Ligue 1 Saison 2014-2015

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 9 Aoû - 9:32

Résultats de la 1ère journée

foot365

Reims 2 - 2 PSG
Nice 3- 2 Toulouse
Nantes 1- 0 Lens
Montpellier 0- 1 Bordeaux
Bastia 3- 3 Marseille
Guingamp 0- 2 Saint-Etienne
Evian TG 0- 3 Caen
Lille 0- 0 Metz
Lyon 2-0 Rennes
Monaco 1-2 Lorient


Dernière édition par jeanjean le Mar 12 Aoû - 19:00, édité 1 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 18:47

1re j.
 Les Verts commencent bien

Saint-Étienne a débuté la saison avec une victoire à Guingamp (2-0). Mevlut Erding a signé un doublé.

Si la saison a démarré en trombe à Reims, Bastia, Annecy, Nice, avec des matches engagés et des buts à gogo, il ne fallait pas être trop gourmand au Roudourou. La confrontation entre Guingamp et Saint-Etienne n’a pas franchement déchaîné les foules bretonnes, qui n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Un an après avoir démarré la saison par une gifle contre l’OM (1-3), l’En Avant a mieux résisté face à des Verts tout en n’évitant pas la défaite (0-2), une semaine après n’avoir pu rivaliser avec le PSG (0-2) à Pékin lors du Trophée des champions. Les Verts, eux, ont remporté la première victoire de leur histoire sur la pelouse du Roudourou.

Un doublé pour Erding

Au coeur d’une première période sombre, car équilibrée et cadenassée, heureusement, il y a eu un éclair. Une faute de Kerbrat sur Hamouma dans la surface a permis à Mevlut Erding d’ouvrir la marque sur un penalty tiré en force, le premier tir cadré de la partie (39e). La domination était alors légèrement stéphanoise. Le rapport de force s’est quelque peu inversé après la pause, mais les hommes de Gourvennec sont tombés sur une défense adverse vigilante. Yatabaré (47e) et Mandanne (52e, 64e) se sont d'ailleurs cassés les dents sur des Verts pas transcendants mais solides. En fin de partie, une boulette de Dorian Lévêque a permis à Erding de doubler la mise et de s'offrir un doublé (90e). Sur ce coup, le Turc n'en demandait pas tant.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 18:51

1re j.
 Bastia gâche la première de Bielsa

Mené 1-3 jusqu'à la 66e, Bastia a finalement obtenu le match nul contre Marseille (3-3). Pour ses débuts, Marcelo Bielsa a vu Gignac inscrire un doublé et sa défense craquer de toutes parts.


Le match : 3-3

Très attendus, les débuts de Marcelo Bielsa ont été complétement fous (3-3). Assis sur une glacière, "El Loco" a assisté à un match passionnant. Il aura beaucoup de travail cette semaine pour analyser ce qui n’a pas fonctionné dans son OM organisé en 3-3-3-1. Il sera peut-être rassuré par la future arrivée de Barrada, ce qui apportera de la concurrence devant. Payet et Alessandrini, qui ont connu un match très compliqué, vont devoir cravacher.

En revanche, Bielsa se satisfera sûrement de la prestation d’Imbula. Seul devant la défense, celui qui avait été très critiqué la saison passée a prouvé qu’il avait changé d’état d’esprit. Mis sous pression par l’arrivée de Michy Batshuayi, André-Pierre Gignac a également marqué des points en Corse. Décrochant moins que la saison dernière, le meilleur buteur marseillais de la L1 2013-2014 (16 réalisations) a inscrit un doublé. Il a égalisé à la 12e d’une belle tête après un centre de Mendy. A la 62e, il a obtenu un penalty puisque son centre a été touché par le bras de Squillaci. L’ancien joueur de Toulouse et de Lorient, désormais vice-captaine de l’OM, l’a transformé pour conclure un match très intéressant. Mais cela n’a pas été suffisant pour que son équipe, qui a aussi trouvé le chemin des filets sur une frappe de Thauvin déviée par Squillaci, commence par un succès face à un SCB courageux.

Le fait du match : La défense de l'OM a craqué

Plutôt solide lors des cinq matches amicaux joués cet été (4 buts encaissés), la défense de Marseille en a presque pris autant en 90 minutes (et 15 tirs subis). Les tauliers ont pêché. Sur la frappe lointaine de Maboulou, rendue possible par un mauvais dégagement de Sparagna, Mandanda a commis une énorme faute de mains. En difficulté dès la 3e, ce qui aurait pu amener l’ouverture du score de Bastia après un cafouillage, Nkoulou s’est emmêlé les pinceaux après une erreur de Morel à la 73e. Maboulou a pu en profiter pour égaliser à 3-3.

L'homme du match : Christopher Maboulou



Christopher Maboulou ressemble bien à la bonne pioche pour Bastia. En fin de contrat avec Châteauroux, le milieu offensif de 24 ans a confirmé sa belle saison 2013-2014 avec la Berrichonne (dix buts). Infatigable, percutant, il a inscrit un doublé contre l’OM : d’abord d’une frappe en première intention qui a surpris Mandanda, puis en se battant bien pour conserver un ballon mal géré par la défense adverse. Accroché par Morel, il a obtenu un penalty qui a été transformé par Tallo. Un match plein.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 18:57

1re j.
Lille n'était pas en forme


 Very Happy 
Les Lillois ont trébuché pour l'ouverture du Championnat, contraints à un score vierge à domicile face au promu Metz (0-0).


Mêmes ingrédients, même recette. Avec un effectif à peine retouché, un collectif bien huilé et une solidité défensive imparable, le LOSC a appliqué ses grands principes de la saison dernière. Maîtres du jeu, Rio Mavuba et ses coéquipiers ont longtemps cru pouvoir construire un succès sur leur possession de balle. Sevrés de ballon mais bien arcboutés pour profiter des contres avec le seul Falcon en pointe, les Messins, encore en National il y a deux ans, pouvaient difficilement espérer plus dur apprentissage pour leur retour au sein de l’élite (0-0).

Lille dangereux que sur coups de pied arrêtés

Englués dans le bloc messin et toujours en manque de folie en dépit de beaux mouvements, les Lillois ont planté leurs premières banderilles sur les coups de pied arrêtés des précieux Balmont et Corchia. Mais, en première période, Kjaer (9e), Origi (25e) et Basa (36e), tous de la tête, se sont heurtés à un Johann Carrasso impeccable sur sa ligne. Son vis-à-vis lillois, Vincent Enyeama, s’est pour sa part contenté de deux arrêts lors de cette partie, en ramassant une tentative des 25 mètres de Bouna Sarr (15e) puis un coup franc de Yeni N’Gbakoto (61e).

En rodage ou en manque d'idées ?

Un peu plus émoussés après la pause, les Dogues n’ont jamais donné l’impression de pouvoir contourner un mur messin qui s’est enhardi et a pris confiance au fil des minutes. Mis à part un petit numéro de Ryan Mendès (58e) et une frappe croisée de l’entrant Nolan Roux (79e), les hommes de René Girard ont manqué de présence dans la surface adverse pour espérer meilleur sort. En dépit d’une attaque-défense - stérile - dans le dernier quart d’heure, ils ont dû se résoudre à ce 0-0, perdant d’entrée deux points à domicile.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 19:00

1re j.
Bordeaux assure à Montpellier

Grâce à un but de Diabaté, Bordeaux s'est imposé à Montpellier (0-1), pour les grands débuts de Willy Sagnol comme entraîneur en Ligue 1.


Certains n’hésiteront pas à avancer la thèse de la chance du débutant. Willy Sagnol a démarré sa carrière de technicien par un succès à Montpellier (0-1), une façon plutôt agréable de commencer sa nouvelle vie. La venue de Monaco dimanche 17 août (21h00), où l’ancien international a joué pendant trois ans (1997-2000), constituera forcément un test d’une autre dimension pour les Girondins, mais cette victoire chez le champion de France 2012 a au moins eu le mérite de jeter les bases de leurs nouvelles ambitions.

Diabaté déjà décisif

Plutôt séduisants dans le jeu, les Bordelais ont surtout eu la bonne idée de marquer rapidement par Diabaté (0-1, 16e), un but que l’équipe de Rolland Courbis a mis un certain temps à digérer. La preuve ? A peine quatre minutes plus tard, Maurice-Belay a largué tout la défense héraultaise et s'est retrouvé seul fac à Jourdren, sans parvenir à conclure. Après trente premières minutes quelconques, le MHSC a fini par réagir, provoquant une certaine panique dans la défense bordelaise, M. Bien abrégeant les souffrances girondines après que Faubert ait, selon ses adversaires, touché le ballon de la main (45e+1)

L'occasion de Bérigaud

Et Bordeaux, devenu naturellement plus prudent, a laissé Montpellier venir à lui. Cela aurait pu lui coûter cher, notamment quand Mounier, hésitant entre le centre et le tir, gâcha une occasion d’égaliser (52e). Congré aussi a eu sa chance (66e), alors que Bérigaud, que Courbis avait décidé de faire débuter sur le banc, a obligé Carrasso à une intervention aussi délicate que spectaculaire à dix minutes de la fin. Pour Montpellier, qui se déplacera à Marseille le 17 août (14h00), la saison ne débute pas vraiment bien...

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 10 Aoû - 19:05

1re j.
Lyon l'a bien mérité

Dominateur de bout en bout sous la chaleur de Gerland, Lyon s'est logiquement imposé contre Rennes (2-0). Mais l'OL a vu Fékir rejoindre une infirmerie déjà bien garnie.


Le match : 2-0 pour Lyon

Malgré les jambes lourdes après la qualification pour le barrage de la Ligue Europa et la chaleur qui régnait sur Lyon, l’OL s’est imposé contre Rennes (2-0). Privé de Gourcuff, Grenier, Bisevac, Fofana, Bedimo, Koné et Dabo, Hubert Fournier peut être rassuré par ce qu’il a vu : Rennes ne s’est presque pas montré dangereux ce dimanche. Finalement, ce sont trois hésitations de la défense lyonnaise qui ont amené le plus de danger sur le but de Lopes.

Organisé en 4-4-2 losange, avec Gonalons devant une défense centrale composée d’Umtiti et de la recrue Rose, l’OL a bien maîtrisé son match, sauf après la sortie de Fekir, on y reviendra. Désormais seul leader de l’attaque rhodanienne, Lacazette a pris ses responsabilités et a sorti un gros match. Celui qui a inscrit 22 buts toutes compétitions confondues la saison passée a même ouvert son compteur sur un penalty (74e). Auparavant, Malbranque avait ouvert le score après une belle passe de Ferri et un contrôle orienté qui avait éliminé Mexer (64e). Logique, notamment parce que les joueurs locaux avaient trouvé la barre sur une tête de Tolisso juste avant la pause.

Le fait du match : La blessure de Fekir



Déjà privé de deux meneurs de jeu (Grenier, Gourcuff), Lyon va devoir se passer de Nabil Fekir pendant quelques semaines. En effet, le milieu offensif de 21 ans est mal retombé après un contact avec M'Bengué à la 25e. Souffrant de l'épaule gauche (luxation ?), il a été sorti sur la civière et cela a totalement perturbé l’OL qui a ainsi perdu celui qui était son meilleur joueur depuis le début de la rencontre. Heureusement pour eux, les hommes de Fournier ont finalement trouvé la faille par Malbranque, entré en jeu à la place de… Fekir.

Un homme dans le match : L'arbitre Benoît Millot

Ne disposant pas de la nouvelle bombe de mousse pour contrôler efficacement la distance réglementaire du mur sur les coups francs à proximité de la surface (9m15), M. Benoît Millot avait peut-être aussi oublié sa tête à Gerland. Tout au long de la rencontre, l’arbitre de la rencontre a pris des décisions étonnantes. A la 23e, Yattara aurait pu obtenir un penalty pour une faute de M’Bengué tout comme Pedro Henrique suite à un contact de Rose (66e). L’ancien Valenciennois a aussi été chanceux de ne pas prendre un rouge lorsqu’il a empêché son adversaire brésilien d’aller au but.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 12 Aoû - 18:59

1re j.
Monaco se rate d'entrée

Très attendu, le Monaco de Leonardo Jardim s'est incliné à domicile face à une bonne équipe de Lorient (1-2), ce dimanche. Falcao n'était pas titulaire et Carvalho a été expulsé.

Le match

On attendait beaucoup de la première de Leonardo Jardim, successeur de Claudio Ranieri sur le banc de Monaco. On a vu et il y a de quoi être inquiet. Son ASM a été battue par Lorient (1-2), ce dimanche dans un Stade Louis-II bien garni une fois n’est pas coutume. Poussif de bout en bout, le club du Rocher a rarement été en mesure de dominer des Merlus très bien organisés. Si Jardim a raté ses débuts, Sylvain Ripoll, qui a pris la suite de Christian Gourcuff, est un architecte toujours invaincu après quatre matches sur le banc du FCL, lui qui avait remporté trois victoires en décembre dernier quand Gourcuff était absent.



Monaco a été très vite mené. Bousculé dans la surface par Abdennour, Aboubakar s’est fait justice en transformant un penalty, parfaitement bien tiré (0-1, 9e). Lorient n’a par la suite rarement été dangereux mais il a longtemps tenu face à des Monégasques peu inspirés. Benjamin Lecomte, enfin titulaire, a été héroïque devant Berbatov (26e, 71e), Kurzawa (30e), Ferreira Carrasco (57e) et Kurzawa (72e). Mais l’ASM a fini par égaliser grâce à un penalty généreusement accordé pour une faute peu évidente sur Berbatov. Il fut converti par Falcao (1-1, 78e), lequel était entré en jeu 19 minutes plus tôt. Lorient a profité en fin de match de grands espaces pour reprendre l’avantage en contre-attaque. Lavigne est parti seul au but pour tromper un Subasic livré à lui-même (87e). Furieux, le Prince Albert a alors quitté sa loge...

Le fait marquant



Leonardo Jardim n’a pas attendu la pause, comme c’est bien souvent le cas quand cela ne tourne pas rond, pour apporter un changement tactique à son équipe, aussi bien décevante au milieu qu’en attaque. Alors le technicien portugais a sacrifié après seulement 32 minutes le jeune Bakayoko, arrivé cet été de Rennes et préféré au coup d’envoi à Toulalan, pour faire entrer Valère Germain. Le 4-2-3-1 a été remplacé par un 4-4-2 avec Moutinho qui recule d’un cran. Trop esseulé, Berbatov a donc vu du renfort arriver et le jeu vers l’avant a quelque peu été  bonifié. Mais cela n’a pas suffi...

Le joueur : Ricardo Carvalho

La première de Jardim ne restera donc pas comme un souvenir impérissable. Deux stars sur le banc (Toulalan, Falcao), un schéma tactique initial qui n’a tenu qu’une demi-heure, une attaque en berne... Et une défense pas toujours très sereine. La charnière centrale, qui associait Abdennour et Ricardo Carvalho, n’a pas franchement rassuré. L’ancien Toulousain a provoqué le penalty alors que le second a été expulsé à la 68e minute, après deux cartons jaunes. Et avant cela, le Portugais s’était fait remarquer par quelques placements hasardeux. Un premier match à oublier pour lui comme pour son équipe.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 12 Aoû - 19:02

Classement de la 1ère journée

foot365

1 Caen 31100303
2 Lyon 31100202
3 Saint-Etienne 31100202
4 Nice 31100321
5 Lorient 31100211
6 Bordeaux 31100101
7 Nantes 31100101
8 Bastia 11010330
9 Marseille 11010330
10 PSG 11010220
11 Reims 11010220
12 Lille 11010000
13 Metz 11010000
14 Toulouse 0100123-1
15 Monaco 0100112-1
16 Lens 0100101-1
17 Montpellier 0100101-1
18 Guingamp 0100102-2
19 Rennes 0100102-2
20 Evian TG 0100103-3

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 16 Aoû - 22:08

Résultats de la 2ème journée

foot365

Caen 0 - 1 Lille
PSG 2 - 0 Bastia
Metz 1 - 1 Nantes
Toulouse 2 - 1 Lyon
Lens 0 - 1 Guingamp
Rennes 6 - 2 Evian TG
Lorient 0 - 0 Nice
Saint-Etienne 3- 1 Reims
Marseille 0- 2 Montpellier
Bordeaux 4- 1 Monaco


Dernière édition par jeanjean le Mar 19 Aoû - 19:06, édité 1 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 16 Aoû - 22:12

2e j.
Lille, vainqueur petit bras face à Caen (1-0)

Grâce à un fait de jeu favorable, le LOSC a signé sa première victoire de la saison en s'imposant face à Caen (1-0), au Mans pour le compte de la 2e journée, au terme d'un match peu spectaculaire.


Le match

Beaucoup d’erreurs techniques, peu de mouvements et un manque flagrant de créativité, le premier match de Ligue 1 disputé sur la pelouse du MMArena n’a pas été d’un grand spectacle. Au bout d’une heure de jeu, aucune des deux équipes n’avait réussi de tir cadré. Sans imagination, les joueurs de René Girard se sont heurtés au bloc bas des Caennais positionnés en 4-1-4-1 et tentant de sortir rapidement en contre en s’appuyant sur un bon Kanté dans l’entrejeu et sur les remises de Duhamel.

L’expulsion d’Appiah et le penalty généreux accordé aux Dogues (68e) ont fait basculer le match en leur faveur, comme une pièce jetée en l’air et qui déciderait de l’issue de la rencontre. Le Stade Malherbe a bien tenté de pousser pour revenir dans le match dans le dernier quart d’heure. D’abord par Raspentino (83e) puis Adéoti (87e) mais Vincent Enyeama s’est interposé sur chacune des frappes normandes. Et lorsque le gardien nigérian a semblé battu sur une reprise de la tête de Koita (90e), entré à la place de Duhamel sorti sur civière, Rio Mavuba a dégagé sur sa ligne

Le fait du match : Penalty pour Lille et rouge pour Appiah

Le rythme soporifique de la rencontre semblait nous emmener jusqu’au coup de sifflet final. On n’en espérait plus grand-chose. Mais à la 68e minute et pour la première fois du match, Divock Origi est parvenu à trouver la profondeur sur une ouverture de «Rony» Lopes. Replacé arrière gauche après la sortie sur claquage de Manu Imorou, Dennis Appiah a bien couvert avant de tenter le tacle glissé à l’entrée de la surface, pour stopper la course du Belge.

Neuf hommes en noir sur dix auraient probablement fait signe de continuer à jouer, mais M. Desiage en a décidé autrement. Après avoir un instant tergiversé, l’arbitre de la rencontre a désigné le point de penalty… avant d’expulser le jeune Français. Très sévère pour le latéral caennais. Origi s’est chargé de transformer ce coup de pied de réparation, unique but de la rencontre. Et unique tir cadré du LOSC dans cette partie...

Deux hommes dans le match : Kalou et Martin comme des fantômes



Positionné à la pointe du milieu en losange lillois, Marvin Martin a, comme trop souvent sous le maillot nordiste, traîné sa peine sur la pelouse. Jamais dans le ton et en panne d’imagination, l’ancien Sochalien a été remplacé à la mi-temps par «Rony» Lopes. Salomon Kalou était associé à Divock Origi en pointe et les mouvements du duo n’ont jamais paru coordonnés. Un, c’est le nombre de passes échangées entre les deux attaquants en première période. Si Origi a «sauvé» son match par son but, l’Ivoirien a fortement manqué de mobilité avant d’être sorti logiquement à l’heure de jeu.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 16 Aoû - 22:20

2e j.
Paris lance sa saison


Huit jours après un nul à Reims (2-2), Paris a décroché sa première victoire de la saison samedi au Parc des Princes contre Bastia (2-0). Nettement dominateur, le champion en titre a fait la différence grâce à Lucas et Cavani, mais a perdu Ibrahimovic sur blessure...



Le match : à sens unique

Pour son premier match de la saison au Parc des Princes, le PSG s’est offert une victoire tranquille face à des Bastiais qui n’ont jamais pu contester la supériorité du double champion de France (2-0). Si le début de la partie a été perturbé par la blessure de Zlatan Ibrahimovic, la suite s’est résumée à une très nette domination des hommes de Laurent Blanc. Fidèle à son 4-3-3, l’entraîneur parisien avait décidé de lancer David Luiz en défense centrale. Une première très rassurante pour la recrue phare du mercato parisien, qui a répondu présent et semble déjà en bonne forme, comme en témoigne ce tacle parfait sur Maboulou dans la surface (87e).

Cette rencontre a confirmé les grosses tendances de ce début de saison. Notamment en ce qui concerne Javier Pastore, très bon et auteur de gestes de grande classe, comme ce décalage pour Digne (qui a buté sur Areola, 37e) et ce rateau-petit pont sur Romaric (63e). Avec Verratti et Thiago Motta, l’Argentin a contrôlé au milieu de terrain pour trouver des décalages face à des Corses recroquevillés en défense. La solution est venue des côtés : sur un centre parfait de Van der Wiel, Lucas a ajusté Areola d’un plat du pied (1-0, 26e). Suffisant pour définitivement éteindre des Corses, incapables de se révolter. Cavani a logiquement doublé la mise avant l’heure de jeu (2-0, 57e) pour tuer tout suspense.

Le fait marquant : Ibrahimovic sort sur blessure

A la 7e minute de jeu, le Parc des Princes s’est tu. Sur l’un de ses premiers ballons, Zlatan Ibrahimovic est resté au sol. Après une frappe de feinte a priori anodine, l’attaquant du PSG, capitaine au coup d’envoi, semblait souffrir au niveau de l’abdomen. Sorti se faire soigner, il est revenu sur le terrain mais ne s’est pas remis. Il a rapidement été remplacé par Ezequiel Lavezzi (14e). Le docteur du club a confié à nos confrères de Canal + qu’il s’agissait d’une blessure au niveau des côtes flottantes. Des examens permettront d’en savoir plus mais ce coup dur, ajouté à l’indisponibilité d’un mois de Thiago Silva, n’est jamais le bienvenu en début de saison.

Le joueur : Edinson Cavani

La blessure d’Ibra a entraîné une légère réorganisation sur le front de l’attaque parisienne. Alors qu’il avait commencé sur le côté gauche dans le 4-3-3 (toujours) cher à Laurent Blanc et s’était procuré une belle occasion (4e), Edinson Cavani est logiquement passé en pointe, avec Lucas et l’entrant Lavezzi pour le seconder sur les côtés. Dans ce rôle qu’il affectionne le plus, Cavani a été précieux. Sollicité sur les centres de ses latéraux, il a souvent tenté l’option collective, avec des remises de la tête, dont une sur Lavezzi, qui a mal ajusté sa volée (39e). Parfaitement lancé par Lucas, il s’est présenté seul face à Areola mais a été signalé, à tort, hors-jeu (37e). Ce n’était que partie remise. Sur un coup franc rapidement joué par Verratti, il a enchaîné contrôle en extension et reprise acrobatique pour doubler la mise (2-0, 57e). Du travail bien fait.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 16 Aoû - 22:25

2e j.
Toulouse calme l'OL


Solide vainqueur de Lyon ce samedi au Stadium (2-1), le Téfécé a fait passer une sale soirée aux Rhodaniens, qui ont encore perdu un joueur sur blessure (Umtiti) et ont affiché quelques limites avant leur barrage aller de Ligue Europa.



Le match
Tombeur sans difficulté de Rennes lors de la première journée (2-0), l'Olympique Lyonnais a vécu un match beaucoup plus compliqué ce samedi à Toulouse (1-2). Neuf ans après son dernier succès (et son dernier but) au Stadium, le club rhodanien a paru emprunté dès l'entame de la partie et s'est fait punir plein axe par une percée de Jean-Daniel Akpa Akpro, qui s'est bien appuyé sur Oscar Trejo avant d'aller ouvrir le score (10e). Incapable de répondre au défi imposé par les Violets, les hommes d'Hubert Fournier ont à nouveau craqué juste avant le repos, Anthony Lopes ne pouvant se détendre suffisamment pour dévier un coup franc de Wissam Ben Yedder (45e).

Si les Lyonnais ont eu le mérite de revenir au score grâce à Alexandre Lacazette, serein à la conclusion d'un bon mouvement collectif (75e), ils n'ont jamais vraiment paru en mesure de repartir avec le moindre point. Simple accroc ou vraies limites, il faudra évidemment quelque semaines pour le savoir. Mais une réaction est vivement conseillée dès jeudi, en barrage aller de la Ligue Europa face au FC Astra Giurgiu.

Le fait marquant : au tour d'Umtiti...

A Lyon, on a changé de préparateur physique, mais l'infirmerie est toujours aussi remplie. Au Stadium, c'est Samuel Umtiti, touché à la cuisse droite, qui est venu allonger la liste de blessés (Bedimo, Grenier, Gourcuff, Fekir, Malbranque) en quittant ses partenaires en première période. Un nouveau coup dur pour Hubert Fournier, qui va devoir gérer un calendrier chargé jusqu'à la fin du mois d'août (quatre matches en deux semaines).

Le joueur : Wissam Ben Yedder

Déjà en vue le week-end dernier à Nice (2-3), Wissam Ben Yedder a de nouveau brillé ce samedi face à l'OL. A l'origine de la première occasion toulousaine signée Martin Braithwaite (3e), l'attaquant de 24 ans a ensuite manqué de précision face à Anthony Lopes (11e). Mais l'ancien international Espoirs est un filou, et il a finalement trompé la vigilance du gardien lyonnais sur un coup franc direct tout en finesse juste avant la pause (45e). Toujours aussi remuant et important pour son équipe, Ben Yedder confirme ses progrès saison après saison. A ce rythme, celle-ci pourrait bien le mener vers l'équipe de France...

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 16 Aoû - 22:28

2e j.
Rennes cartonne, Lens craque


Rennes a réalisé le carton de la soirée face à Evian-TG (6-2), qui s'était déjà incliné à domicile face à Caen (0-3) lors de la 1re journée. Guingamp s'est imposé face à Lens, à Amiens, dans les dernières secondes (1-0).



Plus ça va et moins ça va pour l'Evian-TG. Balayé par Caen en 45 minutes le week-end dernier en ouverture (3-0), le club haut-savoyard a pris l'eau à Rennes samedi soir (6-2). Un scénario catastrophe qui le place logiquement à la dernière place du classement avec une différence de buts de -7. En prendre six contre une équipe qui n'avait rien montré à Lyon dimanche dernier (0-2) a de quoi inquiéter Pascal Dupraz, dont la défense a affiché des lacunes criantes. «Chaque action, chaque corner, on prend un but, a résumé Olivier Sorlin après la rencontre au micro de beIN Sports. Quand tu prends 6 buts, il n'y a rien à espérer. On s'est fait punir.»

Pourtant, les deux équipes étaient à égalité jusqu'à la 40e minute, Daniel Wass (1-1, 35e) ayant répondu à Toivonen (1-0, 7e). Mais juste avant la pause a eu lieu le show Mexer. En difficulté à Gerland dimanche dernier, le défenseur mozambicain s'est offert un doublé pour sa première à Route-de-Lorient. Il a d'abord signé une belle volée à l'entrée de la surface (2-1, 40e) avant de marquer de la tête suite à un corner (3-1). En deuxième période, la défense de l'ETG a pris l'eau. Mongongu et Cambon se sont troués pour laisser Toivonen marquer son 2e but de la soirée (4-1, 57e). Paul-Georges Ntep y est lui aussi allé de son doublé (5-1, 76e et 6-2, 86e), en perforant facilement la défense adverse sur son premier but. Wass, encore lui, a sauvé l'honneur mais il était bien trop tard. «On va rentrer à la maison, il va falloir de regarder dans la glace, a conclu Sorlin. Quand on voit ce qui nous attend, il va falloir bosser...» C'est en effet le PSG qui est attendu au Parc des Sports d'Annecy vendredi.

Lens a laissé passer sa chance

La soirée a souri aux clubs bretons puisque Guingamp s'est de son côté imposé à Amiens face à Lens (1-0). Pour leur premier match de la saison au Stade de de la Licorne, les Sang et Or n'ont pas démérité, se sont procuré plusieurs occasions mais ont cédé en toute fin de match. Bien placé sur une frappe puissante de Yatabaré repoussé par Riou, Ladislas Dounamia a glissé le ballon au fond des filets pour offrir la victoire à l'EAG (0-1, 90e+4). Un scénario cruel pour les Lensois, qui avaient eu une balle de match quelques minutes plus tôt, manquée par Gbamin (88e). Avec deux défaites au compteur, le promu est donc déjà dans le dur. La situation est moins inquiétante qu'Evian-TG mais Antoine Kombouaré a du pain sur la planche.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 31 Aoû - 11:59

Résultats de la 4ème journée

foot365

Monaco 1 - 1 Lille
Caen 0 - 1 Rennes
Toulouse 1 - 0 Evian TG
Lorient 4 - 0 Guingamp
Lens 4 - 2 Reims
Nantes 1 - 0 Montpellier
Bordeaux 1- 1 Bastia
Metz 2- 1 Lyon
PSG 5- 0 Saint-Etienne


Dernière édition par jeanjean le Sam 6 Sep - 14:21, édité 1 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 31 Aoû - 12:03

4e j.
L'OM a marché sur Nice

Totalement dépassé par l'OM au Vélodrome, Nice a coulé (0-4). Auteur d'un doublé, Dimitri Payet a été omniprésent. Les hommes de Bielsa ont confirmé leur victoire de la semaine passée à Guingamp (1-0).
55

Le match : 4-0




Trois fois vainqueur contre l’OM en 2013-2014, Nice est reparti du Vélodrome avec une correction (0-4). Surclassés par Bordeaux la semaine dernière, les Aiglons ont encore pris le bouillon ce vendredi. Pas aidés par le manque de repli défensif de Vercauteren et les hésitations de leur portier Hassen, ils ont coulé. Presque jamais en danger devant la seule pointe adverse (Bosetti, Cvitanich ayant débuté sur le banc), l’OM a rapidement troqué son 3-3-3-1 pour un 4-2-3-1. Cela lui a permis d’avoir une totale emprise sur le match, même s’il a un peu souffert en fin de match (Mandanda a sorti le grand jeu devant la recrue Pléa à la 85e).



En moins de 50 minutes, Marseille a plié la rencontre grâce notamment aux inspirations de Payet. Passeur et buteur, Thauvin a été auteur de sa meilleure performance de la saison, même s’il a gâché une occasion dès la 5e et qu’il a expédié une tête au-dessus du but adverse à la 28e. Entré en jeu, Barrada a marqué 30 secondes après, sur une passe d’Alessandrini (87e). Solides derrière comme face à Guingamp, les Olympiens auraient pu l’emporter plus largement si le joli lob de Payet n’avait pas été sorti par Hassen et si les frappes d’Ayew et d’Alessandrini n’avaient pas été sorties sur la ligne à la 75e. Et que dire de ce contre totalement manqué par Gignac (85e) ? Plein de maitrise, l’OM va pouvoir traverser la trêve internationale sereinement avant de se rendre sur le terrain d’Evian-TG le 14 septembre.


L'homme du match : Dimitri Payet




En jambes contre Guingamp (1-0) Dimitri Payet avait été sorti par Marcelo Bielsa en cours de rencontre. Ce dernier avait ensuite reconnu que cela avait totalement déstabilisé l’OM. Face à Nice, l’ancien Stéphanois a pu confirmer sa montée en puissance. Il a ouvert le score sur un second ballon dès la 20e. A la 45e, il a été au départ de l’action qui a mené au but de Thauvin. Juste après la reprise, Payet a encore trouvé le chemin des filets d’une tête plongeante sur un centre de l’ancien Bastiais. Si l’on ajoute à tout cela une très générosité défensive, cela donne un grand match.


Le fait du match : Le penalty oublié sur Bosetti




Une semaine après avoir pesté contre l’arbitrage de M.Lannoy lors de leur défaite contre Bordeaux (1-3), les Niçois s’en sont pris à M.Varela au Vélodrome. Déjà très loin du niveau de l’OM, ils ont en plus subi deux décisions contraires pendant cette rencontre. A la 16e, N’Koulou et Morel ont fait une faute sur Bosetti en pleine surface sans que le directeur du jeu ne siffle quoi que ce soit. Juste avant la pause, les locaux ont marqué un but au bout d’une action qui avait commencé par une faute d’Imbula sur Eysseric. «Ce n’est pas la première fois, ça fait beaucoup. Je ne sais pas si on dérange. J’ai l’impression qu’on nous en veut», a lâché Eric Bauthéac à la pause. Mais l’arbitrage, qui a aussi permis le 4e but de l’OM alors qu’Alessandrini était hors-jeu, ne peut occulter les défaillances des Aiglons. Ces derniers auraient même pu terminer à dix si l’arbitre avait vu l’énorme faute de Cvitanich sur Romao à la 93e.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 31 Aoû - 12:06

4e j.
Berbatov limite la casse face à Lille

Sans Falcao, sur le départ, Monaco a été tenu en échec par Lille (1-1) samedi après-midi à Louis-II. Dimitar Berbatov a répondu à l'ouverture du score de Nolan Roux.


Le match : 1-1




Monaco en avait déjà eu un (gros) aperçu la saison passée. A en juger par la présence surprise de Falcao dans les tribunes du Stade Louis-II au coup d’envoi, le club de la Principauté va probablement devoir de nouveau apprendre à composer sans son Colombien dont le départ (Manchester City ?) serait acté. Sans lui, les joueurs de Jardim ont étalé les mêmes lacunes défensives que lors des deux premières journées. A l’origine et à la conclusion d’une action relayée par Lopes et Mendes, Nolan Roux en a profité pour ouvrir le score en contre (18e). Pas Gueye dont la tentative a flirté avec le montant droit de Subasic (21e). Mieux après le repos, les Monégasques sont finalement parvenus à retrouver l’efficacité qui leur avait fait défaut à la 39e minute lorsque lancé par Kurzawa, Ferreira-Carrasco avait manqué son face à face avec Enyeama. A la réception d’un centre de l’international Espoirs belge, Berbatov a égalisé de près (61e). Et permis à l’ASM, 12e provisoire, de limiter la casse.


Le joueur : Dimitar Berbatov




Sa prestation a forcément été scrutée un peu plus que d’habitude. Falcao absent de la feuille de match (et sur le départ), Dimitar Berbatov a démontré face à Lille que le potentiel offensif de l’AS Monaco ne se limitait pas au Colombien. Si son isolement en pointe l’a parfois conduit à manifester son agacement (58e), l’attaquant bulgare a profité de l’apathie lilloise en début de seconde période pour inscrire son deuxième but après celui marqué face à Bordeaux (1-4, 2e j.). A la 27e minute de jeu, il avait déjà été tout proche d’être le premier joueur de L1 à tromper Enyeama cette saison, mais sa reprise de volée n’avait pas trouvé le cadre.


Le fait du match : Le but de Roux n'était pas valable




Nolan Roux a été plus verni que Valentin Eysseric. Contrairement au Niçois privé d’un but pour un hors-jeu de position de Gomis face à Bordeaux (1-3) la semaine passée, l’ouverture du score de l’attaquant du LOSC a été validée par M. Ennjimi. Seul hic : placé juste devant Subasic, Rony Lopes était lui aussi en position illicite au moment de la frappe de l’ancien Brestois. Après avoir bénéficié d’un penalty imaginaire pour s’imposer face à Caen (1-0, 2e j.), les Dogues pourront difficilement se plaindre de l’arbitrage. René Girard et son fils Nicolas y sont pourtant parvenus. Expulsés, ils ont tous les deux suivi la fin de la rencontre en tribunes.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 31 Aoû - 12:08

4e j.
 Rennes fait craquer Caen

Malmené à Caen malgré l'expulsion de Kanté dès la 29e minute, Rennes s'est finalement imposé (1-0) grâce à un penalty de Toivonen (88e).


Le match : 0-1




Caen a disputé face à Rennes (0-1) son deuxième et dernier match à la MMArena. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que les Normands ne seront certainement pas mécontents de ne plus jouer au Mans. Comme face à Lille (0-1) le 15 août dernier, les joueurs de Patrice Garande ont terminé la rencontre à dix. Comme lors de la deuxième journée, ils se sont inclinés sur penalty. Alors qu’ils avaient échappé de peu à cette sanction suite à une intervention plus que limite de Lemar sur Pedro Henrique (84e), un pied haut d'Adéoti devant Prcic a permis à Toivonen d’inscrire son troisième but de la saison (88e). Une issue cruelle pour les Caennais qui, même réduits à dix, s’étaient montrés les plus dangereux en deuxième période. Ils reculent provisoirement au 8e rang.


Le joueur : Benoît Costil




Il ne s’imaginait certainement pas avoir autant de travail à onze contre dix. Décisif la semaine passée contre Saint-Etienne (il avait stoppé un penalty d’Erding, NDLR), Benoit Costil a de nouveau joué un rôle prépondérant lors de la victoire de Rennes, samedi soir. Sauvé par sa barre sur une tête de Koita en première période (9e), l’ancien… Caennais s’est montré déterminant à trois reprises juste avant l’heure de jeu. Après  une belle détente sur un coup franc de Calvé (54e), le portier a repoussé deux tentatives coup sur coup de Nangis (58e) et Da Silva (59e). Ses arrêts n’ont pas été vains : maintenu dans le match, Rennes est parvenu à décrocher son deuxième succès en quatre journées à la 88e minute.  Le club breton grimpe provisoirement à la 5e place.


Le fait du match : l'expulsion de N'golo Kanté




L’apprentissage continue. Sensation du début de saison caennais (2 buts en trois journées), N’golo Kanté a connu une quatrième titularisation en L1 plus compliquée que les précédentes. Très vite averti pour une intervention en retard sur Ntep (16e), le milieu de terrain franco-malien a récidivé juste avant la demi-heure de jeu : tacle en retard sur M’bengue et deuxième carton jaune synonyme d’expulsion (29e). Sans son meilleur artificier (ex-aequo avec Duhamel forfait en raison d’une blessure à une cheville), Caen a fait mieux que se défendre en deuxième période. Mais il a fini par craquer juste avant la fin du temps réglementaire sur un penalty concédé par et transformé par Toivonen. Sa deuxième défaite de la saison.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 6 Sep - 14:23

Classement après la 4ème journée

foot365

1 Bordeaux 104310936
2 PSG 84220927
3 Lille 84220413
4 Marseille 74211853
5 Rennes 74211743
6 Lorient 74211633
7 Nantes 74211321
8 Saint-Etienne 7421156-1
9 Caen 64202523
10 Montpellier 64202422
11 Lens 64202541
12 Toulouse 64202550
13 Bastia 5412156-1
14 Metz 5412134-1
15 Monaco 4411247-3
16 Nice 4411249-5
17 Lyon 3410345-1
18 Guingamp 3410317-6
19 Reims 14013511-6
20 Evian TG 14013210-8

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 6 Sep - 14:25

Résultats de la 5ème journée

foot365

Lyon 2-1 Monaco
Rennes 1-1 PSG
Reims 2-0 Toulouse
Nice 1-0 Metz
Montpellier 1-0 Lorient
Bastia 1-1 Lens
Saint-Etienne 1-0 Caen
Lille 2-0 Nantes
Guingamp 2-1 Bordeaux
Evian TG 1-3 Marseille


Dernière édition par jeanjean le Mar 16 Sep - 15:00, édité 2 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 13 Sep - 8:28

5e j.
 Lyon prend le bon virage

Deux réalisations de Fekir et Tolisso ont permis à l'OL de renouer avec le succès vendredi soir face à Monaco (2-1). Les joueurs d'Hubert Fournier remontent provisoirement au 12e rang. L'ASM est 16e.


Le match : 2-1




Il est sans doute prématuré d’affirmer que l’OL est totalement guéri, mais contrairement à Monaco, battu vendredi soir à Gerland (2-1), les joueurs d’Hubert Fournier en ont fait beaucoup pour accréditer la thèse d’un possible redressement dans les semaines à venir. Au terme d’un match ouvert, qui a mis en exergue le potentiel offensif mais aussi les failles défensives des deux équipes, le club rhodanien a été récompensé de sa volonté de jouer toujours vers l’avant sous l’impulsion du très remuant Fekir. Dans tous les bons coups ou presque en première période, l’attaquant d’origine algérienne a profité d’un service de Malbranque à la limite du hors-jeu pour ouvrir le score à la demi-heure de jeu (30e).
 
Plutôt logique, ce but n’a toutefois pas permis à l’OL d’asseoir sa maîtrise. Au contraire… Après avoir bénéficié d’une perte de balle d’Umtiti pour égaliser grâce à Ocampos (38e, Monaco aurait pu profiter d’une nouvelle erreur (de Lindsay Rose, cette fois) pour prendre l’avantage juste avant la mi-temps (45e), mais Lopes s’est interposé devant Bervatov. Alors que les occasions se succédaient d’un but à l’autre après la pause, un centre d’Umtiti  repris par Tolisso a finalement permis à l’OL de retrouver le chemin du succès (73e). Un chemin que l’AS Monaco semble avoir égaré. Après 5 matches, Toulalan et ses équipiers se sont déjà inclinés autant de fois qu'en 27 journées l'an dernier.


Le joueur : Samuel Umtiti




Il a incarné à lui seul ou presque les deux facettes de l’OL : séduisant devant, fébrile derrière. De retour dans le onze après avoir été victime d’une lésion musculaire à la cuisse droite face à Toulouse (1-2, 2e j.) Samuel Umtiti n’a pas réussi à soulager un secteur défaillant depuis le début de la saison. À l’exception de leur victoire face à Rennes (2-0) lors de la première journée, les joueurs d’Hubert Fournier ont toujours au moins encaissé un but. Cela a encore été le cas, jeudi soir, la faute à une perte de balle… d’Umtiti devant Kondogbia, dont le centre a débouché sur l’égalisation de Lucas Ocampos (38e). Pas franchement plus rassurant en deuxième période, l’international Espoirs a au moins eu le mérite de se rattraper de sa bévue : après un relais avec Lacazette côté gauche, il s’est arraché et a délivré à Corentin Tolisso le but de la victoire (73e).



Le fait du match : Lopes détourne sur sa barre




Anthony Lopes leur a fait des misères. Si les Monégasques sont repartis bredouilles de leur déplacement à Gerland, le mérite en revient en grande partie au portier lyonnais. Sollicité à plusieurs reprises (34e, 45e, 53e, 70e), l’international Espoirs portugais a épargné une nouvelle frustration à son équipe en fin de match. Alors que l’ASM poussait pour égaliser, il a chassé les spectres de la dernière journée lorsque l’OL s’était fait rejoindre, puis doubler, sur la pelouse de Metz (1-2) : sur un corner monégasque, il a détourné sur sa barre transversale une tête de Valère Germain (83e), qui venait de rentrer en jeu (77e). Et permis à l’OL de mettre fin à une série de trois défaites d’affilée en L1.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 14 Sep - 7:26

5e j.
 Le PSG accroché à Rennes

A quatre jours de son entrée en lice en Ligue des champions face à l'Ajax, le PSG a été accroché sur la pelouse de Rennes (1-1), samedi après-midi.


Le match : 1-1




Une maille à l’endroit, une maille à l’envers : le PSG se tricote un «drôle» de début de saison. Après cinq journées, les joueurs de Laurent Blanc n’ont toujours pas réussi à remporter deux succès d’affilée. Alors qu’ils avaient été récompensés de leur maîtrise et de leur patience grâce à un but de Zoumana Camara juste avant la pause (43e), ils ont trouvé le moyen de se faire accrocher sur la pelouse de Rennes (1-1), samedi après-midi.  «On avait le match en main, s’est désolé Salvatore Sirigu au micro de Canal +. On avait les moyens de faire mieux.» Face à une formation bretonne qui n’a strictement rien proposé offensivement en première période, le club de la capitale s’est fait surprendre sur un centre gagnant de Ntep (56e) qui a mis en exergue la passivité de sa défense. Certainement vexés, Ibra et ses équipiers ont poussé, mais Costil a semblé aimanter chacune des tentatives du Suédois (58e, 68e) et de Cavani (53e, 90e+1).  A quatre jours de son déplacement à Amsterdam en Ligue des champions, au moins le PSG a-t-il eu la bonne idée de ne pas perdre. Cela n’a pas semblé évident lorsque lancé par Toivonen, Ntep a perdu son duel face à Sirigu (69e). Et manqué l’occasion d’offrir au Stade rennais un deuxième hold-up après la victoire acquise dans la douleur face à Caen (1-0) juste avant la trêve.


Le joueur : Zoumana Camara




L’après-midi de Zoumana Camara s’est moins bien terminée qu’elle n’avait commencé. Privé de David Luiz et Thiago Silva, Laurent Blanc avait préféré offrir à l’ancien Stéphanois sa première titularisation de la saison en L1 plutôt que de faire redescendre Thiago Motta d’un cran. En première période, le manque d’intention des Rennais a été tel que même Ibra aurait pu jouer aux côtés de Marquinhos sans que cela ne change quoi que ce soit. Dans ce contexte, l’apport de Camara a été essentiellement offensif : à la 43e minute, c’est lui qui a repris un centre de Van der Wiel et trompé Costil de près. «Il y en a tellement peu que je ne les compte pas, a-t-il plaisanté à la mi-temps au sujet du sixième but de sa carrière en L1. Quand on fait appel à moi, ce n’est pas un cadeau. Je suis un joueur à part entière.» Seul bémol à sa prestation : il a couvert Doucouré sur l'égalisation de Ntep.


Le fait du match : L'entrée de Ntep




Trente-quatre secondes : il n’a pas fallu davantage de temps à Paul-Georges Ntep pour se mettre en évidence. Alors que les Rennais avaient passé jusque-là l’essentiel de leur temps arc-boutés dans leur camp, l’ancien Auxerrois a permis à son équipe de revenir dans le match juste après avoir remplacé Pedro Henrique (55e). Sur son premier ballon, son centre à destination de Doucouré a surpris tout le monde : la défense parisienne, Sirigu, mais aussi son équipier qui a à peine effleuré le ballon. Désigné buteur par la LFP et tout proche d’un doublé (69e), Ntep avait déjà marqué face au PSG le 7 mai dernier lors de la dernière défaite concédée par le club de la capitale en L1. Son troisième but de la saison ne lui a toutefois pas permis d’effacer le Nantais Yacine Bammou des tablettes. Le 9 août dernier, face à Lens (1-0), l’ancien vendeur de la boutique du PSG avait scoré… trente-deux secondes après être entré.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 14 Sep - 7:28

5e j.
 Saint-Etienne redémarre

Quinze jours après la claque reçue au Parc des Princes face au PSG (0-5), Saint-Etienne a repris sa marche en avant face à Caen (1-0), samedi soir. L'unique but de la rencontre a été inscrit par Jean-Jacques Pierre, auteur d'un c.s.c.


Mevlut Erding n'a pas été en réussite face à Caen. (AFP)


Le match : 1-0




Les Verts ont remporté, samedi soir face à Caen (1-0), un match qu’ils auraient difficilement pu perdre. Dominateurs, mais terriblement inefficaces, les Stéphanois n’ont été inquiétés qu’une seule fois par les Normands : à la 90e minute, sur une tête de Duhamel repoussée par le montant de Ruffier. Ce coup de boule excepté, ils se sont procuré l’essentiel des occasions franches : un lob d’Erding de peu à côté (25e), une frappe de l’international turc repoussée par Vercoutre (48e) mais surtout une tête de Corgnet sur la transversale de l’ancien Lyonnais (65e). Pas en réussite, ils s’en sont finalement remis à un c.s.c de Jean-Jacques Pierre (73e) pour obtenir leur troisième victoire de la saison, quinze jours après la correction (0-5) que leur avait infligée le PSG au Parc des Princes. Les voilà revenus provisoirement à hauteur de Bordeaux qui se déplacera dimanche à Guingamp (17h00).


Le joueur : Mathieu Duhamel




Il était attendu dans le onze de départ : Patrice Garande lui ayant préféré Koïta, Mathieu Duhamel a finalement dû attendre la 62e minute de Saint-Etienne - Caen pour effectuer son retour à la compétition. Absent depuis la défaite concédée face à Lille (0-1, 2e j.) en raison d’une blessure à une cheville, l’ancien Messin a fait mieux, en trente minutes, que l’ensemble de ses équipiers : à la réception d’un centre de Nangis, il a pris le meilleur sur Brison et fait trembler le poteau de Ruffier (90e). Jusque-là, le gardien stéphanois avait vécu une soirée plus que tranquille, deux semaines après sa grosse bévue face au PSG : sur leurs quatre tentatives, Seube et ses équipiers n'en ont cadré aucune...


Le fait du match : le c.s.c. de Jean-Jacques Pierre




Heureusement pour les Verts, il y avait Jean-Jacques Pierre. Bien malgré lui, le défenseur haïtien de Caen a apporté aux Stéphanois le soupçon d’efficacité qui leur avait jusque-là manqué : sur un corner de Yohan Mollo, l’ancien Nantais a trompé de la tête son propre gardien, Rémy Vercoutre. Sonné par ce c.s.c. au point d’avoir été relevé par l’ancien portier lyonnais, Pierre a précipité la chute du SMC qui, à défaut de se montrer menaçant, s’était montré plutôt cohérent défensivement.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 16 Sep - 15:05

5ème J.
Lille en trois minutes chrono


Malmené en première période, Lille s'est imposé dimanche face à Nantes (2-0) grâce à deux réalisations coup sur coup d'Origi (46e) et Lopes (49e) dès la reprise. En attendant Guingamp-Bordeaux (17h00), les Dogues prennent provisoirement la tête.
 

Le match : 2-0




Quarante-cinq bonnes premières minutes effacées en seulement trois : Nantes a payé au prix fort sa mauvaise entame de deuxième période, dimanche, sur la pelouse du LOSC (0-2). Alors que le pressing exercé par Lucas Deaux et ses équipiers avait annihilé toutes les intentions lilloises avant la pause, les Canaris ont encaissé deux buts coup sur coup dès la reprise : une tête d’Origi (46e) et une frappe de Ronny Lopes (49e), dont la rentrée à la mi-temps a fait énormément de bien aux Dogues. Dixièmes, les Canaris pourront pester contre leur manque d’efficacité. En première période, malgré une possession de balle en faveur du LOSC (62% contre 38%), ils s’étaient procurés les meilleures occasions. Toujours invaincus cette saison, les Dogues prennent provisoirement la première place en attendant la prestation de Bordeaux à Guingamp (17h00).


Le joueur : Divock Origi




Son mois d’août en-deçà des espérances avait poussé René Girard à l’installer sur le banc lors des deux dernières journées. De retour dans le onze, Divock Origi a livré une prestation plus conforme à son nouveau statut. Alors que les Dogues s’étaient cassés les dents sur le mur nantais en première période, l’international Belge prêté par Liverpool a été le catalyseur de leur mieux-être en seconde. Dès la reprise, il a profité d’un centre de Balmont consécutif à une perte de balle de Veigneau pour libérer, de la tête, le public du stade Pierre-Mauroy (46e). Buteur pour la deuxième fois de la saison après son penalty inscrit face à Caen (1-0, 2e j.), il s’est mué en passeur décisif trois minutes plus tard : sur une contre-attaque, il a parfaitement décalé Rony Lopes, dont la frappe du droit a scellé le troisième succès de la saison du LOSC.


Le fait du match : Le poteau de Veretout




Avec des si, on peut refaire le monde, a-t-on coutume de dire. Avec un soupçon de réussite supplémentaire, peut-être Jordan Veretout aurait-il épargné aux Canaris une deuxième défaite cette saison. A la 39e minute, le champion du monde U20 a eu l’occasion de convertir au tableau d’affichage la bonne première période de ses équipiers. Profitant des espaces laissés par les Dogues, le milieu nantais a pris sa chance à vingt-cinq mètres, mais sa tentative a échoué sur le montant gauche d’Enyeama. Deux minutes auparavant (37e), une tête de Bedoya repoussée par le portier nigérian et une reprise complètement manquée de Gakpé avaient déjà mis en exergue le manque d’efficacité des Canaris.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 16 Sep - 15:07

5e j.
 Bordeaux décevant à Guingamp

Bordeaux a perdu son premier match de la saison sur la pelouse de Guingamp (1-2). Les Girondins ne sont plus leaders du Championnat.
 


Le match : 2-1




Leader du Championnat avant cette 5e journée, Bordeaux a été battu pour la première fois de la saison à Guingamp (1-2), qui restait sur deux défaites (Saint-Etienne et Marseille). Les Girondins ont du coup perdu la tête du classement alors que Guingamp, lui, n'est plus relégable. Malgré une entame un peu timide, l’En Avant a fait la différence en quelques minutes à la demi-heure de jeu. Sur un coup franc de Sylvain Marveaux, Moustapha Diallo a trompé Carrasso d’une belle tête croisée (26e). Dans la foulée, Mandanne a creusé l'écart sur penalty (34e), à la suite d'une faute dans la surface de Sertic sur Pied. L’équipe de Jocelyn Gourvennec aurait même pu s’offrir un succès plus large si Mandanne, Beauvue et Marveaux avaient concrétisé leurs tentatives. Et si la main de Contento avait été sanctionnée d'un deuxième penalty (62e). En fin de match, Diabaté a relancé le suspense en marquant son (joli) troisième but de la saison (83e). Pour rien, à l'arrivée.


Le joueur : Mandanne




Christophe Mandanne a mis fin ce dimanche à une longue période sans marquer. Lui qui n’avait plus inscrit de but en Ligue 1 depuis un an, le 25 septembre 2013 (contre Sochaux) – le seul en Championnat la saison dernière -, a donc retrouvé la recette contre Bordeaux. C'était certes sur penalty mais l’ancien Tourangeau restait sur 1814 minutes sans but, soit plus de 30 heures. Très actif, il s’est procuré plusieurs occasions dangereuses (9e, 67e et 75e).


Le fait marquant : le coaching de Sagnol




Il est assez rare de voir un entraîneur effectuer un changement en première période. A moins que le joueur soit inexistant, blessé ou expulsé. A la 36e minute, soit juste après les deux buts de l’EAG, Willy Sagnol a fait sortir Whabi Khazri, remplacé par Jaroslav Plasil. Si l'ancien Bastiais était peu en vue, l'entraîneur des Girondins a surtout procédé à un réajustement tactique. Son idée : faire passer Lamine Sané, initialement aligné en défense centrale avec Pallois et Ilori, au milieu de terrain. Ce qui a par ailleurs permis à Grégory Sertic de jouer plus haut, au plus près des attaquants Diabaté et Rolan. Mais cela n’a pas vraiment eu l’effet escompté, Bordeaux restant inoffensif jusqu’à la 83e minute et le but tardif de Diabaté.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 16 Sep - 15:24

5e j.
 Un OM séduisant face à Evian-TG

Dix jours après la polémique entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune, l'OM s'impose (3-1) sur le terrain d'Evian et se hisse à la 2e place du classement, à un point du leader, Lille. Gignac a marqué dès la 1ère minute.
 


Le match : 1-3


Les deux premières journées de Championnat sont déjà loin pour l’Olympique de Marseille qui, après le nul face à Bastia (3-3) et la défaite à domicile contre à Montpellier (0-2), vient d’enchaîner un troisième succès consécutif ce dimanche face à Evian-TG (3-1). Après 5 journées, l’OM pointe à la deuxième place du classement, à une unité du leader Lille. La lanterne rouge haut-savoyarde ne pouvait pas plus mal commencer son match puisque André-Pierre Gignac a inscrit après vingt secondes le but le plus rapide de la saison (1ère), son troisième depuis la reprise. Juste avant la pause, Gianni Imbula doublait la mise d’une frappe déviée par Mensah (44e). Et peu après l’heure de jeu, Thauvin, peu en vue depuis le début de la saison, alourdissait la marque avec son second but de la saison grâce à un caviar de Payet (63e). Rarement dans le coup offensivement, la formation de Pascal Drupraz, qui en est a quatre défaites en cinq matches, a quand même sauvé l’honneur en toute fin de match par Nsikulu (90e).

Le joueur : Rod Fanni


Rod Fanni n’a pas été le meilleur joueur du match. Mais il a fait l’actualité. Lofteur cet été à la Commanderie, il a profité de la blessure de Benjamin Mendy pour avoir enfin les faveurs de Marcelo Bielsa. Le technicien argentin a titularisé le défenseur en charnière centrale, Morel passant du coup de l’axe au côté gauche. Fanni a donc joué ses premières minutes cette saison et il ne lui a fallu que quelques secondes pour s’illustrer. L’OM a ouvert la marque par Gignac après seulement vingt secondes... grâce à une passe décisive de ce même Fanni, auteur d'une longue ouverture depuis son camp. Difficile après ça pour Bielsa de se passer de l’ancien Rennais, qui a forcément marqué des points.


Le fait marquant : les différents états de Thauvin




Florian Thauvin est passé par tous les états ce dimanche à Annecy. Discret en première période alors que jeu de l’OM penchait à gauche, l'ancien Bastiais exultait après son but à l’heure de jeu, le troisième de son équipe. Une joie palpable et légitime mais de courte durée puisque son entraîneur décidait de le remplacer par Romain Alessandrini (77e). Incrédule, le jeune joueur quittait le terrain avec une moue bien visible et rejoignait le banc le regard dans le vide, comme désabusé. Il fallait attendre un chambrage de son complice Gignac en fin de match pour qu'il retrouve le sourire. Tout est bien qui finit bien...

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum