LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 17 Sep - 12:24

Les résultats de la journée du mardi 16 septembre 2014  ALLER

Groupe A
Olympiakos 3 - 2 Atletico Madrid
Juventus Turin 2 - 0 Malmo FF

Groupe B
Real Madrid 5 - 1 FC Bale
Liverpool 2 - 1 Lerdogorets Razgrad

Groupe C
Monaco 1 - 0 Bayer Leverkusen
Benfica 0 - 2 Zenith Petersbourg

Groupe D
Borussia Dordmund 2 - 0 Arsenal
Galatasaray 1 - 1 Anderlecht

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 17 Sep - 12:29

Ligue des Champions - 1re j. 

Le Real se régale, l'Atlético se fait manger
    
Tenant du titre, le Real Madrid n'a pas raté son entrée en lice en Ligue des champions mardi contre le FC Bâle (5-1). L'Atlético Madrid, son adversaire en finale, a été dépassé par l'Olympiakos (2-3).
 La célébration de Gareth Bale après son but contre le FC Bâle. (Reuters) 
Groupe B : Bale > Bâle
Mal en point en Championnat où il reste sur deux défaites, le Real Madrid va beaucoup mieux en Ligue des champions. Le tenant du titre n’a pas raté son entrée en lice face au FC Bâle ce  mardi, qu’il a atomisé (5-1) au Bernabeu. Les coéquipiers de Gareth Bale, auteur d’un but et d’une passe décisive, ont ouvert le score dès la 14e minute, Suchy détournant dans son propre but un centre de Nacho. Cristiano Ronaldo, James Rodriguez et Karim Benzema (auteur du 1000e but du Real en compétition européenne) ont aussi trouvé le chemin des filets, qui prend la tête du groupe B.

Les Madrilènes ont le même nombre de points que Liverpool, qui s’est imposé sans la manière contre les Bulgares du Ludogorets Razgrad (2-1). Alors que Coutinho, Sterling, Lallana ou Manquillo avaient été mis en échec, Mario Balotelli a ouvert le score à la 82e minute. Les Bulgares ont réussi à égaliser dans les arrêts de jeu, par David Abalo (90e+1). Dans la minute suivante, les Reds ont obtenu un penalty que Steven Gerrard a inscrit, en prenant Borjan à contre-pied.

Groupe A : Olympiakos > Atletico
L'Atletico s'est incliné sur la pelouse de l'Olympiakos (Reuters)
Vainqueur du Real Madrid (2-1) ce week-end en Championnat, l’Atlético Madrid n’a pas enchaîné en Ligue des champions. Le finaliste malheureux de la dernière édition est allé s’incliner en Grèce sur le terrain de l’Olympiakos (2-3). Côté grec, Éric Abidal était titulaire en défense centrale, mais c'est un autre Français, l’ancien Valenciennois Arthur Masuaku, qui s'est illustré en ouvrant le score à la 13e minute.

Le Néerlandais Ibrahim Afellay a doublé la mise à la demi-heure de jeu, avant que Mario Mandzukic ne réduise le score (38e). Mitroglou a inscrit le troisième but des Grecs en deuxième période, à la 73e, mais Antoine Griezmann a permis aux Espagnols de rester dans le match (87e). Ils ont poussé dans les dernières minutes, mais n'ont pas réussi à égaliser. Dans ce groupe A, la Juventus s'est également imposée contre les Suédois de Malmö (2-0). Carlos Tevez, qui n’avait plus marqué depuis le 7 avril 2009 en C1 (1988 jours !), s’est offert un doublé.
A.D.
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 18 Sep - 5:11

Les résultats du mercredi 17 septembre 2014  ALLER

Groupe E
AS Roma 5 - 1 CSKA Moscou
Bayern Munich 1 - 0 Manchester City

Groupe F
Ajax Amsterdam 1 - 1 PSG
FC Barcelone 1 - 0 Apoel Nicosie

Groupe G
Chelsea 1 - 1 Schake 04
Maribor 1 - 1 Sporting Portugal

Groupe H
Athletic Bilbao 0 - 0 Chakhtior Donetsk
FC Porto 6 - 0 Bate Borisov

l'équipe
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 18 Sep - 5:17

Ligue des Champions - 

Gr.F. Le PSG l'a bien cherché
    
Incapable de tuer la rencontre après avoir longtemps mené au score, le PSG n'a pris qu'un point sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (1-1). Le Barça mène la danse dans ce groupe F après sa victoire contre l'APOEL Nicosie (1-0).

Le match : 1-1

Laurent Blanc et ses joueurs attendaient avec impatience la Ligue des champions pour lancer leur saison vers les plus beaux sommets. Ils se sont manqués. «Les matches de cette intensité nous manquent», avait déclaré le coach du PSG. Ce dernier a déchanté, son équipe étant au bord de la rupture pendant les trente dernières minutes du match. Dans l’ambiance de feu de l’ArenA, surchauffée par la température estivale, Paris s’est encore manqué à l’extérieur (1-1, 4e nul de suite). Le quadruple champion des Pays-Bas, qui avait fait tomber le Barça et tenu en échec le Milan la saison dernière, a pressé haut comme prévu. Et cela a payé, logiquement. Schöne a égalisé sur un joli coup franc direct (74e). L’Ajax aurait même pu l’emporter si le coup franc du milieu offensif n’avait pas trouvé le poteau (77e).

Un homme dans le match : Zlatan Ibrahimovic

Ancien joueur de l’Ajax, Zlatan Ibrahimovic était très attendu à l’ArenA. Mais le Suédois n’a pas été aussi décisif que l’espéraient les fans du PSG. En première période, il a été bien contrôlé par les défenseurs centraux adverses. Pour s’en défaire, il a beaucoup décroché et a touché beaucoup de ballons au milieu du terrain. Pas de quoi peser dans la surface adverse… Il a tout de même eu le temps de reprendre un centre de Lucas, qui a finalement été transformé par Cavani après la parade de Cillessen. En deuxième période, il a tenté de sonné la révolte. Plus présent devant le but de l’Ajax, le Suédois a manqué une grosse occasion à la 48e puis il a souvent été oublié par ses partenaires alors qu’il était bien placé. Un match frustrant, avec seulement 56 ballons joués dont... deux dans la surface néerlandaise!

Le fait du match : L'inefficacité parisienne

Contre Reims (2-1) et Rennes (1-1), le PSG n’avait pris qu’un petit point parce qu’il n’avait pas su se montrer efficace offensivement. Face à l’Ajax Amsterdam (1-1), il a encore été puni et cela relève de la faute professionnelle. Comme trop souvent, Lucas a vendangé. Parti seul en contre à la 46e, il a tiré à côté. Moins de dix minutes plus tard, il a oublié Cavani pour tirer dans les gants du portier adverse. A la 66e, le Brésilien a tiré un coup franc sur la tête de son compatriote Marquinhos mais ce dernier n’a pas cadré. Peu avant, à la 62e, van der Wiel avait tiré sur Cillessen alors qu’Ibrahimovic était seul dans l’axe. Ce manque de discernement a coûté deux points au PSG qui laisse filer le Barça en tête du groupe.

Le Barça commence doucement

Face à l'adversaire le plus faible du groupe, l'APOEL Nicosie, le Barça a largement fait tourner son effectif. Xavi a ainsi fêté sa première titularisation de la saison à l'occasion de son... 142e match de C1 (personne n'en a joué plus). Quatorze ans jour pour jour après avoir signé sa première licence avec le Barça, Messi a délivré une passe décisive sur coup franc (tête de Piqué). Très défensif, l'APOEL s'est incliné sur la plus petite des marges (0-1).

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 1 Oct - 9:42

les résultats de la journée du 30 septembre 2014

Groupe E
CSKA Moscou 0 - 1 Bayern Munich
Manchester City 1 - 1 AS Roma

Groupe F
PSG 3 - 2 FC Barcelone
APOEL Nicosie 1 - 1 Ajax Amsterdam

Groupe G
Sparting Portugal 0 - 1 Chelsea
Schalke 04  1 - 1 Maribor

Groupe H
Chakhtior Donetsk 2 - 2 FC Porto
Bate Borisov 2 - 1 Athletic Bilbao

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 1 Oct - 10:12

Ligue des Champions - 

PSG La victoire du «collectif»
    
Pour battre le Barça (3-2), ce mardi, les Parisiens ont dû trouver «d'autres ingrédients» que leurs qualités techniques, face à une équipe elle-même très douée dans ce domaine. Ils se sont donc «tous aidés les uns les autres».

Le même mot était dans toutes les bouches après la rencontre : «Solidarité.» Si le PSG a réussi l’exploit de s’imposer face au Barça (3-2), mardi au terme d’un match plein, c’est parce que les joueurs parisiens «ont joué ensemble», selon Marquinhos. «On s’est tous aidés les uns, les autres, a ajouté le Brésilien. La clé du match, ça a été le collectif. C’est ça qui nous a permis de gagner». Dans le même esprit, Blaise Matuidi a développé l’idée que cette fois, le club parisien n’était pas dans la position du favori. Et c’est peut-être justement ce qui l’a libéré. «On a joué comme toutes les équipes qui jouent contre nous en Championnat, a-t-il expliqué. Elles se transcendent. On a fait pareil ce (mardi) soir. Maintenant il faut essayer d’avoir ce même état d’esprit tout le temps, parce qu’on sait que les qualités, on les a.»
«On a montré plus d'agressivité, on a réalisé un bon pressing» (Salvatore Sirigu)
Les qualités techniques et tactiques notamment. «Le coach a trouvé la bonne stratégie», a relevé David Luiz, en référence au retour à l’habituel 4-3-3, mais non pas avec Cavani en pointe, pour pallier le forfait d’Ibrahimovic, mais bien Pastore, qui a couvert un terrain phénoménal, comme premier défenseur. «On a montré plus d’agressivité aujourd’hui, on a réalisé un bon pressing, a souligné Salvatore Sirigu. On a juste subi dans les moments de pression de Barcelone mais pas trop. Et on a fait un bon travail dans la possession, a poursuivi le gardien italien. Il faut être intelligent quand on a le ballon. Quand tu ne l’as pas, il faut presser pour le récupérer. J’espère qu’on reverra des matches de cette intensité-là.»

Matuidi : «Ils sont tombés sur 14 guerriers»
Cette «grande victoire», décrite comme telle par Matuidi, n’a pas été acquise sans douleur pour autant. «On a beaucoup souffert», a lâché Mawell. «Je ne connais pas d’équipe qui a la possession du ballon contre le Barça. Il fallait mettre d’autres ingrédients, a encore indiqué Matuidi. Il fallait aussi ne pas avoir peur quand on n’avait pas le ballon, c’est ce qu’on a essayé de faire aussi. Le Barça a démontré qu’il était aussi une grande équipe. C’était un très beau match, mais ils sont tombés sur quatorze guerriers. Je pense que c’est ce qui a fait la différence. On se savait attendus, c’était un véritable test et on a répondu présent.»

H.S., au Parc des Princes France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 2 Oct - 6:22

les résultats de la journée du 1er octobre 2014

Groupe A 
Atletico Madrid 1 - 0 Juventus Turin
Malmo FF 2 - 0 Olympiakos

Groupe B
Ludogorets Razgrad 1- 2 Real Madrid
FC Bale 1 - 0 Liverpool

Groupe C
Zenith St Petersbourg 0 - 0 Monaco
Bayer Leverkusen 3 - 1 Benfica

Groupe D
Anderlecht 0 - 3 Borussia Dortmund
Arsenal 4 - 1 Galatasaray

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 2 Oct - 6:32

Ligue des Champions - 

Gr. D Welbeck régale l'Emirates, Dortmund déroule
    
Emmenés par un virevoltant Danny Welbeck, auteur d'un triplé, les joueurs d'Arsenal ont largement dominé Galatasaray (4-1), mercredi, pour le compte de la deuxième journée du Groupe D. Dans l'autre match, Dortmund a déroulé face à Anderlecht (3-0)
 
Le match : 4-1
Pour les 18 ans d’Arsène Wenger à la tête d’Arsenal, les coéquipiers de Laurent Koscielny lui ont offert un récital. Emmenés par la doublette Alexis Sanchez – Danny Welbeck, les Gunners ont emballé le match et menaient déjà 3-0 à la pause face à un Galatasaray un peu perdu. Le peu de mouvements offerts par Goran Pandev, la brutalité de Felipe Melo et le positionnement très reculé de Wesley Sneijder n’ont pas aidé des Turcs, clairement en-dessous du niveau de leurs adversaires. Après le quatrième but londonien, synonyme de triplé pour Welbeck, la soirée semblait se diriger vers une fin tranquille. Mais l’expulsion de Wojciech Szczesny (60e) a, quelque peu, gâché la soirée. Arsenal s’est mis à subir alors que l’ancien Niçois a fait son entrée dans le but. Sans grande conséquence.

Un homme dans le match : Welbeck comme chez lui
Arrivé à la fin du mercato d’été en provenance de Manchester United, Danny Welbeck commence à trouver ses marques au sein de l’effectif des Gunners. L’international anglais a inscrit un triplé. D’abord en profitant d’un bon travail d’Alexis Sanchez, conclu du pied droit en glissant le ballon entre les jambes du gardien (22e) avant de prendre de vitesse Felipe Melo, profitant d’une mauvaise passe en retrait d’Aurélien Chedjou pour s’en aller battre Fernando Muslera (30e). Puis l’attaquant londonien a piqué son ballon sur un service d’Oxlade-Chamberlain (52e). Danny Welbeck peut se targuer d’avoir déjà inscrit en 2014 plus de buts (4) sous le maillot d’Arsenal que sous la tunique des Red Devils.

Le fait du match : la tension monte à Galatasaray
Galatasaray fans light flares during their Champions League soccer match against Arsenal at the Emirates Stadium in London October 1, 2014. REUTERS/Stefan Wermuth (BRITAIN - Tags: SPORT SOCCER) (Reuters)
Les deux buts inscrits par Danny Welbeck ont rapidement fait monter la nervosité côté turc, à l’image de la vive empoignade entre Wesley Sneijder et Felipe Melo. Le capitaine néerlandais a même dû intervenir auprès du parcage visiteurs de l’Emirates Stadium puisque les supporters du Galatasaray ont balancé plusieurs fumigènes sur la pelouse (38e), entraînant l’interruption momentanée de la rencontre. Accompagné de son gardien Fernando Muslera, Wesley Sneijder est parvenu à adoucir leurs ardeurs pour permettre la reprise du match.

Dortmund caracole en tête
Le Borussia Dortmund continue de danser sur l'autre pied en Ligue des champions. Douzièmes en Championnat avec seulement 7 points en 6 matches, les hommes de Jürgen Klopp sont transformés sur la scène européenne. Après son festival face à Arsenal lors de la première journée, le BVB est allé l'emporter sur la pelouse d'Anderlecht (3-0). Ciro Immobile a rapidement ouvert le score (3e). L'Italien, bien servi par une louche de Kagawa a trompé Proto d'une frappe croisée du pied droit. Puis c'est le Colombien Adrian Ramos, entré en jeu à la 65e à la place de Kevin Grosskreutz, qui s'est vite illustré inscrivant un doublé (69e et 79e).

Rédaction de France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 22 Oct - 10:59

les résultats de la journée de mardi 21 octobre 2014

Groupe E
CSKA Moscou 2 - 2 Manchesyter City
AS Roma 1 - 7 Bayern Munich

Groupe F
APOL NIcosie 0 - 1 Paris SG
FC Barcelone 3 - 1 Ajax Amsterdam

Groupe G
Chelsea 6 - 0 Maribor
Schalke 04 4 - 3 Sporting Portugal

Groupe H
Bate Borisov 0 - 7 Chakhtior Donetsk
FC Porto 2 - 1 Athletic Bilbao

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 22 Oct - 11:03

Ligue des Champions- 

Gr. F    Cavani sauve le PSG
    
Longtemps brouillon, le PSG a arraché trois points sur la pelouse de l'APOEL Nicosie (1-0) grâce à un but d'Edinson Cavani à la 87e. Les partenaires de Thiago Silva, revenu à la compétition, gardent la tête du groupe F, devant le Barça qui a battu l'Ajax (3-1).
 Edinson Cavani, auteur du but vainqueur. (L'Equipe) 
Le match : 0-1
Ils avaient beau savoir que Nicosie était une destination piège, les Parisiens ont longtemps été embourbés sur la pelouse chypriote. Sans tranchant ni imagination, les hommes de Laurent Blanc n’ont dû leur salut qu’à une ultime action - mi-chanceuse, mi-hargneuse – d’Edinson Cavani (87e). Sans ce but vainqueur de l’Uruguayen (1-0), les joueurs du PSG seraient rentrés en France avec une valise d’inquiétudes. Hormis une frappe du gauche de Lucas (68e), ils n’avaient en effet pas inquiété la défense regroupée de l’APOEL. Symbole de l’apathie parisienne, Javier Pastore avait peiné à donner du rythme à son équipe jusqu’à sa sortie à la 69e minute.

L’Argentin avait même perdu 22 ballons à la pause. À cette utilisation stérile du jeu, l’APOEL, qui n’a eu le ballon que 39% du temps, opposait des contres efficaces. Sheridan a ainsi rapidement chauffé les gants de Sirigu (3e). En début de seconde période, les Chypriotes n’ont pas concrétisé leurs temps forts. Gomes (56e) puis Morais (64e) ont buté sur David Luiz. Cavani, qui n’avait que peu pesé sur le jeu jusque-là, a saisi l’occasion d’offrir les trois points à son équipe, et de sortir son fusil de buteur. Le PSG conserve grâce à ce succès la tête du groupe F, devançant toujours d’un point le Barça.

Le tournant : le sauvetage de David Luiz
La rencontre aurait pu basculer en début de seconde période (56e) en faveur de l’APOEL. Mais David Luiz s’est mué en sauveur. Sur un centre de Manduca, Gomes plaça une tête décroisée que Sirigu ne put que laisser passer. Le défenseur brésilien aux cheveux bouclés, revenu sur sa ligne, éloigna le danger de la tête.

Le joueur : Thiago Silva
Après neuf semaines d’absence, Thiago Silva a retrouvé sa place au sein de la défense centrale parisienne à Nicosie. Associé à son compère en Seleçao David Luiz, "O Monstro" n’a pas eu un retour facile. Face à une formation de l’APOEL qui a privilégié le contre, le Brésilien a dû rester concentré, et gérer le robuste Sheridan. Dès la 13e minute, Thiago Silva a mal contrôlé un ballon aux abords de sa surface, mais l’accélération qui lui a permis de sauver la situation a pu le rassurer sur la solidité de sa cuisse droite. Le capitaine parisien a été en difficulté en début de deuxième période, comme tous ses partenaires. Mais les interventions de David Luiz ont préservé le PSG d’une ouverture du score chypriote. Le défenseur devrait avoir une nouvelle occasion de retrouver son niveau samedi contre Bordeaux.
Y.S.

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 22 Oct - 11:07

Ligue des Champions - 

3e j. Ligue des champions : Le Bayern et Chelsea expéditifs
    
Stratosphériques, mardi, le Bayern (7-1 contre la Roma) et Chelsea (6-0 face à Maribor) ont pris leurs aises en tête de leur groupe. Autre carton pour le Chakthior Donetsk contre le BATE Borisov (7-0) et précieuse victoire du FC Porto sur l'Athletic Bilbao (2-1).
 
Groupe E : Un Bayern brésilien
Comme avec Lille en 2011 (1-6), Rudi Garcia a largement perdu son duel avec le Bayern Munich (1-7). Mardi soir, au Stadio Olimpico, le champion d'Allemagne a infligé sa pire défaite au Français depuis son arrivée chez la Louve. Sans dents, l'AS Rome était déjà menée 0-5 après 35 minutes de jeu. De son aile droite, Arjen Robben a trouvé le petit filet après un crochet ultra rapide sur Ashley Cole (8e). Une réaction romaine plus tard (sauvetage de Neuer devant Gervinho, 10e), l'avalanche a commencé : Gotze, décalé par une talonnade de Muller (2-0, 23e), Lewandowski, de la tête sur un centre de Bernat (3-0, 25e), Robben, trouvé par Lewandowski en profondeur pour son deuxième doublé en C1 (4-0, 30e), puis Muller, sur penalty après une main de Manolas (5-0, 35e), ont donné à la première période au Stade Olympique des airs d'Allemagne - Brésil en demi-finale du Mondial (7-1).

Le compte y était en fin de match : Gervinho a trouvé le poteau (53e) puis réduit le score de la tête sur un centre de Nainggolan (66e), mais le Bayern a eu le dernier mot par Ribéry (78e) et Shaqiri (79e). Le nul concédé plus tôt par Manchester City à Moscou contre le CSKA (2-2), est la seule bonne nouvelle de la soirée pour la Roma, toujours deuxième du groupe E avec deux longueurs d'avance sur le champion d'Angleterre.

Groupe G : Royal pour Chelsea, cruel pour le Sporting
Leader écrasant de la Premier League, Chelsea s'est mis au diapason sur la scène européenne. Après un nul à domicile face à Schalke (1-1) et une victoire chez le Sporting Portugal (1-0), les Blues ont décollé à Stamford Bridge face aux Slovènes de Maribor (6-0). Rémy, qui s'est blessé sur sa frappe du gauche victorieuse (13e), son remplaçant Drogba, sur penalty - premier but de l'Ivoirien depuis son retour à Londres - (23e), et Terry, passeur sur l'ouverture du score, au bout d'une contre-attaque et une dernière passe de Fabregas (31e), ont vite tué le suspense. Sans compter que Viler, sous la pression d'Hazard, a offert un 4e but au leader du groupe (54e) et que le Belge a transformé un penalty (77e), après un échec de Matic dans le même exercice (64e), avant d'enfoncer le clou (90e).

Maribor, qui restait sur deux nuls, est dépossédé de sa deuxième place par Schalke, vainqueur sur le fil du Sporting Portugal au bout d'un match fou et un dernier but sur un penalty... inexistant (4-3). Mené à Gelsenkirchen (Nani, 16e), "nul vier" a cru avoir renversé le match après l'expulsion de Mauricio (33e). Grâce à Obasi, de la tête sur coup franc (34e), Huntelaar, servi par le même Obasi (51e) et Howedes, sur un nouveau coup de pied arrêté (3-1, 60e). Mais un doublé d'Adrian Silva, sur penalty (64e) puis de la tête au deuxième poteau a tout relancé (78e, 3-3), avant que Huntelaar ne convertisse un penalty sifflé pour une main imaginaire qui pourrait condamner le Sporting (90e+3).

Groupe H : La soirée d'Adriano, le bon coup de Porto
Avec un quintuplé qui le hisse au niveau de l'icône Lionel Messi, dont le quadruplé le plus rapide de l'histoire (17 minutes), le Brésilien du Chakthior Donetsk, Luiz Adriano a largement contribué au carton des Ukrainiens contre le BATE Barisov (7-0). Les Biélorusses avaient déjà subi une raclée contre le FC Porto en ouverture (6-0). Ils perdent une place (3e), derrière leur vainqueur du soir et les Portugais qui ont peiné pour venir à bout de l'Athletic Bilbao (2-1). Herrera, juste avant la pause (45e), et Quaresma (75e), en réponse à l'égalisation de Gelson Fernandez (58e), ont ouvert un boulevard à leur équipe vers les huitièmes de finale.

Rédaction de France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 23 Oct - 7:13

les résultats de mercredi 22 octobre 2014

Groupe A 
Olympiakos 1 - 0 Juventus Turin
Atletico Madrid 5 - 0 Malmo FF

Groupe B
Liverpool 0- 3 Real Madrid
Ludogorets Razgrad 1 - 0 FC Bale

Groupe C
Monaco 0 - 0 Benfica
Bayer Leverkusen 2 - 0 Zenith St Petersbourg

Groupe C
Galatasaray 0 - 4 Borussia Dortmund
Anderlecht 1 - 2 Arsenal

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 23 Oct - 7:16

Ligue des Champions - 

Gr. C Monaco, invaincu mais impuissant
    
Monaco, qui n'a pas encore encaissé de but dans cette Ligue des champions, a souffert contre le Benfica Lisbonne mais ne s'est pas incliné (0-0). L'ASM est dépassée par le Bayer Leverkusen, qui a battu le Zénith (2-0), mais reste deuxième de son groupe.
 
Le match : 0-0
Après trois matches de Ligue des champions, Monaco est toujours bien placé dans la course pour les 8es de finale. Invaincue, l’équipe de Leonardo Jardim a souffert pour ne pas s’incliner contre le Benfica Lisbonne, pourtant réduit à dix (0-0). A la recherche de points après deux défaites, le double finaliste malheureux des deux dernières Ligues Europa a posé de gros problèmes à l’ASM. Gaitan, qui était courtisé par Monaco l’été dernier, a été dangereux de bout en bout.

Organisé en 4-3-3, Monaco a très bien commencé le match mais n’a pas su marquer dans ses temps forts. Dans nos colonnes, Ocampos avait assuré qu’il pouvait «marquer deux ou trois buts contre le Benfica». L’Argentin en était bien loin puisqu’il a tout manqué dans les phases offensives. Peut-être éreinté par son bon travail défensif, il a notamment raté une frappe à 10 mètres du but vide dès la 6e. L’ASM, qui n’a cadré que quatre frappes en trois matches de C1, va devoir trouver des solutions devant…

L'homme du match : Danijel Subasic
Si Monaco n’a pas encore encaissé de but dans cette compétition, c’est surtout grâce à Danijel Subasic. Le gardien de l’ASM a sorti au moins trois parades décisives contre le Benfica. A la 39e, il a détourné une reprise de Lima qui avait été trouvé par Talisca. Il a ensuite arrêté un tir du gauche de Gaitan, qui avait fait une belle percée (59e). Enfin, il a été solide face à Salvio (67e).

Le fait du match : blessé, Berbatov laisse un énorme vide
Touché à une cheville depuis le match contre le Zénith datant du 1er octobre, Dimitar Berbatov était de retour au sein de l'attaque monégasque. L’attaquant bulgare a toute de suite montré combien il est précieux. Gagnant ses duels, toujours bien placé, il a souvent permis au bloc de remonter. Si l’ASM a tant dominé son adversaire pendant la première demi-heure, c'est surout grâce à lui. Mais sur une frappe, il s’est blessé aux adducteurs de la jambe gauche et a dû sortir. Dès lors, Monaco s’est désorganisé.

Pendant ce temps, Leverkusen passe en tête
Leverkusen a pris la tête du groupe C en battant le Zénith (2-0). Buteur contre le Benfica Lisbonne lors de la 2e journée, Calhanoglu a adressé deux passes décisives à Donati puis à Papadopoulos, qui venait de rentrer. Un succès logique pour des Allemands dominateurs.
Cyril OLIVÈS-BERTHET

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 5 Nov - 7:51

les résultats de la journée mardi 4 novembre 2014

Groupe A
Malmo FF 0 - 2 Atletico Madrid
Juventus Turin 3 - 2 Olympiakos

Groupe B
Real Madrid 1 - 0 Liverpool
FC Bale 4 - 0 Ludogorets Razgrad

Groupe C
Zenith St Petersbourg 1 - 2 Bayer Leverkusen
Benfica 1 - 0 Monaco

Groupe D
Borussia Dortmund 4 - 1 Galatarasay
Arsenal 3 - 3 Anderlecht

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 5 Nov - 7:54

Ligue des Champions - 

Gr. C Cruelle défaite pour Monaco
    
Auteur d'un bon match, Monaco s'est fait surprendre en fin de match par le Benfica Lisbonne (0-1). L'ASM reste 2e de son groupe mais le Zénith et les Portugais ne sont qu'à une longueur...
 
Le match : 1-0
Plus flamboyant en Ligue des champions qu’en Ligue 1, Monaco a bien joué au Portugal mais s’est incliné de manière un peu cruelle sur un but encaissé à la 82e. Son premier cette saison en C1… Pour une fois, l’ASM s’est même montrée entreprenante devant. Outre Carrasco (60e), Fabinho (23e), Kurzawa (50e) et Traoré (58e) ont été proches de marquer. Mais les Monégasques, toujours privés de Berbatov, n’ont pas pu battre un Julio César qui fera taire un temps les critiques après sa bonne performance de la soirée.

Depuis que Jorge Jesus est arrivé au Benfica Lisbonne en 2009, le club n’a jamais été exclu des compétitions européennes avant la trêve hivernale et ce n’est peut-être pas cette saison que cela va arriver. Car le succès des Aigles contre Monaco les relance complétement dans la course à la qualification pour les 8es de la Ligue des champions ou pour les 16es de la Ligue Europa. Le Benfica, toujours à l’aise à domicile contre les équipes françaises (aucune défaite en 14 duels), est désormais à une longueur de Monaco (2e) et compte le même nombre de points que le Zénith.

L'homme du match : Talisca
Révélation du début de saison au Portugal, Talisca a tout du prodige. Formé par Bahia, le Brésilien de 20 ans a réalisé un grand match face à l’ASM. Danger constant, il a décalé Salvio dès la 5e mais l’Argentin a trop croisé sa frappe. A la 53e, il a échoué sur Subasic mais il n’a pas lâché. Tout le contraire de Kurzawa, qui a oublié son marquage sur un corner à la 82e : Talisca a alors battu le gardien monégasque de près. Ce but du meilleur réalisateur de la Primeira Liga relance totalement le Benfica dans la course à la qualification.

Le fait du match : L'action de Carrasco à la 60e
Après la pause, Monaco a trouvé son second souffle. Son temps fort a duré un bon quart d’heure, et il a été ponctué par une énorme occasion de Ferreira-Carrasco à la 60e. Très bon ce mardi soir, le Belge est passé entre Jardel et Almeida et s’est retrouvé devant Julio César. Mais ce dernier a sorti un très bel arrêt. Monaco a laissé passer sa chance dans l’humide stade de la Luz…

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 5 Nov - 7:56

Ligue des Champions - 

Gr. D Dortmund assure, Arsenal déçoit
    
Le Borussia Dortmund a acquis sa qualification pour les 8es de finale grâce à sa nette victoire face à Galatasaray (4-1). Arsenal, qui menait 3-0 à l'heure de jeu, a finalement été tenu en échec par Anderlecht (3-3), ce mardi à l'Emirates.
 
Dans le groupe D, les jeux ne sont pas encore totalement faits. A 22h30, soit pas loin de la fin du temps réglementaire des deux matches, tout était pourtant assez limpide. Le Borussia Dortmund et Arsenal voguaient tranquillement vers les huitièmes de finale avant que les supporters de l’Emirates et Arsène Wenger ne s’étranglent quand Anderlecht a finalement arraché l’égalisation face à des Gunners un peu trop sûrs d’eux. Pour la petite histoire, ils menaient 3-0 à l’heure de jeu, avant de s’écrouler (3-3) au lieu de tout verrouiller. Le coach alsacien est rentré aux vestiaires furieux. On le comprend.
Défaits à l’aller sur leur pelouse (1-2), les Belges d’Anderlecht étaient partis pour revivre le même calvaire. D’autant que, malgré les absences de Giroud, Debuchy, Koscielny, Özil et Wilshere, les Gunners ont longtemps dominé les débats. Arteta, d’un penalty en force (24e), et Alexis Sanchez, d’un coup franc tiré en deux fois (29e), son 11e but de la saison toutes compétitions confondues, ont lancé la machine londonienne. Et, avant l’heure de jeu, les protégés de Wenger ont pensé assurer le coup avec un troisième but du puissant Oxlade-Chamberlain (59e). Arsenal se croyait à l’abri, trop sans doute. Anderlecht n’a pas abdiqué. Vanden Borre a signé un doublé - un but hors-jeu (61e) et un penalty (73e) - avant que Mitrovic, d’une tête au premier poteau (90e), ne vienne surprendre tout le monde. Avec sept points, Arsenal reste deuxième mais a laissé échapper une qualification qui lui tendait les bras ce mardi. Il lui encore reste deux matches, comme deux chances à ne pas gâcher.

Dortmund aime la Ligue des champions
L’affaire est en revanche bien pliée pour Dortmund, auteur d’une quatrième victoire (4-1 contre Galatasaray) en autant de journées alors que le Borussia est paradoxalement en grande souffrance en Bundesliga. C’est à ne rien n’y comprendre… Les joueurs de Jurgen Klopp ont dessiné leur succès grâce à un grand Marco Reus. Très actif, l’international allemand a mis son équipe sur la bonne voie grâce à un but avant la pause (39e). Et en début de seconde période, alors que les supporters turcs n’en pouvaient déjà plus et l’ont clairement fait savoir, Papastathopoulos a doublé la mise pour Dortmund suite à un corner de Kagawa (56e). La réduction du score de Hakan Kadir Balta (70e) a maintenu un semblant de suspense avant que l’Italien Immobile et Kaya contre son camp n’assurent finalement un large succès au club de la Ruhr, qui serait bien inspiré d’en faire autant en Championnat.


France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 6 Nov - 6:34

les résultats de la journée de mercredi 5 novembre 2014

Groupe E
Bayern Munich 2 - 0 AS Roma
Manchester City 1 - 2 CSKA Moscou

Groupe F
Ajax Amsterdam 0 - 2 FC Barcelone
Paris SG 1 - 0 APOL Nicosie

Groupe G
Sporting Portugal 4 - 2 Schalke 04
Maribor 1 - 1 Chelsea

Groupe H
Athletic Bilbao 0 - 2 FC Porto
Chakhtior Donetsk 5 - 0 Bate Borisov

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 6 Nov - 6:35

Ligue des Champions - 

Gr. F Mission réussie pour Paris
    
Rapidement en tête grâce à un but de Cavani à la 55e seconde de jeu, le PSG a battu l'APOEL Nicosie (1-0). Ce résultat, combiné à la victoire du Barça à Amsterdam, qualifie le champion de France pour les 8es de finale. Mais les Parisiens ont encore été très maladroits...
 
Le match: Paris parti trop vite?
Vainqueurs de l’APOEL Nicosie, les hommes de Laurent Blanc sont invaincus dans cette Ligue des champions après quatre journées. La victoire du Barça sur le terrain de l’Ajax Amsterdam (2-0) leur permet même de se qualifier pour les 8es de finale. Une bonne opération pour le PSG, qui passe la phase de groupes pour la troisième fois d’affilée. Les fans du champion de France attendaient du jeu, ils en ont eu un peu, notamment grâce à un Lucas parfois flamboyant. Pastore mais aussi Maxwell ont apporté leur écot. Mais le PSG n’a trouvé la faille qu’une seule fois en tout début de rencontre. S’il a toujours marqué en Coupe d’Europe, à domicile, depuis février 2011, soit 17 matches, il n’a pas rassuré totalement. Cette rencontre, qu’il aurait dû gagner avec au moins trois buts d’écart, ne lui a pas échappé notamment à cause de la faiblesse adverse. Mais il faudra que les Parisiens arrivent un jour à retrouver cette efficacité qu’ils ont perdu depuis des mois… Surtout avec la perspective de leur déplacement au Camp Nou. Car c’est avec le Barça que Paris se bat pour la première place.

Un homme dans le match: Cavani n'est pas guéri
Zlatan Ibrahimovic est absent depuis bientôt deux mois mais Edinson Cavani n’en a pas profité pour se remettre totalement en confiance. Contre Nicosie, l’Uruguayen a pourtant marqué pour son quatrième match de suite, dès la 55e seconde jeu (but le plus rapide de l’histoire du PSG en Ligue des champions). Mais l’ancien joueur de Naples et de Palerme a ensuite incarné l’inefficacité offensive de son équipe. Une habitude. Seul devant le but, il a vu sa tête terminer sur le poteau à la 18e. Certes précieux dans le jeu défensif et sans ballon, il a ensuite tout raté face à Pardo : il n’a pas réussi à le dribbler (37e), a totalement manqué sa reprise du gauche (46e), n’a pas cadré un tir enroulé du gauche (49e) ni une frappe plutôt facile du droit à 10 mètres (80e). Un match incomplet.

Le fait du match: Le raté de Morais à la 12e
Surprenante lors des trois premières journées de la Ligue des champions, l’APOEL Nicosie n’a presque pas existé au Parc des Princes. Mais le club chypriote s’est procuré une énorme occasion, qu’il a manquée. A la 12e, Thiago Silva oublie Vinicius au deuxième poteau sur un corner. Le Brésilien échoue sur Sirigu qui repousse sur Morais. Le capitaine est seul devant le but vide, à un mètre, mais il est surpris et tire largement au-dessus. Une égalisation aurait peut-être fait douter un PSG encore poussif dans un Parc des Princes très calme.

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 26 Nov - 7:30

les résultats de la journée du mardi 25 novembre 2014

Groupe E
CSKA Moscou 1 - 1 AS Roma
Manchester City 3 - 2 Bayern Munich

Groupe F 
APOL Nicosie 0 - 4 FC Barcelone
Paris SG 3 - 1 Ajax Amsterdam

Groupe G
Schalke 04 0 - 5 Chelsea
Sporting Portugal 3 - 1 Maribor

Groupe H
Bate Borisov 0 - 3 FC Porto
Chakhtior Donetsk 0 - 1 Athletic Bilbao

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 26 Nov - 7:33

Ligue des Champions - 5e j.

 Le PSG garde ses distances
    
En manque d'imagination face à l'Ajax ce mardi, le PSG s'en est sorti grâce au talent d'Ibrahimovic - auteur d'un superbe but à la 79e - et de Cavani, qui a inscrit un doublé. Les Parisiens gardent un point d'avance sur le Barça, facile vainqueur de l'APOEL (4-0).
  
Le match : 3-1
Comme au match aller, le PSG a été confronté au pressing haut de l’Ajax, et à la maîtrise technique des hommes de Frank de Boer. Comme au match aller, les Parisiens, longtemps insuffisants, ont peiné à trouver des réponses face à cette situation. Mais cette fois, les hommes de Laurent Blanc s’en sont sortis, malgré l’égalisation de Klaassen peu après l’heure de jeu. Le talent de Zlatan Ibrahimovic, auteur d’un but décisif au moment où son équipe était en souffrance, et l’opportunisme de d’Edinson Cavani, qui s’est offert un doublé, ont sorti le PSG ce mauvais pas (3-1). Déjà, lors d’une première période sans rythme, l’Uruguayen avait concrétisé l’un des rares temps forts parisiens. Une bonne période initiée par Javier Pastore et Ezequiel Lavezzi. Le premier, qui avait enchaîné les relances osées et réussies dans le premier quart d’heure, est parvenu à trouver des décalages dans la défense dense de l’Ajax.

Le second s’est montré percutant. Il a d’abord échoué à ouvrir la marque en butant sur Cillessen. Puis il a donné un amour de passe décisive à Cavani (33e). Mais les protégés de Blanc sont rapidement retombés dans leur apathie. Klaassen en a profité pour égaliser d’une tête plongeante (67e). Le PSG aurait alors pu accuser le coup. Zlatan s’est chargé d’offrir à ses partenaires un bon bol d’air d’un superbe enchaînement amorti de la poitrine-reprise de volée en pivot (79e). Quatre minutes plus tard, Cavani tuait le suspense en interceptant une passe de Zimling pour Cillessen. Ce sursaut permet au PSG de garder un point d’avance sur le Barça avant le déplacement en Catalogne.

Le tournant : le but de Zlatan Ibrahimovic
Depuis son retour de blessure, Ibra n’avait pas marqué. Il a retrouvé le chemin des filets au meilleur moment, sur une action inattendue et bienvenue. L’Ajax était en effet revenu au score dix minutes plus tôt et poussait pour passer devant au score. Schöne venait même de faire trembler le Parc des Princes sur un coup franc enroulé (78e). Mais sur une passe haute de Pastore, Zlatan trouva le moyen de marquer. Le match du Suédois ne se résume pas à cette action. En première période, ses décrochages ont gêné la défense de l’Ajax. Deux de ses passes en profondeur ont créé le danger, l’une aboutissant à l’ouverture du score.

Le joueur du match : Edinson Cavani
Les matches passent et Cavani continue de marquer. En Ligue des champions, l’Uruguayen en est à cinq réalisations. S’il n’est pas toujours précis techniquement, l’attaquant effectue les efforts défensifs nécessaires et, surtout, garde son instinct de tueur. Il a su se positionner parfaitement sur l’ouverture du score, puis profiter d’une des rares erreurs de la défense néerlandaise sur le troisième but parisien

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 27 Nov - 6:52

les résultats de la journée du mercredi 26 novembre 2014

Groupe A
Malmo FF 0 - 2 Juventus Turin
Atletico Madrid 4 - 0 Olympiakos

Groupe B
FC Bale 0 - 1 Real Madrid
Ludogorets Razgrad 2 - 2 Liverpool

Groupe C
Zenith St Petersbourg 1 - 0 Benfica
Bayer Leverkusen 0 - 1 Monaco

Groupe D
Arsenal 2 - 0 Borussia Dortmund
Anderlecht 2 - 0 Galatarasay

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 27 Nov - 6:54

Ligue des Champions - 5e j. 

Monaco, précieux hold-up
    
Comme au match aller, Monaco a souffert face au Bayer mais a arraché la victoire (1-0) grâce à un but d'Ocampos. L'ASM, assurée de disputer au minimum la C3, pourra se contenter d'un nul contre le Zénith pour rejoindre les huitièmes de finale de Ligue des champions.
 
Le match : 0-1
Voilà un déjà-vu amer pour Leverkusen. Il y a plus de deux mois, lors de la première journée de cette phase de groupe de Ligue des champions, Monaco avait réalisé un hold-up au Stade Louis-II contre le club allemand (1-0). Il a récidivé, mercredi, cette fois sur la pelouse de Leverkusen (0-1). Avec, entre-temps, trois succès en autant de matches, le Bayer avait assuré sa place en huitièmes de finale. L'ASM s'en rapproche. Alors qu'ils s’étaient légèrement égarés, ne trouvant plus le chemin des filets, les hommes de Leonardo Jardim se sont repris au meilleur moment. Sur une action initiée par Berbatov, à la 72e minute, Ocampos, trouvé par Dirar, a placé une reprise de volée parfaite pour tromper Bernd Leno. Le public de la Bayarena en resta bouche-bée, tant les Monégasques s’étaient montrés timorés jusqu’à cette action.

Ils avaient laissé le contrôle du jeu et le monopole des occasions aux locaux. Pourtant, la victoire du Zénith sur Benfica (1-0) en fin d’après-midi aurait pu les libérer. Dès la 2e, Subasic a dû s’employer devant Calhanoglu. Bender a ensuite trouvé la transversale d’une volée (26e). Dans le second acte, disputé sur un rythme tout aussi lent que le premier, Drmic a eu deux fois l’occasion de marquer (67e, 76e). Entre-temps, Ocampos avait donné l’avantage à son équipe. Grâce à ce succès, Monaco garde un point d’avance sur Saint-Pétersbourg. Les joueurs de la Principauté pourront donc se contenter d’un nul contre les Russes, dans deux semaines, lors de l'ultime journée (que manquera Ricardo Carvalho, suspendu pour un nouvel avertissement ce mercredi). En cas de défaite du Bayer, l’ASM pourrait même s’emparer de la première place. Pour un ultime hold-up dans cette phase de groupes de la C1 ?

Le tournant du match : l'occasion de Drmic
Si la domination du Bayer n’a pas été totale durant la seconde période, les Allemands ont eu une occasion très nette de passer devant. Sur une déviation de Bender, Drmic s’est retrouvé seul dans la surface monégasque (67e). Mais l’attaquant, entré en jeu moins de dix minutes plus tôt, a totalement raté sa tentative, l'envoyant à plusieurs mètres de la cage de Danijel Subasic. À peine cinq minutes plus tard, Ocampos se montrait plus précis pour ouvrir la marque.

Le chiffre : 1
L’ASM est plus que jamais la meilleure défense de la Ligue des champions. Les Monégasques n’ont encaissé qu’un seul but en cinq matches ! En revanche, ils disposent toujours de la moins bonne attaque, à égalité avec Benfica. L'équipe du Rocher a toutefois doublé son total grâce à la réalisation d’Ocampos.

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Jeu 27 Nov - 6:57

Ligue des Champions - 5e j.

 L'Atlético et Arsenal en 8es
    
L'Atlético Madrid et Arsenal se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. La Juventus et Liverpool pourraient suivre lors de la prochaine journée.
  
Groupe A : L'Atlético qualifié, la Juve bien partie
Finaliste de la dernière Ligue des champions, l’Atlético Madrid sera au rendez-vous des huitièmes de finale. Le champion d’Espagne a balayé l’Olympiakos (4-0) grâce à un triplé de Mandzukic (dont deux têtes). Le Croate a déjà inscrit onze buts cette saison, toutes compétitions confondues. Les Espagnols Roberto et Botia, qui évoluent chez les Grecs, ont bien aidé leurs compatriotes en leur offrant trois buts sur quatre ! Griezmann a disputé les vingt dernières minutes de la partie et a vu l'arbitre lui refuser un but (88e).

Lors de la dernière journée, les Colchoneros se rendront sur le terrain de la Juventus. Un nul arrangerait tout le monde : l’Atlético terminerait en tête et la Juve serait en 8es. Cette dernière a réussi à faire sauter le verrou suédois à Malmö, réduit à dix en toute fin de match (2-0). Organisée en 4-1-3-2, elle s’est longtemps heurtée à Olsen qui a notamment sorti trois frappes de Claudio Marchisio. Préféré à Alvaro Morata, c’est Fernando Llorente qui a donné la victoire à la Vieille Dame après une ouverture parfaite du milieu italien (49e). Morata a trouvé la barre à la 87e avant que Pogba ne décale Tévez pour le deuxième but (88e). Malmö est éliminé de la course au prochain tour.

Groupe B : Liverpool devra gagner contre Bâle
En difficulté dans le froid de Razgrad, Liverpool a été logiquement tenu en échec (2-2). Le Ludogorets a ouvert le score à la 3e suite à une bourde de Mignolet, critiqué par Grobelaar. Mais Lambert a profité d’une double erreur défensive adverse pour inscrire son deuxième but lors de ses deux derniers matches avec les Reds (8e). Sterling a ensuite trouvé Henderson au deuxième poteau pour la seconde réalisation de Liverpool (37e). Les hommes de Rodgers, qui peuvent remercier un bon Skrtel, ont ensuite concédé un but suite à un corner mal géré par la défense. Mais ils se qualifieront pour les 8es s’il battent Bâle dans quinze jours à Anfield.

Les Suisses, très intéressants dans le jeu, se sont tout de même inclinés sur leur pelouse contre le Real Madrid (0-1). Meilleur passeur de la Ligue des champions depuis l’été 2012 (10), Benzema a réalisé un superbe travail avant de permettre à Cristiano Ronaldo d’inscrire le 71e but de sa carrière en C1 (comme Raul). Inexpérimentés par rapport à un adversaire qui avait fait tourner, les Bâlois ont échoué sur Keylor Navas à la 67e. Ils n’ont pas pu empêcher le Real Madrid d’obtenir sa 15e victoire de suite ! Ancelotti rejoint Munoz et Mourinho à la tête d’une telle série de succès. Personne n’a encore fait mieux.

Groupe D : Arsenal au rendez-vous
Voilà trois matches qu’Arsenal n’avait plus pris trois points. Les Gunners ont enclenché une nouvelle dynamique ce mercredi, face à Dortmund (2-0). Pourtant, les Londoniens étaient privés de nombreux joueurs, notamment dans le domaine offensif (Giroud, Özil, Wilshere, Walcott, Welbeck). Pourtant, le Borussia avait remporté ses quatre rencontres de C1 cette saison. Mais les hommes d’Arsène Wenger avaient trop envie de valider leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le Français Sanogo leur a ouvert la voie après une minute de jeu, sur une belle combinaison avec Santi Cazorla.

Les Allemands, privés de Reus, ont eu l’occasion de revenir au score mais Mkhitaryan a trouvé Damian Martinez sur sa trajectoire (39e). Les Gunners se sont mis à l’abri dans le second acte. Après une superbe parade de Weidenfeller sur un tir de Sanchez (51e), puis une volée d’Oxlade-Chamberlain (54e) qui a atterri sur la barre, le Chilien a marqué le but du break d’une frappe enroulée (57e). Grâce à ce succès, Arsenal, qui compte deux points de moins que le Borussia, peut encore espérer s’emparer de la première place du groupe dans deux semaines, s’il gagne à Galatasaray et que les Allemands s’inclinent à Anderlecht. Les Belges, eux, ont battu les Turcs (2-0) grâce à un doublé de Mbemba !

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 10 Déc - 13:23

les résultats de la derniere journée de mardi 9 décembre 2014

Groupe A
Juventus Turin 0 - 0 Atletico Madrid
Olympiakos 4 - 2 Malmo FF

L'Atletico Madrid et Juventus Turin Qualifiés

Groupe B
Liverpool 1 - 1 FC Bale
Real Madrid 4 - 0 Ludogorets Razgrad

Le Real Madrid et FC Bale qualifiés

Groupe C
Benfica 0 - 0 Bayer Leverkusen
Monaco 2 - 0 Zenith St Petersbourg

Monaco et Bayer Leverkusen qualifiés

Groupe D
Galatarasay 1 - 4 Arsenal
Borussia Dortmund 1 - 1 Anderlecht

Borussia Dortmund et Arsenal Qualifés

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par yvon81 le Mer 10 Déc - 13:24

Ligue des Champions - 

Gr. C Monaco qualifié et premier !
    
L'AS Monaco s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en battant le Zénith Saint-Pétersbourg mardi (2-0). Les Monégasques terminent même à la première place du groupe C, grâce au nul du Bayer contre Benfica (0-0).
  
Le match : 2-0
L’AS Monaco pouvait se contenter d’un nul mardi contre le Zénith Saint-Pétersbourg pour se qualifier en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Monégasques se sont d’ailleurs longtemps contentés de défendre et d’attendre leurs adversaires. Si les Russes se sont procuré quelques opportunités, ils ne se sont jamais montrés très dangereux : Rondon a été contré (13e), tandis que Danny (24e, 44e) et Hulk (28e, 52e) ont été mis en échec par Danijel Subasic sur coup franc. Les hommes de Leonardo Jardim ont attendu la 35e minute pour tenter une première frappe. Mais Jérémy Toulalan, excellent à la récupération, n’a pas cadré son tir.

Aligné seul en pointe, Dimitar Berbatov s’est blessé sur sa seule tentative, contrée par Lombaerts. Après sa sortie (le tournant du match), les Monégasques ont été beaucoup plus entreprenants. Deux minutes après, à la 58e, son remplaçant Martial a parfaitement servi Dirar dans la profondeur, mais le centre de l’international marocain n’a pas trouvé preneur. Aymen Abdenour a ouvert le score cinq minutes plus tard (63e) sur un coup franc obtenu par Joao Moutinho. Andrea Raggi a ensuite marqué un but (68e), refusé à raison pour un hors-jeu, Nabil Dirar a placé une frappe enroulée juste à côté (75e), Anthony Martial a été trop court sur un centre de Raggi (87e), avant que Fabinho ne mette fin aux espoirs russes à la dernière minute (89e) sur une passe de Moutinho. Cette victoire (2-0), conjuguée au nul du Bayer Leverkusen sur le terrain du Benfica (0-0), permet aux Monégasques de terminer premiers du groupe C.

Le tournant du match : La sortie de Berbatov
Touché à la hanche, Dimitar Berbatov a cédé sa place à Anthony Martial à 56e minute. L’international Espoirs français a changé la façon de jouer de l’AS Monaco. Avec sa vitesse et sa technique, il a apporté de la pronfondeur et permis à son équipe de jouer plus haut. Il a également proposé davantage de solutions à ses partenaires, en venant demander le ballon plus bas que le Bulgare. Ce n’est pas un hasard si les Monégasques ont inscrit leurs deux buts dans la dernière demi-heure.

L'homme du match : Aymen Abdennour
Titulaire pour la sixième fois de suite avec l’AS Monaco, Aymen Abdennour a confirmé sa montée en puissance. Le défenseur a été intraitable derrière, se jetant notamment dans les pieds de Rondon pour contrer une reprise en début de match (13e) ou sauvant la baraque à la fin de la rencontre, en taclant le ballon devant Danny qui était seul face au but de Subasic (73e). Il a surtout marqué le premier but de l’ASM, coupant la trajectoire d’un coup franc de Ferreira-Carrasco (63e).

France Football
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIGUE des CHAMPIONS 2014-2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum