Ligue 1 Saison 2014-2015

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 16 Sep - 15:29

Classement après la 5ème journée

foot365

1 Lille 115320615
2 Marseille 1053111165
3 Bordeaux 1053111055
4 Saint-Etienne 105311660
5 PSG 952301037
6 Montpellier 95302523
7 Rennes 85221853
8 Lorient 75212642
9 Lens 75212651
10 Nantes 7521234-1
11 Nice 7521259-4
12 Caen 65203532
13 Lyon 65203660
14 Bastia 6513167-1
15 Toulouse 6520357-2
16 Guingamp 6520338-5
17 Metz 5512235-2
18 Reims 45113711-4
19 Monaco 4511359-4
20 Evian TG 15014313-10

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Ven 19 Sep - 14:33


jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Lun 22 Sep - 6:54

FF - Bilan 6e 

j. Gignac et Krivets mettent tout le monde d'accord, Ibra dort encore
    
Après chaque journée de Ligue 1, Francefootball.fr fait le bilan. La performance, le joueur, le coup de coeur et le coup de gueule, voici ce qu'il faut retenir du sixième épisode du Championnat 2014-2015.

La perf' : Lyon a du coeur
La performance des Lyonnais face au Paris Saint-Germain (1-1), dimanche soir au Parc des Princes, est (un peu) passée inaperçue. Eclipsée par ce PSG fatigué qui ne sait plus gagner. Et c'est bien dommage. Dans la capitale, l'équipe dirigée par Hubert Fournier, qui présentait huit joueurs formés au club au coup d'envoi, a montré qu'elle avait du coeur et une volonté de se battre pour un dessein collectif. Les Gones ont autant affiché leurs qualités que leurs limites du moment mais ils ont eu le mérite d'y croire et de ne jamais tomber dans les écueils qui les guettaient de près. Certains joueurs blessés reviennent bien, tandis que les jeunes continuent de progresser dans le sillage de leur capitaine Maxime Gonalons, très bon face au champion de France. De quoi envisager l'avenir toujours avec prudence mais aussi avec une certaine dose de confiance.

Le joueur : Le message de Dédé à DD
André-Pierre Gignac, c’est l’OM fort. 6 matches, 6 buts, une terrible efficacité, des efforts sans compter, un leadership affirmé, il est l’homme-clé du bon début de saison de Marseille, passé en tête après une quatrième victoire consécutive, décrochée samedi devant Rennes (3-0). L’avant-centre phocéen, exemplaire et performant, est en pleine bourre, en pleine confiance. Ça tombe bien, APG a le profil-type du mec qui en a cruellement besoin pour marcher. Didier Deschamps le sait. Didier Deschamps le suit. Alors DD va-t-il appeler Dédé ? Réponse le 2 octobre, jour de la prochaine liste dévoilée par  le sélectionneur de l’équipe de France. On a hâte de voir ça.

Le coup de coeur : Krivets, la classe
Il est au-dessus. Clairement. Nettement. Sergei Krivets est vite passé du statut de curiosité à celui de joueur qui crève l’écran. Brillant et élégant balle au pied, le milieu offensif international biélorusse, arrivé cet été en Moselle en provenance du BATE Borisov, voit, sent, et crée le jeu. Face à Bastia (3-1), le leader technique du FC Metz a inscrit son premier but en L1, d’une belle reprise de volée au quart d’heure de jeu, délivré une passe décisive (74e) et éclaboussé la rencontre de son talent. Saint-Symphorien a vibré. C’est certain, avec lui, cette saison, ses partenaires et les supporters messins vont se régaler. Nous aussi. Merci.

Le coup de gueule : Ibra dort encore
«On doit se réveiller.» Le coup de gueule de Zlatan Ibrahimovic, poussé mercredi soir dans les couloirs de l’Amsterdam ArenA, a fait parler et résonné plusieurs jours, jusqu’à la réception de l’OL dimanche soir (1-1). Moment où l’écho de son message lui est revenu en pleine figure, tel un boomerang. Car contre Lyon, le capitaine du PSG n’a pas été bon. Ça peut arriver mais... disons que le timing n'arrange pas le Suédois. Protégé par Laurent Blanc, qui préféra sortir Edinson Cavani, ou encore Ezequiel Lavezzi, pourtant bien plus en vue que lui, l’attaquant parisien a quand même su se faire remarquer par son attitude hautaine et arrogante avec Maxime Gonalons et l’arbitre M. Buquet. Dispensable.

Thomas SIMON de France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 24 Sep - 6:15

les résultats de la 7e journée

mardi 23 septembre 2014
Reims  0-5 Marseille 
Rennes  0-3 Toulouse  

mercredi 24 septembre 2014
Nice 1-0 Lille 
Montpellier 0-1 Monaco
Bastia 0-0 Nantes 
Guingamp 0-1 Metz 
Lyon 4-0 Lorient 
Evian-TG 2-1 Lens 
Caen 0-2 Paris-SG

jeudi 25 septembre 2014
Saint-Saint-Etienne 1- 1 Bordeaux  

Classement 
PI EQUIPE PTS JO G N P F Bp Bc Pé Dif
1 OLYMPIQUE MARSEILLE 16 7 5 1 1 0 19 6 0 13
2 GIRONDINS BORDEAUX 14 7 4 2 1 0 13 7 0 6
3 A.S ST-ETIENNE 14 7 4 2 1 0 8 7 0 1
4 PARIS SAINT-GERMAIN 13 7 3 4 0 0 13 4 0 9
5 LOSC LILLE 12 7 3 3 1 0 6 2 0 4
6 METZ F C 11 7 3 2 2 0 7 6 0 1
7 F.C NANTES 11 7 3 2 2 0 5 5 0 0
8 OLYMPIQUE LYONNAIS 10 7 3 1 3 0 11 7 0 4
9 MONTPELLIER HSC 10 7 3 1 3 0 5 3 0 2
10 TOULOUSE FC 10 7 3 1 3 0 11 10 0 1
11 MONACO 10 7 3 1 3 0 7 9 0 -2
12 OGC NICE 10 7 3 1 3 0 7 11 0 -4
13 STADE RENNAIS 8 7 2 2 3 0 8 11 0 -3
14 S.M CAEN 7 7 2 1 4 0 8 8 0 0
15 R.C LENS 7 7 2 1 4 0 7 8 0 -1
16 S.C BASTIA 7 7 1 4 2 0 7 10 0 -3
17 FC LORIENT 7 7 2 1 4 0 6 9 0 -3
18 STADE DE REIMS 7 7 2 1 4 0 8 16 0 -8
19 E.A GUINGAMP 6 7 2 0 5 0 3 10 0 -7
20 EVIAN TG FC 4 7 1 1 5 0 6 16 0 -10

France Football


Dernière édition par yvon81 le Sam 27 Sep - 6:57, édité 3 fois
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 24 Sep - 6:18

Ligue 1 - 7e j.

 L'OM pétille toujours autant
    
L'Olympique de Marseille a infligé une sévère défaite au Stade de Reims ce mardi (5-0). Les Marseillais soignent leur différence de buts et confortent leur place de leader.
 
Le match : Reims - Marseille : 0-5
Trois jours après son succès acquis en deuxième période contre le Stade Rennais (3-0), l’OM a poursuivi sur sa lancée mardi contre le Stade de Reims (5-0). Les Marseillais ont livré leur meilleure première période de la saison, pendant laquelle ils ont inscrit deux buts et se sont procuré six autres occasions dangereuses. Mais Thauvin (23e, 27e), Ayew (23e), Payet (34e), Dja Djédjé (35e) ou Gignac (44e), après son doublé (voir par ailleurs), ont tiré à côté ou ont été mis en échec par Johnny Placide. Complètement dépassés par les joueurs de Marcelo Bielsa, les Rémois ont cadré leur première frappe… à la 39e minute. Une tentative d'Oniangue trop écrasée pour espérer tromper Steve Mandanda, qui s’est couché tranquillement sur le ballon.

La deuxième période a été du même acabit. Sept minutes après la reprise, André Ayew a triplé la mise (52e). Entré à la mi-temps à la place de Johnny Placide, Kossi Agassa  venait pourtant de sortir dans les pieds de Thauvin. Le ballon est revenu dans les pieds de Dja Djédjé qui a centré à destination du Ghanéen. Ce dernier s’est offert un doublé à la 59e, marquant d’un coup du foulard après une frappe de Thauvin… déviée par Agassa. Giannelli Imbula a alourdi le score, avec la manière. Il a trompé Agassa d’une frappe croisée depuis l’entrée de la surface. Quant à Steve Mandanda, déjà décisif contre les Rennais, il a sorti deux grosses parades, devant Courtet (71e) et Albaek (73e). Le match référence des leaders de la Ligue 1, qui enchaînent un cinquième succès de rang.

Le tournant du match : Une relance de Gignac
Gênés par le pressing de leurs adversaires en début de match, les Marseillais leur ont coupé les jambes dès la 8e minute. Suite à un corner rémois, André-Pierre Gignac dégage le ballon le plus loin possible. Antoine Conte est à la réception, mais il rate son contrôle, ce dont profite Brice Dja Djédjé. Le latéral droit sert Dimitri Payet dans la profondeur. Mavinga le fauche dans la surface. Penalty. Gignac se présente devant Placide. Il perd son duel face au gardien rémois, qui a déjà arrêté une tentative de Zlatan Ibrahimovic en début de saison. Placide n’a pas le temps de savourer son arrêt, puisqu’il s’incline 30 secondes plus tard.
Un homme dans le match : APG, mieux que JPP
Ça commence à devenir une habitude avec lui. André-Pierre Gignac a confirmé sa grande forme et a été une nouvelle fois l’homme du match. Après son penalty arrêté par Placide (voir plus haut), il a trompé une première fois le gardien rémois, propulsant de la tête un centre de Benjamin Mendy (8e). Il a inscrit son deuxième but à la 20e, en étant idéalement placé dans la surface après un arrêt de Placide sur une frappe de Thauvin, détournée sur sa tête. Il est sorti à la 62e sous les applaudissements d’Auguste-Delaune et les «Gignac» criés par les supporters. Avec ce doublé, APG réalise le meilleur début de saison de sa carrière. Il en est désormais à huit buts en sept journées. Il fait surtout mieux qu’un certain Jean-Pierre Papin qui, en 1991-1992, avait marqué sept fois en autant de journées. JPP avait terminé meilleur buteur du Championnat avec 27 réalisations.

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Dim 28 Sep - 7:37

les résultats de la 8e journée

samedi 27 septembre 2014
Monaco 0-1 Nice
Toulouse 1-1 Paris-SG
Lille 1-0 Bastia
Metz 3-0 Reims 
Montpellier 2-1 Guingamp
Lorient 0-2 Evian-TG 

dimanche 28 septembre 2014
Bordeaux 2- 1 Rennes  
Nantes 1-1 Lyon   
Lens 0 -0 Caen  
Marseille 2-1 Saint-Etienne  

Classement
PI EQUIPE PTS JO G N P F Bp Bc Pé Dif
1 OLYMPIQUE MARSEILLE 19 8 6 1 1 0 21 7 0 14
2 GIRONDINS BORDEAUX 17 8 5 2 1 0 15 8 0 7
3 LOSC LILLE 15 8 4 3 1 0 7 2 0 5
4 PARIS SAINT-GERMAIN 14 8 3 5 0 0 14 5 0 9
5 METZ F C 14 8 4 2 2 0 10 6 0 4
6 A.S ST-ETIENNE 14 8 4 2 2 0 9 9 0 0
7 MONTPELLIER HSC 13 8 4 1 3 0 7 4 0 3
8 OGC NICE 13 8 4 1 3 0 8 11 0 -3
9 F.C NANTES 12 8 3 3 2 0 6 6 0 0
10 OLYMPIQUE LYONNAIS 11 8 3 2 3 0 12 8 0 4
11 TOULOUSE FC 11 8 3 2 3 0 12 11 0 1
12 MONACO 10 8 3 1 4 0 7 10 0 -3
13 S.M CAEN 8 8 2 2 4 0 8 8 0 0
14 R.C LENS 8 8 2 2 4 0 7 8 0 -1
15 STADE RENNAIS 8 8 2 2 4 0 9 13 0 -4
16 S.C BASTIA 7 8 1 4 3 0 7 11 0 -4
17 FC LORIENT 7 8 2 1 5 0 6 11 0 -5
18 EVIAN TG FC 7 8 2 1 5 0 8 16 0 -8
19 STADE DE REIMS 7 8 2 1 5 0 8 19 0 -11
20 E.A GUINGAMP 6 8 2 0 6 0 4 12 0 -8

France Football


Dernière édition par yvon81 le Mar 30 Sep - 13:34, édité 1 fois
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Dim 28 Sep - 7:41

Ligue 1 - 8e j. 

Lille et Metz, ça avance !
    
Metz a décroché sa troisième victoire de suite face à Reims (3-0) et grimpe à hauteur du PSG au pied du podium, où s'installe Lille, à la deuxième place, grâce à son succès sur Bastia (1-0). Vainqueur à Lorient (2-0), Evian-TG abandonne sa dernière place à Guingamp.
 
Les matches

Après sa déconvenue à Nice (0-1), mercredi, Lille avait à coeur de vite faire oublier sa première défaite de la saison. Compte-tenu du match nul du PSG à Toulouse (1-1) en fin d'après-midi, le LOSC pouvait même réaliser une belle opération en cas de victoire, ce samedi face à Bastia. Et en s'imposant par la plus petite des marges (1-0), les Dogues n'ont pas manqué cette occasion. En attendant les matches de dimanche, ils remontent provisoirement à la deuxième place. Les Nordistes peuvent remercier leur jeune attaquant belge, Divock Origi, auteur de l'unique but de la partie sur une frappe soudaine et puissante (38e), le seul éclair dans la nuit.

Dans le même temps, Metz s'est montré beaucoup plus séduisant. Net vainqueur de Reims (3-0) au terme d'un match spectaculaire, le promu poursuit sa folle série et se situe désormais dans le Top 5 du Championnat. Les partenaires de Florent Malouda ont encore profité de l'excellent apport de Gaëtan Bussmann, double passeur décisif, pour s'imposer grâce un doublé de Falcon (51e et 90e+2) et un but de Kashi (71e). Les Rémois, qui ont fini à neuf après les expulsions de Mavinga (66e) et Albaek (87e), viennent d'encaisser huit buts en deux matches, sans en marquer un seul. Ils tombent à l'avant-dernière place, à égalité de points avec cinq autres équipes.

Un homme dans la soirée : Cyriack Garel

Il n'avait sans doute pas prévu de jouer, tout juste se tenait-il prêt. Pourtant Cyriack Garel (18 ans) a bien été le héros malgré lui, et surtout malheureux, de la soirée. En raison des absences conjuguées de Johny Placide et Kossi Agassa, tous deux blessés, le jeune portier rémois, quatrième dans la hiérarchie des portiers du club champenois, avait pris place sur le banc de son équipe lors du déplacement à Metz, ce samedi. Mais très vite, le remplaçant de Sacha Bastien (19 ans) au coup d'envoi, lui-même novice en Ligue 1, a dû entrer en jeu suite à une blessure de ce dernier sur un dégagement (20e). Tout de suite dans le bain, le gamin au n°50, qui évolue d'ordinaire en DH, n'a pas paniqué, s'interposant notamment devant Krivets (27e) et Falcon (45e+1). Mais en seconde période, le débutant n'a pas eu autant de chance. Abandonné par sa défense, il s'est incliné par trois fois, sans démériter.

Le fait de la soirée : Evian-TG n'est plus dernier
Incapable de remporter le moindre match jusqu'à mercredi, Evian Thonon-Gaillard vient d'en gagner deux en trois jours. Dans la foulée de son succès contre Lens (2-1), mercredi, le club haut-savoyard est allé s'imposer à Lorient (2-0), ce samedi, grâce à deux réalisations de Koné (2e), de la tête sur coup franc, et de son vétéran Barbosa (79e), en contre-attaque. Une fois n'est pas coutume, la chance était aussi du côté des joueurs de Pascal Dupraz, puisque les Merlus ont touché deux fois les montants (28e et 56e). Mais le grand perdant, c'est Guingamp ! Battu à Montpellier (1-2), l'En Avant est la nouvelle lanterne rouge.

H.S. de France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 4 Oct - 6:46



Dernière édition par jeanjean le Mar 7 Oct - 7:13, édité 2 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 4 Oct - 6:48

9e j.
 Reims surprend Bordeaux

Avec un but chanceux, Reims a infligé à Bordeaux sa deuxième défaite de la saison (1-0), vendredi, en ouverture de la 9e journée de Championnat. Le club champenois, qui met fin à sa série de défaites, sort provisoirement de la zone des relégables.


Le match : 1-0


Bordeaux a trouvé le moyen de perdre, sur la pelouse de Reims (1-0), un match durant lequel il n’a subi qu’un seul tir cadré. Le but de Fortes ? Même pas…  Les Girondins ont cédé à la 32e minute sur une frappe qui n’en était pas une. En voulant centrer, Fortes a involontairement offert à son équipe une troisième victoire cette saison, synonyme de sursis pour son entraîneur Jean-Luc Vasseur. Malgré une deuxième période à sens unique, les joueurs de Willy Sagnol ne sont jamais parvenus à refaire leur retard.

Le mérite en revient, une fois n’est pas coutume, à la solidité du club champenois. Souvent raillée - à juste titre - depuis le début de la saison, la défense rémoise a, cette fois, tenu bon. Elle n’a été prise à défaut qu’une fois : sur un tir de Diabaté, dont le but a finalement été refusé pour une main de Rolan (60e). En dehors de ça ? Traoré a sollicité Agassa dans un angle fermé (47e), Kaabouni a vu sa tentative stoppée par le gardien togolais (88e) et c’est à peu près tout. Incapable de cadrer, à l’image de Sala pourtant seul au point de penalty (80e), Bordeaux aurait même pu s’incliner sur un score plus large si les Rémois avaient mieux négocié leurs contre-attaques (15e, 20e 24e, 45e+2, 68e). Cette deuxième défaite de la saison le place sous la menace de Lille, du PSG et de Metz, qui auront l’occasion de le doubler durant le week-end.


Le fait du match : Bordeaux, un blessé de plus




L’hécatombe continue. Confronté à une incroyable série de blessures depuis le début de la saison (10 blessés sur un groupe de 28 pros), Bordeaux a perdu Ilori dès la 27e minute. Sur une accélération de Moukandjo, le défenseur portugais s’est fait mal tout seul à la cuisse gauche, contraignant Willy Sagnol à revoir ses plans. Déjà privé de son capitaine Lamine Sané, opéré du ménisque, le technicien a préféré faire entrer Kaabouni et redescendre Sertic d’un cran plutôt que de relancer le seul spécialiste du poste sur son banc, Marc Planus. L’international français n’a pas disputé le moindre match cette saison.


La stat' : Quand Reims mène chez lui à la mi-temps...




Voilà une statistique qui donnera peut-être des idées aux joueurs de Jean-Luc Vasseur lors de leurs prochains matches à domicile. En s’imposant face au dauphin de l’OM, les Rémois ont confirmé la règle selon laquelle ils ne perdent pas chez eux dès lors qu’ils mènent à la mi-temps. Cela ne leur est plus arrivé depuis 1977 et une défaite 1-3 concédée face à Troyes. Vendredi soir, le club champenois a pu compter sur son homme en forme, Odaïr Fortes, mais aussi sur une bonne dose de réussite pour faire la différence avant la pause. Impliqué sur les quatre derniers buts de son équipe (1 but, 3 passes), l’ailier cap-verdien a involontairement trompé Carrasso d’un centre-tir qui a pris le portier bordelais à contre-pied.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 5 Oct - 15:14

9e j.
 L'OM remercie (encore) Gignac

Marseille a obtenu à Caen (1-2) sa septième victoire consécutive en Championnat et conforte sa place de leader. Habitué à faire tôt la différence cette saison, l'OM a signé le but victorieux dans le temps additionnel, grâce à André-Pierre Gignac.



Le match : 1-2




Celle-là, les Marseillais sont allés la chercher avec les tripes. Alors qu’ils s’apprêtaient à abandonner deux points sur la pelouse de Caen (1-2), les joueurs de Marcelo Bielsa sont allés cueillir au bout du temps additionnel leur septième victoire d’affilée. L’homme providentiel ? L’inévitable André-Pierre Gignac, auteur de sa neuvième réalisation en autant de journées. D’un tir du droit dans la lucarne de Vercoutre (90e+3), l’international français a mis K.-O. les protégés de Patrice Garande, qui pensaient certainement avoir fait le plus dur en revenant à 1-1 quelques minutes plus tôt grâce à un coup de tête de Musavu-King (83e).

Au terme d’un match plaisant qui a vu les Marseillais frapper 24 fois au but (contre 10 pour les Caennais), l’OM n’a pas manqué l’occasion de prendre de l’avance sur la concurrence. Ses cinq points de plus que Bordeaux (en attendant PSG-Monaco et Lyon-Lille dimanche) ne disent toutefois pas grand-chose de son manque de marge à Michel-d’Ornano. Moins flamboyant que lors de ses précédentes sorties, moins efficace surtout, le club phocéen a été contrarié par la discipline tactique et la capacité des Normands à se projeter vite vers l’avant. Cela ne l’a pas empêché d’ouvrir le score sur un corner d’Alessandrini (qui venait de remplacer Thauvin) repris victorieusement par Romao (74e). Mais signe des difficultés qu’il a rencontrées, il s’est fait reprendre sur coup de pied arrêté (83e). C’était avant qu’André-Pierre Gignac n’entre en scène...


Le joueur : Florian Thauvin




Ses excès d'individualisme ont parfois eu le don d’agacer ses équipiers. Maintenu dans le onze malgré un début de saison contrasté, Florian Thauvin n’a pas fait grand-chose pour éteindre les doutes qu’il suscite. L’ancien Bastiais a, certes, été l’un des Marseillais les plus menaçants, mais comme il n’a pas marqué, on retiendra d’abord de sa prestation sa propension à vouloir faire la différence tout seul plutôt que de faire jouer ses équipiers. En vrac : une frappe en angle fermé (11e), mais surtout une tentative non cadrée alors que Payet et Ayew réclamaient le ballon (43e). Cela fait partie de son jeu ? A en juger par le regard insistant que lui a lancé André-Pierre Gignac sur cette action, d’un air de dire «arrête d’y aller tout seul», tous ses équipiers ne semblent pas forcément bien l’accepter. Sans deux parades décisives de Vercoutre (7e, 36e), ils lui auraient certainement plus facilement pardonné.


Le fait du match : Marseille, deux avertissements finalement sans frais




Le but refusé à Damien Da Silva pour une position de hors-jeu (77e) ne leur a pas servi d’avertissement. Six minutes seulement après cette égalisation avortée pour les Caennais, les joueurs de Marcelo Bielsa se sont fait piéger sur une action identique : coup franc légèrement excentré côté droit, tête d’Yrondu Musavu-King dans la lucarne de Mandanda (83e). Malgré ce contretemps, l’OM a toutefois fait preuve de caractère pour s’imposer dans le temps additionnel grâce à André-Pierre Gignac. «Ce soir, ce n’était pas un grand OM, a reconnu l’intéressé au micro de Canal +. C’est peut-être la chance du premier.»

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 5 Oct - 15:16

9e j.
 Le changement, c'est Evian !

Nice, Montpellier et Metz ont tous raté l'occasion de grimper provisoirement à la troisième place du Championnat. Les deux premiers cités ont partagé les points (1-1) tandis que les Messins se sont inclinés face à Evian-TG (3-0), qui sort de la zone rouge.





Les matches : La bonne affaire pour Evian-TG




Il est encore trop tôt pour affirmer que le FC Metz est rentré dans le rang. Mais les Grenats ont subi un sérieux coup d’arrêt sur la pelouse d’Evian-TG (3-0), samedi soir. Inoffensifs en première période à l’exception de deux tentatives de Malouda (35e) et Falcon (39e), les joueurs d’Albert Cartier ne se sont jamais relevés du but heureux inscrit par les Hauts-Savoyards à l’heure de jeu : un centre de Barbosa dévié par Doucouré dans ses propres filets (62e). Alors que Daniel Wass et ses équipiers avaient protesté en vain contre la décision de M. Jaffredo de ne pas sanctionner une main de Keshi dans sa surface en fin de première période (44e), l’international danois a profité d’une faute de Mfa Mezui sur Sougou pour faire le break sur penalty (75e). Dans la foulée, Gianni Bruno, tout juste entré en jeu (79e), a offert à l’ETG son plus large succès de la saison, le troisième d’affilée.

Principale conséquence : Evian sort de la zone rouge, tandis que Metz, lui, manque l’occasion de se hisser sur le podium. Sixièmes, les Grenats accusent une unité de retard sur Montpellier, qui affichait le même objectif face à Nice (1-1). Troisièmes virtuels après une tête plongeante d’Hilton sur un corner de Mounier (72e), les joueurs de Rolland Courbis ont toutefois craqué dans le temps additionnel : sur corner, Palun a confirmé de la tête que les coups de pieds arrêtés étaient bel et bien le point fort du moment du côté de Nice. Ses quatre derniers buts ont tous été inscrits sur ces phases de jeu. Au classement, les Aiglons se maintiennent au 8e rang, trois unités devant Rennes (12e) qui s’est imposé face à Lens (2-0). Battu par Lorient (0-2), Bastia est, lui, avant-dernier. Les Corses n’ont plus gagné depuis la 3e journée (1-0 face à Toulouse).


Le joueur : Ntep, le buteur maison




Rennes a mis fin face à Lens (2-0) à une série de trois défaites. Et comme souvent au Stade de la Route de Lorient, Paul-Georges Ntep a joué un rôle prépondérant. Après avoir inscrit un doublé face à Evian (6-2, 2e j.), puis permis à son équipe de décrocher le nul (1-1) face au PSG, l’international Espoirs a de nouveau frappé à deux reprises face aux Sang et Or. Alors que Grosicki avait manqué un but tout fait en première période (25e) et qu’il aurait lui-même pu obtenir un penalty à la 43e minute, l’ancien Auxerrois a profité de deux remises de Doucouré (54e, 84e) pour porter à cinq son total de buts depuis le début de la saison. Ils ont tous été inscrits à domicile…


Le fait de la soirée : Lorient a marqué !




Les Merlus attendaient ça depuis un mois : marquer un but. Depuis la claque infligée à Guingamp le 30 août dernier (4-0, 4ej.), les joueurs de Sylvain Ripoll s’étaient surtout distingués par leur fébrilité défensive (quatre défaites, huit buts encaissés) et leur inefficacité offensive. Ils ont profité de leur déplacement à Bastia (0-2) pour y remédier. S’ils ont dû s’en remettre à… un c.s.c. de Peybernes pour retrouver le chemin du filet (48e), les Bretons ont démontré un quart d’heure plus tard qu’ils n’avaient pas totalement perdu leur sens du but. Servi par Jordan Ayew - qui avait déjà été à l’origine de l’ouverture du score -, Gilles Sunu a fait preuve de sang-froid pour tromper Aréola (62e). Et relancer Lorient, passé de la 17e place au 13e rang.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 5 Oct - 15:18

9e j.
 Ben Yedder toujours plus vert

Buteur pour le quatrième match d'affilée en L1, Wissam Ben Yedder a offert la victoire aux Toulousains sur la pelouse de Saint-Etienne (0-1). Le TFC revient à hauteur des Verts au classement (6es avec 14 points).




Au fil des semaines, son maillot violet prend des reflets de plus en plus bleus. Et son compteur buts, lui, grimpe avec la régularité d’un métronome. Pour la quatrième fois d’affilée en Ligue 1, le Toulousain Wissam Ben Yedder a donc marqué ce dimanche, permettant à son équipe de confirmer sa réconciliation avec les matches à l’extérieur (0-1). Un deuxième succès hors de ses bases pour le TFC après celui de Rennes (0-3), et l’équipe d’Alain Casanova remonte à la 6e place du classement, à égalité de points avec son hôte du jour dont il a fait tomber l’invincibilité (16 matches sans perdre à Geoffroy-Guichard).

Au rayon des satisfactions dominicales, on peut ajouter la concrétisation, enfin, de la complicité technique entre Ben Yedder et son acolyte nouvellement arrivé Aleksandar Pesic. C’est en effet le Serbe qui, d’une remise à ras de terre parfaite, a servi son jeune coéquipier pour sa 6e réalisation de la saison. «Je suis très heureux, surtout avec la victoire au bout, se réjouissait ce dernier au micro de BeIn Sports. On a fait le match qu’il fallait. Je suis en pleine confiance, les entraînements se passent très bien et cela se re-traduit en match. Ca nous permet d’être en bonne condition avant le match contre Marseille.»


L'invincibilité à domicile des Verts à terre




A contrario, les Verts ne vont pas entrer de la meilleure des façons dans la trêve internationale. A leur décharge, la fatigue, conséquence logique d'un calendrier pas franchement en leur faveur, a semblé peser dans les jambes des hommes de Christophe Galtier, mais ce dernier ne se satisfera pas de cette excuse. «Toulouse a été plus réaliste que nous, résumait Jérémy Clément. On a couru après le score, et on est moins tranchant devant le but.» Ce n’est pas faute d’avoir tenté, à l’image de Corgnet qui a failli faire mouche à deux reprises en première période (20e, 32e). C’est sûrement faute de ne pas avoir cadré (un seul tir sur 21 tentés). Avec cinq buts inscrits lors de ses 11 derniers matches, l’ASSE va devoir vraiment prendre les devants.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 7 Oct - 7:21

9e j.
 Nantes au pied du podium, Guingamp dans le rouge

La quatrième victoire de Nantes en Championnat cette saison, dimanche au Roudourou contre Guingamp (1-0), permet aux Canaris de grimper au 4e rang, à égalité de points avec Lille, 3e. Georges-Kevin Nkoudou a marqué son premier but. Guingamp reste lanterne rouge.
 


Le match : 0-1


Soixante-douze heures après sa démonstration de force, en Ligue Europa face au PAOK Salonique (2-0), Guingamp espérait s’appuyer sur ce match référence pour quitter son encombrante position de lanterne rouge. «C’est un accident, ce n’est pas notre valeur évidemment», jurait Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur breton, avant la réception de Nantes, dimanche au Roudourou (0-1). Les belles promesses européennes guingampaises se sont pourtant rapidement heurtées au 4-4-2 nantais, et à la remuante paire Bammou-Gakpé (préféré à Shechter) en attaque. Le second nommé a d’abord cadré sa reprise du gauche (10e), avant que la reprise du droit du premier ne heurte le poteau droit de Lössl (16e). 
 
La domination nantaise a été concrétisée par la superbe frappe de Georges-Kevin Nkoudou, révélation du début de saison (1-0, 33e). Double buteur jeudi, Sylvain Marveaux a montré l’exemple à ses partenaires au retour du vestiaire, mais le milieu prêté par Newcastle n’a pas cadré son tir du droit (50e) puis a manqué son contrôle sur un centre puissant de Beauvue (59e). Malgré plusieurs occasions successives – tir non cadré de Pied (55e), tête non cadrée de Sankharé (67e), poteau sur un centre de Beauvue puis arrêt de Riou devant Schwartz (80e) - les Guingampais n’ont jamais réussi à égaliser et auraient même pu s'incliner 2-0, si Nkoudou n'avait pas trouvé le poteau (86e). Les Bretons concèdent leur 4e défaite de rang en Ligue 1, la deuxième de leur histoire à domicile contre le FC Nantes, et restent lanterne rouge.


Le joueur : Le bijou Nkoudou




Pour sa deuxième titularisation en L1 de la saison, la troisième de sa jeune carrière, Georges-Kevin Nkoudou, 19 ans, a marqué le 200e but en L1 de la saison, son premier chez les pros en Championnat. Et quel but : une frappe enroulée du droit, en repiquant dans l’axe depuis la gauche, pour un ballon qui termine sa course dans la lucarne opposée de Lössl. «Je la tente, le ballon vient, je me pose pas de question, je crois qu’il va en lucarne. Je suis fier», expliquait-il à la mi-temps, au micro de BeInSports 2. Nkoudou a frôlé le doublé en fin de match, mais sa frappe a heurté la barre adverse (86e).


Le fait : Nantes se mêle à la lutte




Après 9 journées – et un quart du Championnat disputé -, le FC Nantes, qui a gagné à l'extérieur pour la première fois depuis le 20 avril, se positionne à la 4e place de la Ligue 1, en attendant PSG-Monaco dimanche soir (21h00). Les Nantais sont à égalité de points avec Lille, 3e, et à seulement deux longueurs de Bordeaux, dauphin de l’OM. La saison dernière, Nantes avait déjà gagné quatre fois après 9 journées, mais était 7e du classement avec 4 défaites, contre 2 seulement cette saison. Le calendrier semble favorable pour les Canaris : réception de Reims, déplacement à Evian, réception de Rennes puis déplacement à Caen.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 7 Oct - 7:23

9e j.
 Lacazette propulse l'OL vers les hauteurs

Un triplé d'Alexandre Lacazette a permis à Lyon de dominer Lille (3-0), dimanche, lors de la 9e journée. L'OL en profite pour se rapprocher du podium du Championnat, à un point du LOSC (3e) et à trois de Bordeaux (2e), avant PSG-Monaco (21h00).
 


Le match : 3-0


Il faut de nouveau compter sur l’Olympique lyonnais. Après un début de saison calamiteux, les joueurs d’Hubert Fournier ont confirmé dimanche face au LOSC (3-0) leur redressement entamé face à Monaco (2-1), le 12 septembre dernier. Depuis ce succès, le club rhodanien n’en finit plus de grimper au classement. Un triplé de Lacazette lui a permis de revenir au sixième rang, un point seulement derrière les Dogues. En une rencontre, la formation dirigée par René Girard a encaissé plus de buts que lors des huit journées précédentes.

Le LOSC bénéficie de circonstances atténuantes : 1) Les blessures (Mavuba, Kjaer, Delaplace, Souaré…) qui ont notamment contraint René Girard à offrir à Adama Traoré sa première titularisation en L1. 2) L’arbitrage de M. Turpin qui a validé à tort le deuxième but de Lacazette en position de hors-jeu. Mais dans l’ensemble, l’OL en a fait assez sur sa pelouse pour accréditer l’idée qu’il ne devait ce troisième succès en cinq journées qu’à lui-même. La vivacité de Fékir et Lacazette a fait souffrir la défense lilloise qui a multiplié les fautes et laissé des espaces béants dont aurait pu profiter Bédimo dès la 33e minute. A l’exception d’une tête au-dessus de Roux (15e) et d’une intervention de Lopes sur un centre de Corchia (62e), Gonalons et ses équipiers n’ont, a contrario, jamais été inquiétés.


Le joueur : Alexandre Lacazette voit triple




Sa non-sélection pour les deux prochains matches des Bleus face au Portugal et l’Arménie a visiblement été digérée. Auteur d’un triplé face au LOSC, Alexandre Lacazette a démontré qu’il n’était pas aussi ‘’cramé’’ que ne l’avait suggéré Didier Deschamps lors de l’annonce de sa liste. «Il joue beaucoup, presque un peu trop. Il manque de fraicheur», avait souligné le sélectionneur. Pour son quatorzième match de la saison (club et sélection confondus), l’international français a profité d’une passe en profondeur de Fékir pour prendre le dessus -épaule contre épaule- sur Béria, avant d’ajuster Enyeama (39e). Juste avant la pause, c’est encore lui, sur un coup-franc de Gourcuff, qui a surgi (en position de hors-jeu…) pour tromper le portier nigérian de la tête (45e). Après un très bon travail de Njié, il a ponctué son après-midi de son premier triplé cette saison après s’être joué de Basa et Enyeama (84e). Il a marqué à 20 reprises en 40 matches sur l’année 2014.


Le fait du match : Girard, encore renvoyé en tribunes




On l’avait déjà senti crispé après le nul obtenu jeudi sur la pelouse de Wolfsburg (1-1). «Qu’on arrête de nous salir», avait lâché René Girard en conférence de presse. De la Volkswagen-Arena à Gerland, la colère de l’entraîneur du LOSC ne s’est pas estompée. Plus embêtant encore, c’est pendant le match -et non après- qu’il n’est pas parvenu à maîtriser ses nerfs. Fou de rage après M. Turpin, coupable à ses yeux d’avoir validé le premier but de Lacazette alors qu’il réclamait une charge de l’attaquant lyonnais sur Béria, le technicien a été invité à suivre le reste de la rencontre des tribunes. Il s’agit de sa deuxième expulsion cette saison après son carton rouge reçu à Monaco (1-1) lors de la 4e journée.

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 7 Oct - 7:26

9e j.
 Contre Monaco, le PSG tombe de son nuage

Paris a été tenu en échec par Monaco (1-1), qui a égalisé dans les arrêts de jeu, dimanche, en clôture de la 9e journée. Cinq jours après sa perf contre le Barça (3-2), ce nouveau match nul en Championnat relègue le PSG à sept points du leader, Marseille.
 


Le match : 1-1


Ce n’était pas le PSG version C1, mais bien celui en mode L1, incapable de tenir un résultat. Après Rennes (1-1), l’Ajax d’Amsterdam (1-1) et Lyon (1-1), les joueurs de Laurent Blanc ont de nouveau lâché des points en ayant mené au score, dimanche soir face à Monaco (1-1). Alors que Lucas était parvenu à traduire la domination globale de son équipe au tableau d’affichage (71e), la défense parisienne a cafouillé dans le temps additionnel (90e+1), laissant Anthony Martial offrir à l’ASM son deuxième nul de la semaine après celui obtenu mercredi sur la pelouse du Zenith Saint-Pétersbourg (0-0) en Ligue des champions.

Déjà tenu en échec à Toulouse (1-1) lors de la précédente journée, le PSG (3e) laisse filer l’OM en tête du Championnat (sept points d'écart). Il pourra regretter ses occasions manquées en première période, mais aussi de ne pas avoir su tuer le match en contre quand il en a eu l’occasion à 1-0. Jusqu’à cette égalisation, il avait plutôt bien maîtrisé les offensives monégasques, même s’il avait eu un peu de réussite à l’image d’une frappe de Ferreira Carrasco détournée sur sa barre par Sirigu (43e).


Un joueur dans le match : Edinson Cavani




En d’autres temps, le public du Parc des Princes aurait certainement perdu patience. Plutôt que d’accabler Edinson Cavani, auteur coup sur coup de deux frappes complètement manquées (59e, 60e), les supporters parisiens ont préféré scander son nom pour l’encourager. Titularisé en pointe pour la quatrième fois d’affilée (toutes compétitions confondues), l’attaquant uruguayen a une nouvelle fois livré une prestation en-deçà des attentes placées en lui. Il voulait jouer dans l’axe? Depuis la blessure de Zlatan Ibrahimocic, il n’a pas fait grand chose pour donner envie à Laurent Blanc de lui donner satisfaction une fois que le géant suédois sera revenu.

Outre ses deux manqués à l’heure de jeu, on retiendra de son match un duel perdu avec Raggi alors qu’il réclamait en vain un penalty (22e), un ballon chipé à Matuidi qui semblait pourtant mieux placé que lui (37e),  mais aussi un contre mal négocié (79e). A son actif tout de même: un repli défensif toujours aussi impressionnant, mais aussi une balle de but offerte à Bahebeck dont la tentative a été détournée par Subasic (57e). Il n’a plus marqué depuis le 21 septembre et la réception de Lyon (1-1), un match qu’il avait disputé… sur le côté droit.


Le fait du match : Van der Wiel, un sauvetage... pour rien




La troisième occasion franche a été la bonne pour Monaco. S’ils ont essentiellement procédé en contre, les joueurs de Leonardo Jardim auraient pu mener au score à deux reprises : en fin de première période d’abord sur une reprise de Ferreira Carrasco sur la barre de Sirigu (43e), mais surtout sur un centre repoussé par le portier italien dans les pieds de Kurzawa. Seul face à la cage, l’international Espoirs s’est certainement vu inscrire son premier but de la saison. C’était sans compter un énorme retour de Van der Wiel sur sa ligne (61e). Un sauvetage qui n’a finalement rapporté qu’un point aux Parisiens…

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mar 7 Oct - 7:28

Classement après la 9ème journée

foot365

1 Marseille 22971123815
2 Bordeaux 1795221596
3 PSG 1593601569
4 Lille 159432752
5 Nantes 159432761
6 Lyon 1494231587
7 Montpellier 149423853
8 Toulouse 14942313112
9 Metz 1494231091
10 Saint-Etienne 149423910-1
11 Nice 149423912-3
12 Rennes 1193241113-2
13 Monaco 119324811-3
14 Lorient 109315811-3
15 Evian TG 1093151116-5
16 Reims 109315919-10
17 Caen 89225910-1
18 Lens 89225710-3
19 Bastia 79144713-6
20 Guingamp 69207413-9

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Mar 7 Oct - 8:44

Surprenante L1 ou Marseille domine pour le moment le championnat tandis que Nantes et le TFC par leur régularité se font une place de 5e et 8e bien mérité .

St Etienne et surtout Bastia ne semblent au mieux au vu de leurs résultat mais celui qui déçoit est Monaco (+) et PSG (-)
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Sam 1 Nov - 16:57


jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mer 5 Nov - 19:22

Classement après la 12ème journée

foot365

1 Marseille 2812912271017
2 PSG 241266023815
3 Olympique Lyonnais 2312723241014
4 Bordeaux 211263318144
5 Saint-Étienne 211263312111
6 Nantes 20125521183
7 Monaco 181253414131
8 Metz 181253413121
9 Montpellier 171252511110
10 Nice 17125251718-1
11 Rennes 161244414140
12 Lille 1612444910-1
13 Reims 15124351221-9
14 Toulouse 14124261417-3
15 Caen 12123361415-1
16 Guingamp 1212408921-12
17 Lens 11123271115-4
18 Lorient 10123181016-6
19 Bastia 1012246917-8
20 Evian TG 10123181122-11

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Dim 9 Nov - 16:19


jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Mer 12 Nov - 7:48

Classement après la 13ème journée

foot365

1 Marseille 2813913271215
2 PSG 271376025817
3 Olympique Lyonnais 2613823271116
4 Bordeaux 241373320155
5 Nantes 23136521394
6 Saint-Étienne 221364313121
7 Rennes 191354415141
8 Monaco 191354415141
9 Metz 18135351315-2
10 Reims 18135351421-7
11 Toulouse 171352617170
12 Nice 17135261719-2
13 Montpellier 17135261113-2
14 Lille 1613445912-3
15 Bastia 13133461117-6
16 Evian TG 13134181222-10
17 Caen 12133371517-2
18 Guingamp 12134091024-14
19 Lens 11133281217-5
20 Lorient 10133191017-7

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Ven 21 Nov - 15:38



Dernière édition par jeanjean le Ven 19 Déc - 17:44, édité 1 fois

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 22 Déc - 11:09


jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par jeanjean le Lun 22 Déc - 11:11

Classement après la 19ème journée

foot365

1 Marseille 41191324381721
2 Olympique Lyonnais 39191234401723
3 PSG 38191081321319
4 Saint-Étienne 36191063221210
5 Monaco 321995523185
6 Bordeaux 31199462627-1
7 Nantes 301986519172
8 Rennes 28198472124-3
9 Reims 28198472530-5
10 Montpellier 261975721192
11 Nice 22196492126-5
12 Guingamp 221971112031-11
13 Lille 21185671517-2
14 Toulouse 211963102229-7
15 Lorient 201962112126-5
16 Lens 191954102024-4
17 Metz 191954101727-10
18 Evian TG 191861112032-12
19 Bastia 18194691623-7
20 Caen 151936102232-10

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par yvon81 le Dim 22 Mar - 10:21

L1 (J30) 

Les réactions après la 30eme journée de L1
Découvrez tout au long du week-end les principales réactions enregistrées après les matchs de la 30eme journée de L1. Vivez notamment les meilleurs moments des conférences de presse des entraîneurs comme si vous y étiez.

LYON - NICE : 1-2
Jean-Michel Aulas (président de Lyon)
On perd beaucoup de joueurs. Ça fait beaucoup. On perd aussi Max Gonalons. Cornet s'est aussi blessé car il a une grosse béquille. Ça fait beaucoup de peine pour une seule journée… On a pris deux buts avec des erreurs dans l’axe central. Le penalty est évitable. On n’a pas eu beaucoup de réussite après. On s’est éparpillés. Nice est une équipe regroupée. C’est un match à oublier et qui doit nous donner l’envie de faire mieux au prochain match… On a su se relancer après les coups d’arrêt. Les absences créent un certain nombre de problèmes. Il y a des choses à remettre en cause. Je suis persuadé qu’on peut se redresser et finir en boulet de canon.

Christophe Jallet (défenseur de Lyon)
Ça fait très mal, oui. Je ne sais pas trop quoi dire, on a fait beaucoup d’efforts dans cette seconde mi-temps après une première un peu ratée. On revient bien, ils ont un expulsé. Et par défaillance de notre part, on encaisse un penalty qu’on aurait pu éviter. Ce sont des choses qui arrivent dans une saison, mais à ce moment-là de la saison, ça fait mal, parce que le sprint était lancé. Un manque de fraîcheur ?  Je ne pense pas que ça soit ça. On a eu un manque de liant aujourd’hui, à la fois défensif et offensif. C’est fait, c’est derrière nous, ça ne sert à rien de ruminer pendant trop longtemps. Il reste huit matchs à jouer, à nous de nous dépouiller pour aller chercher les points qui restent. 

Claude Puel (entraîneur de Nice)
Non, ce n’est pas un exploit. On fait une superbe première mi-temps, on a gagné contre Monaco, contre Lille, contre Marseille et on a gagné contre Lyon. On a un potentiel qu’il faut voir plus souvent dans la régularité, c’est tout (…) C’est amplement mérité parce qu’on a fait un match très solide, avec de la qualité et beaucoup de solidarité. Il y avait tous les ingrédients, c’était très bien. Une saveur particulière ? Oui, pour l’OGC Nice, tout simplement. Après, ça va retarder cette équipe lyonnaise dans sa course au titre. Mais l’important, c’était de réamorcer la pompe et de sortir de cette spirale négative. Maintenant, il faut continuer à avancer. »

EVIAN TG – MONTPELLIER : 1-0
Pascal Dupraz (entraîneur de l’Evian TG)
Je suis content d'avoir empoché les trois points au terme d'un match compliqué contre une bonne équipe de Montpellier. Avec peut-être un peu de réussite, mais c'est pour toutes les autres fois où nous en avons manqué, ou alors où nous avons été victimes de faits de jeu. Tout le monde sait que la confiance, c'est 50% de la performance, et le problème c'est que nous sommes déficients à ce niveau-là, surtout à domicile. Mais je ne vais pas faire la fine bouche car nous avons battu une équipe de Montpellier qui restait sur une belle série à l'extérieur. Cela s'est fait avec des joueurs exemplaires de courage, à l'image de Clarck N'Sikulu qui a réussi à débloquer la situation alors qu'il était perclus de crampes. C'est la première fois que nous parvenons à accrocher un club du top 10 alors que nous avions l'habitude de bien négocier les matches contre des concurrents directs. Nous avons marqué seize points depuis la reprise, et il nous en faut encore cinq pour atteindre cette barre des quarante.

Rolland Courbis (entraîneur de Montpellier)
J'ai plutôt l'impression que c'est nous qui perdons la rencontre plutôt qu'Evian qui la gagne, mais c’est Evian qui a les trois points et, par habitude, je les félicite. Nous n'avons jamais eu le bon geste dans la finition, nous avons fait beaucoup de mauvais choix. Après trois victoires et trois nuls lors des six derniers déplacements, c'est décevant de perdre à nouveau, nous n'avions plus l'habitude. Je n'ai peut-être pas été très inspiré ce soir, car on encaisse le seul but de la rencontre après mon second changement. Si on peut terminer la saison à cette septième place, ce sera bien. Finir européen me parait très compliqué. De toute façon, si nous participons à la Ligue Europa la saison prochaine, ça peut être une saison massacre.

TOULOUSE – BORDEAUX : 2-1
Dominique Arribagé (entraîneur de Toulouse)
L'équipe a été incroyable. Ils ont montré un état d'esprit irréprochable et je tiens à les féliciter car ce n'est pas facile de mettre en place quelque chose en si peu de jours. Bien sûr, tout n'était pas parfait, j'aspirais à plus de maîtrise pour moins subir, mais cela viendra. Dans le challenge qui est le nôtre, on va surtout s'occuper de nous. On a gagné, on a pris trois points et on va maintenant se préparer pour Metz dans la même logique sans forcément s'occuper de ce que feront nos adversaires. On sait que cela va être difficile jusqu'au bout. Mais quand on voit ce que les joueurs sont parvenus à faire ce soir, cela me laisse beaucoup d'espoir pour la suite.  J'avais énormément souligné le fait de jouer en équipe. Refaire des efforts les uns pour les autres, aider un coéquipier pour ne pas le laisser dans la galère, ne pas se cacher, tout cela, ils l'ont fait et ils ont mérité leur victoire. Ces trois points vont faire énormément de bien et la suite, à mon avis, sera encore meilleure.

Willy Sagnol (entraîneur de Bordeaux)
Ce soir, il n'y a pas grand-chose à dire, on perd le match, on aurait pu faire match nul, espérer plus, mais il nous a manqué beaucoup trop de choses. On était sur une belle série, c'est dommage qu'elle prenne fin avant la trêve internationale, mais Bordeaux a toujours des ambitions de bien finir ce championnat et d'accrocher quelque chose à la fin. Mais aujourd'hui, on est sixième et c'est peut-être la place qui nous convient en termes de niveau et de potentiel. Et si on veut prétendre à plus, il faut tout mettre dans les matches, et ce n’était pas le cas ce soir.

NANTES - RENNES : 0-0
Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes)
C’est logique sur l’ensemble du match, il y a eu des situations des deux côtés mais pas d’occasions nettes. Rémy (Riou) et Costil n’ont pas vraiment eu d’arrêts à faire. C’était équilibré, avec peu d’occasions et du déchet technique. Ce n’était pas un grand match mais c’est important d’avoir pris un point car derrière, ça a gagné. Il faut vite gagner encore deux matches pour être à l’abri. C’est un championnat très serré. Mais on a envie de terminer plus haut encore, on a l’ambition de rester dans les dix premiers. Toulouse a gagné et ça se resserre. Heureusement, on a fait une bonne première partie de saison et on reste cohérents. On a retrouvé de la rigueur défensive et c’est ce qui nous manquait en début d’année.

Philippe Montanier (entraîneur de Rennes)
Cela a été un derby engagé mais à la loyale. Si on avait été à la boxe, on aurait peut-être mérité de le remporter aux points. Il n'y a rien à reprocher aux joueurs au niveau de l'état d'esprit, de l'engagement, de la volonté... Il a manqué l'étincelle offensive pour faire basculer le match en notre faveur. Il y a le gardien nantais qui a fait quelques interventions chaudes salvatrices. On a fait une meilleure première période mais en deuxième période on a réussi à maintenir le rythme. Il faut louer l'état d'esprit des joueurs. On n’a concédé aucune occasion. Tout le monde était extrêmement rigoureux, concentré, attentif et sur ce genre de match c'est important. Ce petit pas, c'est un point précieux mais on voit bien qu'on aura besoin d'autres points, comme beaucoup d'équipes, pour être tranquille.

BASTIA – GUINGAMP : 0-0
Ghislain Printant (entraîneur de Bastia)
On ne peut pas se satisfaire du résultat quand on joue prétendument à la maison. Malgré tout, je suis satisfait de ce qu'ont fait les garçons et les deux équipes. Sous un temps très difficile, sans supporters, il y avait pas mal d'ingrédients qui sont venus poser des problèmes à la motivation. Malgré cela, on a vu deux équipes venues chercher les trois points. Défensivement, on a retrouvé une solidité un peu perdue ces derniers temps, c'est déjà un bon point. Après on se contentera de ce point du nul. C'est difficile, je tire un coup de chapeau aux joueurs parce qu'il fallait aller chercher des ressources, parce qu'un match comme ça, ce n'est pas du football. J'aimerais que tout le monde en prenne conscience. Pour un match, il faut des supporters, des supporters adverses, ce doit être une fête.

Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Guingamp)
Sur le plan comptable, c'est une bonne opération. C'est notre 45eme match, soit le total de l'an dernier. A la fin de la saison, ça devrait nous en faire dix de plus, les joueurs ont bien mérité leur repos. Je les trouve bien, mais le match était difficile parce qu'il a plu continuellement. Même si on est plus habitués que les Bastiais ce n'est pas agréable du tout, il faisait froid (…) 0-0, ce n'est pas un mauvais résultat. On continue sur notre dynamique. Ce n'est pas agréable les huis-clos, il n'y a rien pour dynamiser le jeu, il faut tout aller chercher mentalement, ce n'était pas facile pour les joueurs ni pour nous.

CAEN – METZ : 0-0
Patrice Garande (entraîneur de Caen)
Sur ce match, on a manqué d'efficacité. On a fait un très bon début en dominant assez largement. On a fait des mauvais choix à l'approche du but. Après, en deuxième période, on s'est exposé à des contres. Globalement, ce match m'a plu pendant 20-25 minutes. On a pris un point, les autres derrière ont gagné... Maintenant, les joueurs ont besoin de récupérer et de retrouver un état d'esprit. Sur le plan collectif, il y a des choses qui ne m'ont pas plu. On est dans un sprint pour sauver le maintien. Je ne sautais pas au plafond quand on gagnait, je ne vais pas être abattu maintenant.

Albert Cartier (Metz)
C’est le genre de performance qu’on aurait dû réussir plus souvent à l’extérieur. C’était dans la veine de ce qu’on avait proposé à Nantes (0-0), Reims (0-0), ou Rennes (0-1). On a bien défendu, contre une équipe conquérante et enthousiaste. L’écart avec le 17eme se creuse ? On ne doit pas regarder les autres mais nous-mêmes, et continuer à essayer de faire ce qu’il faut pour gagner un match. On doit encore défendre chaque centimètre carré de terrain, tout en étant plus réaliste offensivement. Le fait que mon équipe reste présente mentalement et toujours déterminée malgré les difficultés est une satisfaction et une bonne base de travail.

Football365
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 Saison 2014-2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum