toujours. Maintenant, je sais que tu peux être Français et ne pas t’intégrer. De toutes les manières, on a mis en place des cours de Français pour les étrangers. C'est à eux maintenant de faire les efforts comme nous en avons fait pour les accueillir du mieux possible. Pour l’instant, tout se passe bien.

La poule de Rodez est connue depuis un bon moment. Que vous inspire-t-elle ?


Le championnat sera très homogène et très ouvert. Rodez a aujourd’hui une image différente de la saison passée. On sera attendu et ce sera à nous de nous imposer et d’assumer notre nouveau statut.

Des objectifs ont-ils déjà été fixés ?


Non, on attend le premier match amical face à Aix-en-Provence le 7 août et le stage à Aramits (Pyrénées-Atlantiques), du 8 au 10 août, pour commencer à définir un projet, des objectifs et les règles de vie du groupe. Là, nous sommes encore en période  "d’observation".

La saison passée, de nombreux joueurs ont accumulé de gros temps de jeu. Les blessures ne sont-elles pas votre angoisse et une des clés de la saison à venir ?

C’est justement pour cela que nous avons étoffé le groupe pour pallier d’éventuelles absences. Après, certes, des joueurs ont tiré sur la corde la saison passée mais on ne peut pas prédire les blessures. La seule usure qu’ils auraient pu ressentir est mentale. Et ça n’a pas l’air d’être le cas car ils n’ont pas fait n’importe quoi lors du mois et demi de vacances. Cette saison, personne ne devrait tirer sur la corde mais c’est à nous de franchir un cap.

Le Néo-Zélandais Star n’est pas encore arrivé

Attendu à Rodez, le 3/4 centre Timu Star, dont tout le monde ne dit que du bien, ne posera pas ses valises en Aveyron "avant la semaine prochaine", selon Patrick Furet.
Il y a donc peu de chance pour que le champion du monde avec les juniors «All blacks» porte le maillot ruthénois pour le premier match amical face à Aix-en-Provence, le 7 août à Millau.
Quant au pilier sud-africain -qui constitue la dernière recrue du club-, il n’arrivera certainement qu’après son compatriote de l’hémisphère sud.

centrepresse.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 17 Aoû - 6:10

Rodez s'oppose à du costaud


Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Dimanche au stade Paul-Lignon Rodez accueille à 16h en amical Valence-d'Agen

Les Ruthénois viennent de réaliser un bon match nul en amical, 10 à 10, contre Aix-en-Provence

Depuis la reprise, les rugbymen ruthénois ont effectué un gros travail physique et, après une vaste revue d'effectif contre Aix-en-Provence à Millau (dans le cadre du challenge Vaquerin), le groupe est encore allé peaufiner sa condition mais aussi la solidarité lors d'un court stage dans les Pyrénées, le week-end dernier. Jusqu'à présent largement privés de ballons, les Ruthénois vont vraiment renouer avec le rugby ce dimanche à l'occasion d'un premier match amical contre Valence-d'Agen. Une rencontre de préparation qui sera suivie d'une autre face à Lannemezan avant qu'un dernier galop d'essai ne soit organisé à Graulhet. Le tout dans l'optique du championnat qui redémarre le 7 septembre avec un déplacement à Saint-Jean-de-Luz où, la saison écoulée, le SRA avait eu la bonne idée de s'imposer.

Renforts

Le groupe «sang et or» a été largement renforcé à l'intersaison avec un solde net clairement positif, marqué par un plus grand nombre d'arrivées que de départs. Les supporters ruthénois, qui rongent leur frein depuis la fin de saison, viendront donc voir évoluer leurs protégés et découvrir aussi les petits nouveaux. Dernier arrivé, le Néo-Zélandais Star Timu, trois-quarts centre (1,82 m, 92 kg, 24 ans), qui peut aussi jouer à l'arrière, a participé au stage du week-end dernier. Celui qui défendait les couleurs des Hawkes Bay et a porté le maillot à la fougère des Babies-Blacks est venu chercher une expérience nouvelle et se confronter à un nouveau «style de jeu». Il veut apporter sa vitesse, sa technique et sa liberté dans le jeu. Le dernier recruté, le pilier sud africain polyvalent Vorster (1,90 m pour 116 kg), n'a pas encore débarqué.
Mais le public ruthénois aura du neuf à se mettre sous la dent avec les autres recrues dont l'anglais Liam Mather, deuxième ligne (1,95 m, 115 kg), passé par La Voulte, que Patrick Furet avait voulu engager dès la saison dernière. Liam Mather, deuxième ligne de combat, qui apprécie de faire partie d'un «groupe jeune et ambitieux».
Star Timu et Liam Mather, qui sort d'une blessure à la cheville et s'est contenté de footings, seront-ils sur le pré ?
Car, entre licences non parvenues, reprises tardives et blessures, le groupe ne sera pas au complet. Côté blessures, le sort s'acharne déjà. Le pilier éric Piorkowska est «out» ainsi que l'ouvreur Julien Baron, blessé aux deux épaules lors d'un déblayage à l'occasion du match contre Aix. Le demi en saura plus sur la durée de son indisponibilité en début de semaine puisqu'il voit son chirurgien mardi.
Le coach, Patrick Furet, doit d'ores et déjà trouver un intérimaire à ce poste ô combien déterminant pour doubler Romain Boscus. Il se murmure que l'Australien Aiuta (ex-Bourg-en-Bresse) pourrait être essayé. On sera aussi curieux de découvrir la troisième ligne où la concurrence sera très forte avec l'arrivée de Mathieu Roca (ex-Aurillac), de Jean-Étienne (ex-Lyon), du retour du blessé longue durée Thomas Pagès. Idem en première ligne qui a perdu Badiu (Carcassonne), Chelat (Racing Metro), Falières (arrêt).
On le voit, cette première rencontre amicale face aux voisins tarn-et-garonnais va être riche d'enseignements.
Elle va autoriser roulements et tests face à un solide club de fédérale 1, et permettre aux coachs de tirer de premières conclusions en vue de former le groupe des 23 qui débutera face aux Basques dans trois semaines.


ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par david12 le Mer 20 Aoû - 8:34

Une défaite sans gravité


Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Hier Rodez recevait en match amical Valence d'Agen (Fed 1) et s'est incliné 14 à 21

Le second essai ruthénois contre Valence d'Agen a été marqué, hier, par Luc Duvergé en fin de rencontre sur une action personnelle et très déterminée/

À Rodez, au stade Paul-Lignon, Valence d'Agen (Fédérale 1) Rodez (Fédérale 1) 21 à 14
Arbitrage de M Régis (Midi-Pyrénées), 500 spectateurs

Rodez : 2 E Pallares (15e) et Duvergé (61e), 2 T Boscus (15e) et Miquel (61e)

Valence d'Agen : 2 E Solans (46e) et Furini (59e), 1 T Bousquet (59e), 3 P Lacombes (11e, 33e, 42e)

Rodez : Lamprecht, Favre-Trosson, Bertrand, Pallares, Garcia, (o) Boscus, (m) Molinié, Auréjac, Alazard, Martin, Magnes, Teriitahoia, Burtila, Larrieu, Cromie. Sont entrés en jeu : Martinet, Bajja, De Barros, Pages, Datunashvili, Pllotschi, Marty, Aiuta, Jean-Etienne, Duvergé, Miquel, Fabre, Pratmarty, Roca, Donatze.
Le Stade Ruthénois a disputé, hier après-midi contre Valence d'Agen, son deuxième match amical d'avant saison. Le premier, soldé par un match nul à Millau contre Aix (10 à 10), a été suivi, ce dernier dimanche, d'une défaite contre l'Avenir Valencien. Un résultat qui a conduit l'entraîneur ruthénois, Patrick Furet, à déplorer cet échec. «Je n'aime pas quand on galvaude un match, même amical. J'ai vu des gars marcher durant la rencontre, cela ne me convient pas. Il faut un minimum de rebellion, de conquête dans les duels. Ce que j'ai vu m'apporte des confirmations sur des premières impressions. Je vais resserrer le groupe, et dès dimanche prochain contre Lannemezan (à 16h à Paul-Lignon) je proposerai un collectif plus restreint se rapprochant de l'effectif qui débutera la saison de Fédérale 1 en septembre par un premier déplacement à Saint-Jean-de-Luz».
Ceci dit, on notera que la prestation aveyronnaise n'a pas apporté beaucoup d'informations sur son style et son jeu. D'ailleurs, à ce jour, le groupe «sang et or» a terminé sa période de préparation foncière pour entrer dans une dynamique de construction de matchs dès ce lundi.
C'est ainsi que les schémas de jeu vont être développés, automatisés. «J'ai vu des choses à corriger notamment en mélées. On va s'y employer».
L'ambition est simple, installer le rugby ruthénois sur son projet de jeu afin qu'il soit prêt pour le déplacement au Pays Basque.
Pour autant, en cette occasion il faudra prendre en compte la variable temps qui avait suffisamment piégé les Aveyronnais à Lormont, Lavaur et Langon la saison dernière. Le temps chaud régnant dans ces trois localités avait éteint les ardeurs ruthénoises surprises par ce contraste climatique alors que sur le Piton le froid était installé depuis des semaines.
Hier, ce phénomène climatique a joué incontestablement dans le rendu ruthénois. Trop souvent face à Valence, les Rouergats ont manqué de dynamisme et de lucidité, finissant difficilement. Les entraînements dans la pluie et la fraîcheur des dernières semaines ont joué un rôle négatif. Il est bon d'en prendre conscience car ce scenario risque fort de se reproduire début septembre au Pays Basque. «Je retiens néanmoins qu'on aurait pu faire preuve de plus d'agressivité hier».
Quoi qu'il en soit, le Stade attend la prochaine arrivée de son pilier sud-africain Peter Voster (1,90 m pour 120 kg) et retient son souffle afin de connaître demain le diagnostic définitif ainsi que le temps de guérison de Julien Baron, sérieusement blessé aux épaules à Millau, face à Aix-en-Provence le 7 août dernier. Ensuite, se profilera dimanche Lannemezan dont le thème du match sera la mise en place d'une équipe se rapprochant du groupe désigné à commencer la saison. Patrick Furet ne cite pas de noms mais un pourcentage. «Il y aura 25 % de joueurs retirés à la liste alignée ce dimanche contre Valence d'Agen».

Stéphane Hurel


jeanjean

Messages: 3539
Date d'inscription: 03/05/2012
Age: 31
Localisation: RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Revenir en haut
avatar
david12

Messages : 862
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 44
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 25 Aoû - 13:41

Face à Lannemezan, le SRA et Lotu Aiuta marquent les esprits
Auteur de trois des quatre essais ruthénois, le Samoan Lotu Aiuta, arrivé de Bourg-en-Bresse cet été, a marqué les esprits. (Jean-Louis Bories)
Il a beau dire Patrick Furet, il y a des amicaux qui en disent plus que d’autres. Si celui de dimanche dernier face à Valence-d’Agen (défaite 21-14) avait donné un aperçu du travail à fournir; celui  de dimanche face à Lannemezan, au-delà de l’ampleur du score, a lui rappelé que ce Stade Rodez Aveyron, lorsqu’il met les ingrédients, s’avance vers la saison 2014-15 avec de solides arguments.
Mais il ne valait mieux pas être en retard pour voir cette remise en marche. Car les Ruthénois ont d’entrée mis le bleu de chauffe et la tête des Haut-Pyrénéens sous l’eau. L’entraîneur aveyronnais avait réclamé "de la combativité, de l’engagement, de l’investissement", il n’a pas dû être déçu. Deux minutes de jeu et Lotu Aiuta était trouvé en coin pour un essai tranquille. Cinq minutes après et l’ex-arrière de Bourg-en-Bresse (Pro D2), arrivé cet été, concrétisait une longue séquence «sang et or», faisant admirer ses jambes de feu.

Lotu Aiuta, l’«extraterrestre»


Mais ce n’était qu’un aperçu. Mis sous l’éteignoir par le travail des avants ruthénois et un jeu de mouvement retrouvé, les Lannemezanais ne pouvaient en effet que s’incliner devant le potentiel du natif d’Auckland (Nouvelle-Zélande) au passeport samoan. "J’ai vu un extraterrestre", soufflait d’ailleurs l’entraîneur adverse au coup de sifflet final. Le public de Paul-Lignon ne lui donnera pas tort après cette 16e minute au cours de laquelle Aiuta, à la suite d’une interception alors qu’il venait d’être replacé en N.10, est parti de la ligne médiane, a enchaîné un raffut pour aplatir.
Les autres derrière, lui devant. Tandis que Timu Star, l’autre recrue néo-zélandaise, étrennait ses béquilles (fracture du péroné) sur le bord du terrain, le SRA a donc pu savourer une première réussite. Mais en attendant le pilier sud-africain Peet Vorster -qui doit arriver aujourd’hui-, cela n’a pas été la seule.
Si Sylvain Fabre concluait avec un 4e essai (54e), les partenaires de De Barros ont en effet démontré qu’ils savaient encore avoir du répondant. Quitte à se montrer un brin indisciplinés. Lannemezan, à 15 contre 13, s’y engouffrait et évitait le zéro pointé (38e). Insuffisant néanmoins pour noircir le tableau d’un SRA convaincant qui aborde désormais la dernière ligne droite de sa préparation avec un moral au beau fixe. En attendant le 7 septembre, et le coup d’envoi du championnat à Saint-Jean-de-Luz.




jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mer 3 Sep - 8:29

Interview intéressante du Président Fabre

Fédérale 1 – Rodez et son laboratoire Fabre



Le Stade Rodez Aveyron, endetté, avait un pied dans le vide il y a deux ans seulement. Sont arrivés au chevet du malade deux glorieux anciens, deux Fabre. Jean tout d’abord. L’ancien capitaine du Stade Toulousain et du XV de France, qui a placé la formation au coeur du projet ruthénois comme il l’avait fait avec brio pour Toulouse pendant les années 80. Et puis Norbert, devenu président « par hasard ». Dynamique, ancien joueur de la grande époque, et bon gestionnaire, il a remis le SRA sur les bons rails. Il nous parle avec sa franchise habituelle de sa vision du club à court et moyen terme, avant un premier déplacement périlleux à Saint-Jean-de-Luz ce dimanche. (par Jonah Lomu)

Une nul face à Aix, une défaite contre Valence d’Agen et une belle victoire sur Lannemezan pendant les matchs amicaux. Dimanche, Rodez se déplacera au pays basque avec beaucoup d’ambition pour l’ouverture du championnat. (photo club)
 
Président, la trajectoire et les résultats ont bien changé depuis votre arrivée ?


Le club était en faillite il y a deux ans seulement. Il a fallu repartir avec un projet nouveau et une nouvelle équipe qui est arrivée pour sauver le club. Nous avons oeuvré prioritairement pour maintenir le club lors de notre première saison. Les comptes remis à zéro, nous avons eu ensuite comme objectif de nous qualifier sur le terrain, ce que nous avons fait. Nous avons perdu honorablement contre Nevers en 8ème, un des plus gros budgets de notre niveau. Et cette année, la qualification est le minimum syndical, car nous visons la première ou la deuxième place…
 
Au moins, on ne pourra pas dire que vous vous cachez


Pourquoi se cacher ? Nous avons un public fidèle, qui, historiquement, est rugby, pas foot. Nous avons la 4ème affluence de France, avec 4 000 spectateurs pour chaque match. L’an passé, on nous prédisait une saison compliquée, dans la poule de Montauban. Nous finissons 3ème. Nous avons un groupe de qualité, qui a été sérieusement renforcé.
 
Est-ce à dire que vous visez la Pro D2 dans ce cas ?

A court terme oui. Vous savez, il n’y a pas de Mourad Boudjelall ici, ni un grand mécène. Alors on professionnalise la vie du club, à tous les niveaux, en interne. Il y a des clubs qui ont de gros budgets comme Lille ou Nevers, mais qui ne sont pas des terres anciennes de rugby, ce qui explique leurs difficultés à franchir la dernière marche. Nous, on s’y attelle, sans se mettre la pression. Rodez a une histoire, des racines profondes, une identité.
Vous êtes particulièrement attaché à cette notion d’identité


On peut avoir des ambitions sportives élevées, sans se renier. Il est évident que le fils d’un joueur ruthénois est plus important qu’un joueur sud-africain qui viendrait faire une pige d’un an chez nous. Avant de recruter 8 Samoans, 5 Néo-zélandais et 6 Sud-africains, on regarde d’abord autour de nous. Mais il y a une réalité économique. Un pilier sud-africain sera 30% moins cher qu’un français de même niveau. Un coach d’Aurillac avait dit il y a quelques années que l’Afrique du Sud avait trois provinces : le Transval, le Natal et le…Cantal (rires). Pour autant, Notre équipe Une est composée pour un tiers de joueurs du cru, un autre du reste de la France, et un dernier tiers de l’étranger. Pour les partenaires, les supporters et pour nous, il est important que tout le monde puisse se reconnaître dans son équipe quand il la soutient
Norbert et Jean Fabre, les grands artisans du renouveau ruthénois (photo DDM)

D’où la création du FAR (Formation Aveyron Rugby) il y a deux ans ?


C’était une volonté forte oui, qui répond au cahier des charges de la FFR, certes, mais qui permet surtout à tout le département d’en profiter. Ce pôle est piloté par Jean Fabre qui en connaît bien les rouages par son expérience particulièrement réussie au Stade Toulousain dans les années 80. Ce qui est sécurisant, et rapidement un gage de réussite. Pour les jeunes, et tous les autres. Les adultes doivent voir un projet professionnel en parallèle du sportif. Par exemple, un joueur étranger qui ne parle pas français passe par un centre de langages pour apprendre. Il n’y a pas que le sportif qui compte.
 
Vous parliez de département, Rodez n’est donc pas le seul club à profiter de ce pôle ?


Il y a 14 clubs dans l’Aveyron, j’ai la faiblesse de croire que Rodez était LE lieu capable de fédérer toutes les forces vives. Je parlais de réalité économique, mais par notre histoire, et nos résultats, le fait d’avoir ce centre ici est logique. Pour répondre à votre question directement, si un joueur n’a pas le niveau de la fédérale 1, et plus pourquoi pas, il pourra jouer dans d’autres clubs bien sûr, et il y en a de très bons à Decazeville, Espalion, Lévezou Ségala et ailleurs. Le FAR a une vocation départementale, l’objectif est que chaque club le finance au prorata de son niveau et du nombre de joueurs bien sûr.
 
Votre avis sur le niveau de la fédérale 1, ses évolutions ?


C’est un niveau intermédiaire entre le pro et l’amateur, donc forcément compliqué à appréhender. Quand j’évoquais notre professionnalisation, il faut réussir à faire cohabiter des bénévoles, incontournables dans tous les clubs, et des salariés. Il faut inculquer une culture pro, en ayant un budget qui ne le permet pas, ou pas encore. le nôtre est de 1,4 millions, mais l’idéal serait d’en avoir 2. Et pour exister en Pro D2, il en faut au moins 3 ou 4. C’est pour cela que des équipes comme Massy ou Bourg-en-Bresse ont fait l’ascenseur.
 
Entre 1.4 millions et 4 millions, cela fait une grosse différence…


Mais si le club monte, il y a des partenaires nationaux qui s’intéressent à vous, avec des budgets plus importants, il y a les droits télé, c’est presque plus facile. Mais vous ne pouvez pas demander d’augmentation avant de monter.
 
Si Rodez monte en Pro D2, vous ne craindriez pas de devenir le Luzenac du Rugby ?


Non car nous avons des bases solides. Même s’il faut avoir conscience que cela demandera du travail. En fait, il faudrait commencer par repenser tous les niveaux.
 
C’est à dire ?


Jean (Fabre) et moi avons une réflexion globale sur le rugby. Il faudrait un Top 12, et pas 14. ce qui favoriserait l’équipe nationale. Le porte drapeau de notre sport, c’est l’équipe de France, notre vitrine. Puis 15 à 20 clubs en Pro D2, et une division « sas » en dessous avec deux poules de 15, comme les groupe A et B de l’époque. Cela permettrait aux clubs de ce niveau de jouer 14 matchs à domicile et pas 9. Nous avons besoin de matchs pour recevoir du monde, les partenaires, augmenter les recettes, …

rugbyamateur.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 6 Sep - 13:36

Fédérale 1 : cette saison, c’est Stade Rodez ambition...

 
À Rodez, on ne regarde plus dans le rétroviseur. Le club est désormais bien installé dans l’élite amateur et veut grandir. Encore. Et vite, très vite si possible. "La première saison en Fédérale 1 était moribonde, la deuxième était celle de la surprise et celle-ci doit être celle de la confirmation", souffle l’entraîneur Patrick Furet.
Oui, cette fois-ci, le SRA ne se cache plus et devra assumer un nouveau statut. Huitième de finaliste la saison dernière, il ne veut pas passer à côté du parfum si enivrant des phases finales ce printemps. Le club s’en est d’ailleurs donné les moyens avec le recrutement de quinze hommes et une exigence doublée d’une rigueur toujours plus poussée. Le modèle n’a pas changé : des jeunes à fort talent et habitués du professionnalisme qui ont tout à prouver. "Pour l’instant, ce modèle a fait ses preuves. Maintenant, ce sont souvent des paris. Donc, on verra...", prévient tout de même Furet. Mais s’il ne souhaite pas le crier sur tous les toits, son groupe est taillé pour réussir. Il s’est largement étoffé et la concurrence fera sans nul doute progresser quiconque.
"Avec un groupe de 26-27 joueurs la saison dernière, c’était bien difficile de trouver de la fraîcheur physique et mentale à l’heure des phases finales. Les choix s’imposaient à nous. Cette fois, c’est différent. On a mis les moyens pour atteindre nos objectifs", avoue l’entraîneur qui entamera demain à Saint-Jean-de-Luz sa 3e saison sur le banc ruthénois. Alors, vous l’aurez compris, Rodez a tout pour réussir. Certes, mais comme prévient Patrick Furet, tout passera une nouvelle fois par "l’état d’esprit".

«Les mentalités ont changé»


Ce point est depuis deux saisons la clé de la réussite du SRA. Sans cela, il sera bien difficile de rivaliser avec les écuries telles que Tyrosse, demi-finaliste la saison passée, Soyaux-Angoulême, promu aux dents longues, ou encore Vannes, habitué du dernier carré. Bref,  "le challenge humain est excitant" mais "un groupe, parfois ça ne tient à rien... ". Rugbystiquement, les Ruthénois ont toutes les qualités nécessaires pour vivre une belle aventure. Mais, c’est bel et bien sur la force collective du groupe que Patrick Furet et son équipe travailleront cette saison: "Pour l’instant, tout le monde adhère au projet et c’est vraiment positif. On ne grandira que si c’est le cas tout au long de la saison. Les mentalités ont changé et tout le monde est davantage exigeant, davantage rigoureux, davantage tout !" Il n’y a plus qu’à...

centrepresse.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 6 Sep - 13:41

Sur la ligne de départ

Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Rodez joue son premier match de la saison ce dimanche, à Saint-Jean-de-Luz


Les Aveyronnais se rendent à Saint-Jean-de-Luz, équipe qui avait à deux reprises souri aux hommes de Patrick Furet la saison dernière. à l'aller, les sang et or, grâce à une formidable première mi-temps, l'avaient emporté, empochant le gain du match d'un tout petit point (26 à 27), malgré un beau retour de Luziens qui avaient mis les bouchées doubles en deuxième période. Les protégés de Patrick Furet et Jérôme Broseta avaient signé en terre basque un premier et précieux succès à l'extérieur après un début de saison laborieux. Le match retour à Paul-Lignon fut du même acabit. Les Ruthénois, partis en tête pour la dernière rencontre de championnat, avaient été bousculés dès la reprise par des Luziens venus chercher leur billet pour la qualification en Rouergue et jetant toutes leurs forces dans la bataille. Au final, les Ruthénois avaient gardé l'avantage (33-28), se qualifiant du même coup. Les Luziens, malgré le point de bonus offensif, n'avaient, eux, pas obtenu leur sésame : la faute à Périgueux qui avait réussi un joli coup à Montauban.
Autant dire que Rodez, encore considéré comme un petit Poucet l'an passé, ne devra pas compter sur un quelconque effet de surprise demain. Assurément revanchards, les Basques, deux fois défaits, savent que l'adversaire est de valeur.

Des blessés


à l'intersaison, le SJLO a largement recruté. La grosse poignée de départs et l'arrêt du centre Marticorena ont été compensés par une grosse douzaine d'arrivées dont celle du demi d'ouverture Irazoqui (ex-Aubenas) et de recrues issues de clubs pro (Pau, Tarbes, La Rochelle…). Les Basques, dont le président ne s'interdit pas de penser à terme à la Pro D2, ont des ambitions et ils voudront à coup sûr l'emporter dès le premier envoi, devant leur public.
Les Ruthénois, s'ils ne clament rien, auront bien sûr en tête l'envie et la volonté de réussir la passe de trois face au SJLO. Ce d'autant plus qu'un difficile bloc de quatre rencontres les attend avec deux autres déplacements après la réception de Saint-Nazaire le week-end prochain : Saint-Sulpice et Vannes. Une victoire à l'extérieur permettrait de ne pas cultiver le fond du classement dans une poule qui semble très homogène et où chacun s'est armé, de la signature de l'international roumain Ovidiu Tonita (ex Biarritz et Perpignan) à Castanet au gros recrutement opéré par le promu Angoulême.
Pour cette première, les sang et or seront privés de l'ouvreur Julien Baron (épaules), du baby black Star Timu (péroné) et du pilier éric Piorkowska (aponévrose). L'arrière Ruan Lamprecht (toujours embêté par son genou) est incertain, comme l'ailier Vincent Favre-Trosson (ischios) alors que deuxième ligne Liam Mather, longtemps blessé, n'est pas au top de la forme.

Dimanche, à 15 heures, au stade du Pavillon-Bleu : Saint-Jean-de-Luz reçoit Rodez


Arbitrage de Christian Coussan (Armagnac-Bigorre), assisté de Romain Jo et de Fabien Darreux (Côte Basque-Landes)

Rodez : Martinet, Crombie, Théron, Larrieu, Donadze, Burtila, Badjja, Magnes, Teriitahoia, Auréjac, Alazard, Pagès, Fabre, Jean-étienne, De Baroos, Molinié, Boscus, Pallares, Bertrand, Pratmarty, Garcia, Favre-Trosson, Miquel, Aiuta.


centrepresse.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 7 Sep - 14:59

Victoire du SRA



SJLO 13/22 SRA

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par tomyraf le Dim 7 Sep - 16:14

jeanjean a écrit:Victoire du SRA



SJLO 13/22 SRA

A noter que la réserve du SRA a perdu 68 a 0 contre la réserve de ce même club

_________________
Celui qui sera Ruthénois un jour ,le sera pour toujours

avatar
tomyraf

Messages : 2140
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : onet le château

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeje12 le Dim 7 Sep - 16:53

Belle entrée en matière du sra..........bravo à eux

jeje12
Admin

Messages : 1156
Date d'inscription : 14/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 8 Sep - 7:32

Rugby : Rodez ne pouvait pas mieux commencer la saison !

(Mathieu Roualdés)
Rodez avait un nouveau statut à assumer cette saison. Eh bien, il l’a fait ! Et avec brio, s’il vous plaît. Car, s’imposer à Saint-Jean-de-Luz en ouverture du championnat, ce n’est quand même pas rien. Finalement, ce stade du Pavillon bleu réussit à merveille aux Aveyronnais puisque, déjà la saison passée, ils s’y étaient imposés.
Ce succès lance en tout cas l’exercice 2014-2015, placé sous le signe de l’ambition, de la meilleure des manières. Une ambition qui n’a justement pas pesé sur les épaules de De Barros et de ses coéquipiers comme on pouvait le craindre. Non, dès les premières minutes de jeu, ils ont fait preuve d’une sérénité à toute épreuve. Et pour une première, ça promet !
Score final : SJLO 13 - 22 SRA


Le compte rendu de la rencontre de notre envoyé spécial, à lire lundi dans les colonnes Centre Presse.

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par JER-25 le Lun 8 Sep - 8:26

Bravo, super départ !

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 935
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par Math12 le Lun 8 Sep - 9:59

Il est inévitable qu'a court terme, le rugby prenne le dessus sur le foot. Niveau affluence c'est déjà le cas, mais ça le sera rapidement en terme de "division".

Eux, ont des ambitions au moins et c'est tant mieux ! félicitation à eux Smile
avatar
Math12

Messages : 358
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 8 Sep - 10:03

Rodez remporte le premier match

Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Rodez disputait hier sur le terrain de Saint-Jean-de-Luz son premier match de la saisonet l'emporte 22 à 13


Les Ruthénois ont remporté, logiquement hier à Saint-Jean-de-Luz, le match d'ouverture de la saison 2014-2015. La manière affichée, basée sur un comportement solidaire, est la principale raison de ce succès qui s'est rapidement dessiné au fil des minutes comme imparable. En effet, l'entrée de jeu dynamique des visiteurs n'a jamais permis aux Basques de construire leur rugby d'autant que ce dernier a beaucoup été sevré de ballons, la faute à une conquête ruthénoise ne lâchant jamais prise. Cette entrée en matière est importante car gagner à l'extérieur est toujours un bonus. En remporter un dès le premier match lance la saison. Pas plus, on ne s'enflammera pas. Il reste que cette victoire apporte la démonstration que les dernières semaines de préparation étaient dans le vrai. Une satisfaction pour les joueurs, leurs entraîneurs et les 50 supporteurs venus au Pays basque hier pour porter les «sang et or». Ils étaient d'ailleurs les seuls à occuper les tribunes quelques minutes après la fin du match. Les Luziens venaient de prendre un coup sur la tête.

Le match


Les Ruthénois passaient en tête à la pause avec dix points d'avance laissant des Luziens impuissants dans les rucks et autres phases de conquête. Rodez venait de faire preuve de solidité et de force dans les impacts jouant vite et avec agressivité sur le porteur du ballon adverse. Aussi, logiquement, cette avance de 10 points s'avérait légitime d'autant que les Aveyronnais avaient su y ajouter un essai signé Pallares bien lancé par le travail collectif de ses partenaires. Mieux, dans les tentatives au pied, Boscus avait réussi un carton plein à l'inverse de son homologue Irazoquy ayant manqué en fin de période deux pénalités assez faciles. C'est pourquoi sur cette assise de rigueur efficace, Rodez retrouvait la seconde mi-temps avec confiance. Une confiance vite renforcée par une nouvelle et rapide pénalité de Boscus portant le score à 19 à 6 pour les visiteurs. La réaction locale se faisait sur le point fort basque avec une qualité de jeu individuelle des trosi-quarts. Flamboyant, Bordagaray évitait par un slalom de virtuose quatre joueurs ruthénois et s'envolait pour un essai relançant le suspense de la rencontre (54e). Étrangement, les Aveyronnais sortaient de leur match en oubliant la discipline affichée en première période pour verser dans un jeu dur qui avait pour effet de réduire le groupe à 14 avec un carton jaune pour Pages (62e). Malgré cette infériorité numérique le Stade résistait en parvenant à stopper des contres rondement menés des Luziens. Mieux, un nouveau succès sur pénalité de Boscus donnait de l'air aux Ruthénois (72e). La victoire était acquise avec manière sans jamais vraiment trembler. La saison est lancée. Bien, le groupe ruthénois ne demande qu'à s'améliorer. Il en a les moyens.

À Saint-Jean-de-Luz, dimanche 15h15, Rodez bat Saint-Jean-de-Luz 22 à 13
(mi-temps : 6-16)
Arbitrage de M. Coussan (Armagnac-Bigorre)
Vainqueurs : E Pallares (20e), P Boscus (7e, 12e, 27e, 41e, 72e), T Boscus (20e)
Vaincus : E Bordagaray (54e), P Irazoqui (6e, 15e), T Irazoquy (54e)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 6-6, 6-13, 6-16, 6-19,13-19, 13-22
Carton jaune : Favre-Trosson (50e), Deboaisne (50e), Pagès (62e), Bajja (76e)
Saint-Jean-de-Luz : 15. Acedo, 14. Bordagaray, 13. Irazoqui, 12. Deboaisne (23. Albistur 60e), 11. Etcheverrigay (22.David 63e), 10. Ibarduru, 9. Alliot (20. Roige 53e), 8. Elissalde (17. Tescher 60e), 7. Goya, 6. Da Costa, 5. Swanepoel, 4. Elghoyen, 3. Dupont (19. Sonet 60e), 2, Didillon (16. Edwards 47e), 1. Nerocan

Rodez : 15. Aiuta, 14. Favre-Trosson, 13. Pallares, 12. Bertrand (21. Pratmarty (57e), 11.Garcia, 10. Boscus, 9. De Barros (20. Molinié 74e), 8. Auréjac, 7. Pagès, 6. Jean-Etienne (19. Fabre 58e), 5. Bajja, 4. Teriitahoia (18.Magnes 51e), 3. Burtila (16. Cromie 67e), 2. Larrieu (17. Theron 73e), 1. Martinet (23. Donadze 55e)


Les temps forts


La solidarité affichée hier par les Ruthénois, concernés par leur match de l'échauffement jusqu'à la fin de la partie, a été déterminante pour donner du corps et un esprit de groupe à la victoire remportée.
L'impact et la puissance du groupe aveyronnais, notamment dans les phases défensives, a été le point incontournable sur lequel les Basques sont venus se briser.
La complémentarité des joueurs de banc avec les titulaires a permis de ne pas avoir de temps morts ni de baisse de régime dans les 80 minutes de temps de jeu ruthénoises.
Réduits à 14 en cours de seconde période les Rouergats ont su s'opposer au montées dynamiques des trois-quarts virevoltants basques gagnant à cet instant le gain de leur rencontre dans ce combat du placement défensif.
Il est à regretter trop d'indiscipline ruthénoise en seconde période, avec parfois un rugby dur, qui a eu pour conséquence de concéder trois cartons jaunes sur lesquels les Luziens ont pu redresser la tête et s'installer dans les 22 m de Rodez.

ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 9 Sep - 10:04

Les Ruthénois ont déjà de solides bases

Les avants ruthénois ont fait étalage de toute leur puissance dimanche à Saint-Jean-de-Luz. Jusqu’à en oublier le ballon parfois... (MR)
Certes, ce n’était que le premier match. D’ailleurs, au coup de sifflet final, Patrick Furet comme ses joueurs l’ont répété à souhait: il ne faut pas s’enflammer. Dont acte. Pourtant, si ce n’est l’indiscipline caractérisée notamment par trois cartons jaunes en seconde période, de nombreux points appellent au plus grand optimisme pour la suite des aventures. On en a relevé certains. Liste, non exhaustive, de ce qui fonctionne déjà au SRA.

1/L’état d’esprit, cette force inébranlable



L’état d’esprit par-ci, l’état d’esprit par-là... Tous les Ruthénois n’avaient que ce mot à la bouche lors des réactions d’après-match. Et, il faut dire qu’ils avaient bien raison d’insister sur ce point précis. La saison dernière, ce fameux état d’esprit avait été leur grande force. Et il semblerait qu’il n’est pas disparu durant l’été! Mieux, si l’on en croit le 2e ligne Saïd Bajja, arrivé en janvier dernier, "le courant passe encore mieux entre nous cette saison !" 
Lors de la préparation, les joueurs ne s’en cachaient pas d’ailleurs: ils vivent très bien ensemble. Le premier déplacement à Saint-Jean-de-Luz n’a fait que confirmer ces dires. La seconde période, bien moins maîtrisée que la première, en a d’ailleurs été la preuve. Les Ruthénois n’ont jamais lâché et ce malgré les 30 minutes passées en infériorité numérique. Il fallait le faire, de surcroît à l’extérieur devant des Basques poussés par leur public. Bref, personne n’a baissé pavillon. Au grand bonheur de l’entraîneur Patrick Furet qui avait prévenu, dans nos colonnes, avant la saison: "On ne grandira et on ne réalisera une belle saison qu’à condition d’être irréprochable dans l’état d’esprit. On ne grandira que grâce à cela." Il a été entendu.

2/La mêlée tient, la touche est déjà réglée


C’était la grande crainte de ce début de saison. Les plus pessimistes l’assuraient déjà dans les rues de Rodez: "On n’aura pas la même mêlée que la saison dernière !" Eh bien, preuve en est que la mêlée ruthénoise, tout comme l’état d’esprit, n’a pas disparu cet été! Malgré trois recrues dans le huit de devant, dont deux en première ligne, dimanche (Thomas Larrieu, Luc Martinet et Dimitri Jean-Étienne), la mêlée aveyronnaise a dominé son homologue. Elle a surtout converti les rares occasions de s’affronter-très peu de mêlées dimanche-, en or à l’image d’une pénalité gagnée, sur introduction adverse, permettant à Romain Boscus de faire grimper le score (16-6, 27e). À Saint-Jean-de-Luz, Rodez a également brillé dans une autre phase statique: la touche. Pas un ballon de perdu et des lancements de jeu très propres qui ont notamment permis à Mathieu Pallarès d’inscrire son essai à la 20e minute. De bon augure.

3/Romain Boscus est en forme



Cibles privilégiées des 3e ligne, les ouvreurs doivent également assumer d’être sous les feux des projecteurs sur eux tout au long de leur carrière. Quand tout va bien, le N.10 n’y est que rarement étranger et quand tout va mal, les critiques vont en premier lieu vers lui. La dure loi du poste si l’on peut dire... L’ouvreur ruthénois Romain Boscus a connu cela la saison dernière. Et il ne devrait pas échapper à la règle cette saison encore. Surtout pas en ces temps où il se retrouve seul N.10 de l’effectif après la blessure de Julien Baron, indisponible jusqu’à fin octobre. L’ex joueur de Castres et d’Oyonnax aura un rôle très important dans la santé de son équipe en ce début de saison. Et pour l’instant, tous les voyants sont au vert ! Tout près du 100% au pied dimanche (5 sur 6 tentatives) et auteur d’une gestion quasi parfaite du jeu, Romain Boscus paraît enfin se sentir comme un poisson dans l’eau au Stade Rodez Aveyron. Pourvu que ça dure ,!

4/Et il n’y avait pas tout le monde...


Rodez peut voir le futur d’un bon œil quand on sait qu’il ne possédait pas toutes ses forces vives lors de son déplacement à Saint-Jean-de- Luz. Au rayon des absents, on notera notamment le Néo-Zélandais Timu Star qui promet d’être une grande révélation de la saison, Julien Baron, Liam Mather, Éric Piorkowska, Mel De March, Mathieu Roca, Guillaume Martin... Bref, que de beau monde! Et si pour la plupart, leur retour n’est pas prévu avant octobre, les deux 3e ligne Mathieu Roca et Guillaume Martin seront opérationnels dès dimanche pour la réception de Saint-Nazaire. Quand on vous disait que ça promettait...

centrepresse.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 14 Sep - 18:06

Castanet Tolosan3810Langon
Tyrosse3230Soyaux Angoulême
Cognac1316Saint Jean de Luz
Rodez2717Saint Nazaire
Vannes5610Saint Sulpice sur Lèze



Classement de la journée


[th]Equipes[/th][th]pts[/th][th]J[/th][th]G[/th][th]N[/th][th]P[/th][th]+[/th][th]-[/th][th]Dif[/th][th]E+[/th][th]E-[/th][th]PP[/th][th]Pun[/th][th]BO[/th][th]BD[/th][th]CB[/th]
1Vannes92200772255103101
2Rodez8220049301923004
3Tyrosse521014247-5364011
4Soyaux Angoulême52101564511731011
5Castanet Tolosan5210150311922101
6Saint Nazaire5210158411783101
7Saint Jean de Luz421012935-611000
8Langon421012748-2121000
9Cognac120022642-161301-3
10Saint Sulpice sur Lèze020022497-73314000

rugbyfederal.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par JER-25 le Lun 22 Sep - 7:31

Rodez (12) - Rugby. Fédérale 1. Rodez disputait hier sa troisième rencontre de la saison à St-Sulpice-sur-Lèze


Le match a été arrêté après la grave blessure de Ralph Teriitahoia/DDM

Pour une fois, les vainqueurs n'auront pas savouré au-delà du raisonnable, cette victoire à l'extérieur. En effet, on a frôlé le drame, hier, sur la pelouse, suite à la blessure de Ralph Teriitaohia, en toute fin de rencontre.
Mais, avant cela, il a été tout de même, question de rugby. Si ! Et de fête aussi, puisqu'il s'agissait de l'inauguration du nouveau stade Gaston-Sauret à Saint-Sulpice-sur Lèze (Haute-Garonne), en présence notamment de Pierre Camou, le président de la FFR et Patrick Battut, le leader de Midi-Pyrénées.. Cet incident, a plombé les esprits des vainqueurs comme des vaincus.
Pourtant !
À l'image d'Alexandre de Barros, le capitaine de Rodez, confiait : «Nous étions très fiers d'être les premiers à jouer sur ce nouveau stade, devant le président de la FFR. D'ailleurs, les événements ont vite tourné en notre faveur. Au prix, il est vrai, d'une réussite maximum, puis que nous menions 13-0 en moins d'un quart d'heure ! Alors que nos ambitions sont connues (la montée), on paraît par moments connaître de graves trous d'air. Incompréhensibles mêmes ! Il nous faut développer un autre jeu. On sait bien que l'on monte avec d'autres certitudes…»
Thomas Larrieu (talonneur) : « En terme de rugby, ce n'était pas terrible, je pense. On a perdu notre Papa du pack et ça, c'est plus grave… Même si l'on est tombé dans un piège, me semble-t-il.»
Patrick Furet (entraîneur du Stade Ruthénois) : «Au regard des événements ; on ne peut se satisfaire de ce brouet. Puisqu'en fin de première période, on est bousculé sur nos bases… Comment l'expliquer ? Par un certain mépris, voire suffisance, je dirais. En jouant mal, on gagne… Mais voilà, cela ne marchera pas à tous les coups. Quand on veut monter, il faut pouvoir… démontrer autre chose dans la construction du jeu. C'est aussi notre souhait.»


La grande inquiétude pour Ralph Teriitahoia

Tous les témoins présents au match opposant hier Saint-Sulpice-sur-Lèze à Rodez sont sortis choqués de KO de l'infortuné ruthénois, Ralph Territahoia. Rapidement secouru par un médecin aveyronnais présent comme supporter des «sang et or» au bord du stade, les secouristes ont longtemps eu peur pour la santé du joueur. Le diagnostic est resté relativement incertain le temps que Ralph retrouve ses esprits et puisse exprimer sentir ses membres. Un hélicoptère est d'ailleurs venu se poser sur le stade champêtre de Saint-Sulpice pour conduire l'Aveyronnais à l'hôpital de Purpan afin que les examens puissent être réalisés et rassurer le joueur, sa famille et le club.
En cela les nouvelles, hier soir, étaient rassurantes et logiquement Ralph était conservé en observation à l'hôpital afin de suivre avec attention la manière dont son corps allait se remettre d'un KO d'une violence rare.
Certains y ont vu la source d'un mauvais geste, d'autre pas.
Quoi qu'il en soit, ce n'est pas une image que le rugby aime présenter. ce sport n'a pas pour finalité de mettre en péril la santé et l'intégrité physique de ses acteurs.


Rodez aura match gagné à Saint-Sulpice

La rencontre a été arrêtée dans les arrêts de jeu, alors que, comme indiqué par l'arbitre, il restait une action à jouer, Saint-Sulpice ayant le ballon.
Rodez menait alors 21 à 15.
C'est la grande blessure du deuxième ligne, Ralph Territahoia, qui a motivé cette dramatique fin de match. Selon nos informations, le joueur a été touché à la tête et de longs soins lui ont été prodigués sur place, avant que l'hélicoptère du SAMU ne vienne chercher le blessé à même la pelouse.
Le SRA déplore un autre blessé, bien plus léger celui-là. L'ouvreur Romain Boscus s'est blessé à la cheville et a été contraint d'abandonner ses petits camarades. Le club ruthénois est désormais privé de dix de métier puisque Julien Baron est blessé depuis quelques semaines.
Dans les rangs des supporters ruthénois, on déplorait, à l'issue du match, une certaine mansuétude à l'égard de l'enthousiasme excessif des locaux qui ont su entraîner les Ruthénois dans un rugby à l'ancienne, réussissant à faire douter la grosse cylindrée. Mais les rentrées de Roca et d'Auréjac ont redonné des couleurs aux «sang et or» qui ont fait parler leur puissance sur des ballons portés pour prendre un peu d'air dans une rencontre étouffante, hachée. Au final, Rodez remporte ce match bien particulier car le règlement de la FFR est précis en cas d'arrêt des rencontres avant leur terme. Ainsi, si le match est arrêté dans ses 10 dernières minutes, le score est déclaré acquis en faveur de l'équipe menant à la marque. Par contre, si dans les 10 dernières minutes, le match est arrêté et qu'il reste une pénalité à jouer, le score sera malgré tout acquis à l'équipe menant à la marque si le match ne peut plus se jouer pour un cas de force majeure. En un mot, ce matin, le Stade Ruthénois est certain d'avoir enchaîné à Saint-Sulpice-sur-Lèze une nouvelle victoire.

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 935
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Jeu 25 Sep - 10:45

Ralph Teriitahoia est sorti de l'hôpital



Ralph Teriitahoia est sorti de l'hôpital Purpan à Toulouse où il avait été transporté par l'hélicoptère du SAMU, en fin d'après-midi, après avoir reçu des soins, à même la pelouse, entouré des pompiers, de son coéquipier Adrien Alazard, infirmier, et du père de ce dernier, médecin, avant que les urgentistes ne prennent le relais (lire «La dépêche» d'hier). C'est dans les tout derniers instants de la partie, contre Saint-Sulpice - on jouait les arrêts de jeu - que le deuxième ligne est resté au sol. Il semble que le joueur, en plaquant, ait reçu un coup de genou dans la tête. Choc qui a provoqué un sévère KO. Joueurs et public, parmi lequel l'épouse, la petite fille et un oncle de Ralph, ont assisté, impuissants et inquiets, au ballet médical autour de Ralph. L'accident a motivé l'arrêt pur et simple du match auquel assistait Pierre Camou, le président de la FFR. Dimanche soir, le rugbyman a subi tous les examens nécessaires dont un scanner. Finalement, les résultats ont été jugés assez satisfaisants pour motiver la sortie de l'hôpital. Ralph, qui va subir d'autres examens dès demain, reste sous surveillance et au repos. Mais le gros des inquiétudes semble levé. Le joueur avait d'ailleurs en grande partie récupéré dès dimanche soir, passant quelques coups de téléphone à ses partenaires, qui étaient dans le bus du retour. Gageons que la courte et difficile victoire obtenue à Saint-Sulpice-sur-Lèze favorisera la convalescence du plus Ruthénois des Tahitiens auquel «La Dépêche» adresse ses vœux de prompt rétablissement.


«J'ai encore mal à la tête»


«Je vais au plaquage. Je me baisse et prends un coup de genou involontaire dans la tête. J'ai voulu me relever mais je suis retombé. Je crois que je suis parti deux fois. J'ai eu très peur. Je me suis dit que je ne voulais pas mourir et j'ai dû broyer la main de Julien Baron qui était à mes côtés.» Voilà le témoignage de Ralph Territahoia qui a regagné son domicile hier matin, après une nuit en observation à Purpan, tandis que sa fille, Chloé, et son épouse étaient hébergées chez un joueur tahitien du côté de Toulouse. «Aujourd'hui, j'ai mal à la tête», confie le joueur qui explique que son cœur s'est emballé à la suite du choc, cœur qui s'est peu à peu apaisé. Le scanner, explique Ralph, est rassurant côté traumatisme crânien. En revanche, d'autres analyses ont révélé une insuffisance rénale qui, poursuit le même, provient peut-être d'une déshydratation (rappelons qu'il faisait très chaud dimanche et que l'arbitre a décrêté deux pauses pour que les équipes se désaltèrent). Prise de sang, test d'effort et autres examens sont au menu du joueur qui se repose.

ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par george de la jungle le Sam 27 Sep - 20:06

Le SRRA a perdu a VANNES

george de la jungle

Messages : 294
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stade Rodez Aveyron Rugby- Saison 2014-2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum