Luzenac

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 9 Fév - 9:51

23e journée.

Luzenac avec Bagayoko et Koura


Le Poiré-sur-Vie - Luzenac, aujourd'hui à 18 heures.-
Après le deuxième (Metz) et avant le premier (Créteil le 22 février à Foix), le Luzenac Ariège-Pyrénées se déplace en fin d'après-midi sur la pelouse du Poiré-sur-Vie, troisième. Une formation vendéenne qui, semaine après semaine, a revu ses ambitions à la hausse. Christophe Pelissier considère même que Lefaix, son attaquant vedette (en tête des buteurs du National) est le meilleur joueur du championnat. Le LAP se déplace en Pays de Loire pas résigné du tout. « Je veux voir le même allant que mon équipe a à domicile, à l'extérieur. On doit prendre des risques. »
Le coach ariégeois va une nouvelle fois bouleverser son équipe. Soukouna, en demi-teinte face à Metz, est écarté du groupe. Bagayoko et Koura (attaquant prêté par Le Mans) seront titulaires ce soir. Avec M'Bongo sur le côté gauche de l'attaque, Luzenac misera clairement sur la vitesse. Avec l'espoir de marquer, ce qu'il n'a fait que 4 fois cette année loin de ses Pyrénées, et de ramener au moins un point. Celui de l'espoir.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Dim 10 Fév - 9:28

Luzenac: la vaillance paye


À DIX PENDANT UNE MI-TEMPS, LES ARIÉGEOIS DÉCROCHENT UN TRÈS BEAU MATCH NUL SUR LA PELOUSE DU TROISIÈME, LE POIRÉ-SUR-VIE (1-1).


En supériorité numérique pendant près de la moitié de la rencontre, les Genôts du Poiré ne sont pas parvenus à arracher une victoire. Luzenac ne perd plus.

Difficile de jouer dans ces conditions. Sur une pelouse très grasse et glissante, le spectacle ne pouvait être guère réjouissant. Ce fut le cas en première période avec très peu de jeu, beaucoup moins en seconde avec de nombreuses opportunités à la clé.

Le début de match se résume d'ailleurs à un ballet de glissades et d'appuis délicats. Pour couronner le tout, le spectacle se retrouve très haché par la succession des fautes. Il faut ainsi attendre la 28e minute pour assister à la première incursion du Poiré, mais le bon centre de Gazeau depuis le côté gauche ne parvient pas à être appréhendé, ni par Camara, ni par Lefaix. Le meilleur buteur du championnat échoue à nouveau quelques minutes plus tard, manquant sa reprise du droit (32e).

Bagayoko marque son penalty, Westberg en arrête un

Alors que les Genôts semblent avoir pris le dessus dans le jeu, les Luzenaciens se montrent dangereux par l'intermédiaire de Koura. Sa frappe enroulée depuis l'extérieur de la surface file à quelques centimètres de la lucarne opposée (38e). Sur un corner pour Luzenac, juste avant le retour aux vestiaires, Lefaix récupère le cuir aux 6 m, mais tergiverse. Le ballon vient à sa main et l'arbitre n'hésite pas pour siffler penalty. Sévère. Bagayoko, pour sa première titularisation, transforme la sentence (0-1, 45e). Le coup est terrible pour des Vendéens très peu inquiétés jusque-là.

Le second acte démarre sur un fait de match. À la lutte dans la surface de réparation ariégeoise, Makalou donne un coup de coude à Lefaix. Une fois de plus, l'arbitre ne réfléchit pas et indique le point de penalty et sort un carton rouge à l'encontre du défenseur de Luzenac (49e). Une décision à nouveau discutable, puisqu'un autre défenseur était présent tout proche des deux joueurs. Lefaix s'élance mais sa frappe est repoussée par le portier ariégeois (51e). Pas démoralisés pour autant, les Genôts repartent à l'attaque. Aurélien Gazeau prend sa chance à 25 m des buts, sans se poser de questions. Une bonne initiative puisque le ballon finit dans la lucarne gauche. Les Genôts, enhardis par l'égalisation, poussent pour prendre l'avantage. Sur corner, Kévin Lefaix place une tête piquée que Westberg détourne du bout des gants (58e), quand Seka voit la sienne heurter le montant droit (63e). Les Luzenaciens ont laissé passer l'orage et ressortent peu à peu la tête de l'eau. Mais Le Poiré revient logiquement à la charge en fin de rencontre mais ni Seka, ni El Hamzaoui ne parviennent à trouver le cadre (81e, 85e, 88e). À la dernière seconde, Das Neves a la balle de match au bout des pieds mais sa reprise est trop croisée (94e).

Vaillants, les Luzenaciens obtiennent un point important dans la course au maintien.

La Depeche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par jeanjean le Lun 11 Fév - 14:10


23ème j
Luzenac : maintenant, il va falloir gagner !


La bouteille à moitié vide ou à moitié pleine ?

«à coups de matches nuls, on n'avance pas au classement» disent certains. Encore faut-il regarder face à qui ces partages de points ont été obtenus. Et comment ! Le Luzenac Ariège-Pyrénées est en plein dans ce paradoxe. Content d'avoir accroché le 2e (Metz, 2-2) puis le 3e chez lui (Le Poiré-sur-Vie, 1-1) mais scotché à cette 16e place, toujours synonyme de relégation.

Sur ses 11 dernières rencontres, le LAP n'a gagné qu'une fois (Rouen, le 1er décembre) pour 6 matches nuls et 4 défaites. Oui, les hommes de Christophe Pelissier ont un problème : ils ne savent pas gagner. Sur les 6 matches nuls concédés… les Ariégeois ont ouvert le score à 5 reprises (l'autre match nul a été concédé 0-0 face à Carquefou). Avec 2 victoires de plus, au minimum, la donne comptable ne serait bien évidemment pas la même. Il faut dire aussi que les Pyrénéens ne sont pas vraiment gâtés. Aucun cadeau ne leur sera fait. Au Paris FC, Hergault est expulsé pour une poussette alors qu'il n'était même pas dernier défenseur. Rebelote samedi soir au Poiré. Après l'exclusion de Ech-Chergui dans les arrêts de jeu à Vannes (défaite 0-3), ce coup-ci c'est Issa Makalou qui est allé se doucher plus tôt que ses copains (rouge sévère). Malgré ces faits de jeu défavorables (eh on n'oublie pas le penalty non sifflé face à Metz à la dernière seconde), le LAP s'accroche. Une chose est certaine : s'il doit être relégué en fin de saison, ce sera les armes à la main…

Des raisons d'espérer

Après, le match au Poiré a, peut-être, vu quelques signes positifs. Makalou sorti, Lefaix (meilleur buteur du championnat) trouve sur la route de son penalty un impeccable Westberg ; la tête de Seka heurte son montant droit (63e) avant que, dans le temps additionnel, das Neves ne rate la balle de match. La prédiction de Jérôme Ducros («ça va tourner») se révélera-t-elle juste ? Dans les 4 prochains matches, outre la réception de Créteil (leader), le LAP va affronter 3 concurrents directs au maintien (2 matches à l'extérieur, à Quevilly et Uzès ; une réception de Boulogne en match en retard). Bref : 3 matches à 6 points. Ce sont ceux-là qu'il faudra gagner.

Qu'on se le dise, l'espoir n'a pas quitté les rives de l'Ariège.

Lionel Lasserre

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Ven 15 Fév - 8:32

Luzenac : refaire le coup de la saison dernière


US Quevilly - Luzenac Ariège-Pyrénées, à 19 heures au Petit-Quevilly.

Il y a un an, jour pour jour, Luzenac s'imposait 5-2 en terre normande. Depuis, Quevilly a connu le paradis (finale de la Coupe de France) puis l'enfer. L'USQ vit en effet une année 2012-2013 catastrophique. Aucune victoire en 22 matches, plus mauvaise défense, pire attaque : l'US Quevilly sait déjà qu'elle jouera en CFA l'an prochain.
À ce rythme (8pts), les Haut-Normands pourraient battre le « record » du plus petit nombre de points détenu par Louhans Cuiseaux (en 2010 ; 16).
Luzenac sait qu'il n'a plus le choix. « Cependant si on gagne à Quevilly et qu'on perd tout le reste après, ça ne servira à rien… »
Christophe Pelissier se méfie énormément de ce déplacement. Il a prévenu ses joueurs. C'est pourtant un match charnière pour le LAP, lui qui n'a gagné qu'1 seul de ses 11 derniers matches. Il lui faut retrouver le goût du succès pour s'accrocher au bon wagon du maintien. Ce sera sans Makalou ni Ech-Chergui (suspendus) mais avec Akaza en défense centrale et De Rueda, pour la première fois dans le groupe.

Li. L. (La Dépêche)
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Ven 15 Fév - 19:51

Luzenac s'impose à Quevilly


Ce n'est pas encore cette semaine que Quevilly signera son premier succès de la saison. Les normands se sont inclinés devant Luzenac deux buts à un. Le LAP qui prend trois points précieux pour le maintien. Diakota ouvre le score à la 26ème minute. Mbongo met les siens à l'abri à la 65ème. Quevilly pousse et parvient à réduire le score par Ouarguini (78e) mais ce sera tout.


http://www.foot-national.com/foot-luzenac-s-impose-a-quevilly-42807.html
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Ven 22 Fév - 7:50

Que du bonus pour Luzenac


Luzenac Ariège-Pyrénées - US Créteil Lusitanos,à 20 heures, stade municipal de Foix.

Avec 20 points d'avance sur le quatrième, il faudrait un cataclysme pour que les Cristoliens ne jouent pas en Ligue 2 l'an prochain. D'où l'idée que Christophe Pelissier, le coach du LAP, aborde ce match de gala comme un match «bonus». Avant d'accueillir, mardi, Boulogne pour un match à 6 points. Luzenac jouera sans pression;ni Makalou, Ech-Chergui et Mignotte, suspendus.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par jeanjean le Ven 22 Fév - 8:11

Le Luzenac Ariège Pyrénées face à une montagne

Le Luzenac Ariège Pyrénées, qui reste sur trois matches sans défaite dont deux nuls face aux deux premiers, accueille ce soir une US Créteil qui survole le championnat.

C'était le 22 août 2009. Pour son arrivée en National, Luzenac vient de faire tomber Moulins, Pacy-sur-Eure et Hyères. Euphoriques, les hommes de Christophe Pelissier étrillent Créteil à Paul-Fédou (4-1 après avoir été menés 1-0). En sept confrontations avec les Lusitaniens, c'est la seule victoire des «rouge et bleu.» Si la deuxième se produit ce soir, ce sera un exploit. Comment la qualifier autrement? L'US Créteil survole le championnat. Les chiffres du leader donnent le vertige. Une moyenne ahurissante de 2,38 points par match, la meilleure attaque (51 buts inscrits soit 2,12 en moyenne), trois misérables défaites, l'équipe de Jean-Luc Vasseur fait peur. «Si Metz a plutôt une équipe en devenir, Créteil s'appuie sur des joueurs expérimentés» explique Christophe Pelissier. Autrement dit, c'est une équipe qui sait s'adapter à n'importe quel scénario. Créteil, c'est 11 matches à l'extérieur pour 7 victoires, 3 nuls (à Bourg Péronnas, 1-1; à Cherbourg, 0-0; à Vannes, 2-2) et 1 seule défaite (à Metz, 3-1... le 7 septembre), 24 buts inscrits et 13 encaissés. Intouchables les Lusitaniens? Peut-être pas. «Sur un match, tout est possible» rigole l'entraîneur ariégeois. Colmar l'a prouvé en allant gagner 3-0 à Duvauchelle... tout comme Orléans (2-1) mardi dernier en match en retard. «Et c'est ce qui m'inquiète. Une grande équipe ne perd jamais deux fois de suite.» Créteil ne l'a pas fait cette année. Ce sera très dur. Sur ses quatre derniers déplacements, Créteil en a passé trois sans encaisser de buts (deux victoires, deux nuls). Il va falloir que le LAP sorte le grand jeu. Il l'a souvent fait face aux cadors. «C'est vrai que ce genre de match est plus facile à préparer que le déplacement à Quevilly.» La victoire ramenée de chez le dernier permet aux Ariégeois d'aborder ce «match bonus» sans aucune pression. «On a une semaine importante avec le leader en hors d'œuvre.» S'il faut gagner, ce sera mardi en match en retard face à Boulogne. Mais ne comptez pas sur les Pyrénéens pour calculer. «Il n'y a aucune priorité à donner entre les matches. On devra se donner à 120%» Chaque point pris n'est plus à prendre. Un choc que le LAP n'abordera pas avec toutes ses cartouches. Aux absences de Makalou et Ech-Chergui (de retour dans le groupe pour la réception de Boulogne mardi), Christophe Pelissier doit ajouter celle de Mignotte, lui aussi suspendu, et les interrogations qui entourent Diakota, malade cette semaine. L'occasion de donner leur chance à certains qui «piaffent d'impatience.» On pense là à Danfa qui pourrait suppléer «Mimi» au milieu du terrain (Canales est blessé). Pour le reste, c'est encore le suspense qui ne sera levé que ce matin après le dernier entraînement (léger). Bagayoko et Koura devraient être titulaires pour la première fois... à Foix. Leur impact a beaucoup apporté. Dona Ndoh est de retour dans le groupe. Côté Créteil, Jean-Luc Vasseur devra se passer de deux pièces maîtresses importantes (Dabo et Ndoye) blessées face à Orléans mais récupérera Cordoval.

Un sacré choc ce soir à Foix. Allez, pour finir, un petit rappel. C'était le 22 août 2009!


Feuille de match

Arbitres assistants: MM. Ergun Yazar et Pieric Simon. Délégué principal: M. Paul Gaston. Délégué adjoint: M. Jean Lavaud. Observateur adjoint: M. Pierre Ufrasi.

LUZENAC ARIEGE PYRENEES. 14e; 26 points en 23matches (6v, 8n, 9d); 25 buts pour, 29 contre. Derniers résultats: V, N, N, D, D. Absents: Makalou, Ech-Chergui, Mignotte (suspendus), Rollet, Canales, Sanchez, Sidibé (choix).

US CRETEIL LUSITANOS. 1er; 57 points en 24 matches (18v, 3n, 3d); 51 buts pour, 24 contre. Derniers résultats: D, V, N, V, N. Absents : Dabo, Ndoye (blessés), Berrebi, Prévitali (choix).

la depeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par jeanjean le Ven 22 Fév - 8:15

Vasseur : «Contre Luzenac, c'est toujours compliqué»

Son équipe survole cette saison 2012-2013. Battus seulement trois fois cette saison (la dernière étant contre Orléans à domicile mardi), meilleure attaque du championnat, c'est en grandissimes favoris que les Cristoliens se déplacent en terres ariégeoises. Mais leur entraîneur ne crie pas victoire pour autant. Impressions.

Jean-Luc Vasseur, vous venez affronter le LAP en position de favori incontestable alors que les Ariégeois se battent pour le maintien. C'est un peu David contre Goliath?

Jean-Luc Vasseur : «Si vous connaissez l'histoire comme moi, vous savez qui gagne à la fin… Nous avons certes beaucoup d'avance au classement, nous sommes leaders, mais tout le monde peut battre tout le monde dans ce championnat très difficile. Nous gardons la tête sur les épaules et nous ne prendrons certainement pas cette équipe de haut. Si on prend en compte tous les facteurs autour de ce match, cela s'annonce plus équilibré que sur le papier. Nous devrons donc nous adapter et être au maximum de nos possibilités, techniques et physiques.»

Vous restez sur une défaite mardi soir face à Orléans. Pensez-vous que ce match en milieu de semaine aura une incidence sur le rendement de votre équipe ce soir ?

«Non, je ne pense pas. En général, les joueurs aiment jouer tous les trois jours. L'enchaînement de matches se prépare mentalement et non physiquement. Nous aurons à cœur de rattraper cette défaite de mardi en faisant un gros match et en réenclenchant la marche avant.»

Comment jugez-vous cette équipe du LAP ?

«C'est incontestablement une équipe de qualité qui s'est bien renforcée lors des deux derniers mercatos. Mais même si, en théorie, c'est une équipe qui n'est sans doute pas à sa place, elle peine à enchaîner les bons résultats positifs, malgré des matches solides. Elle possède des faiblesses que nous essayerons d'exploiter, malgré le terrain difficile et les conditions de jeu qui s'annoncent compliquées. On s'attend à un gros combat, et nous devrons être au maximum de nos possibilités pour venir chercher un résultat à Foix.»

lequipe.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 23 Fév - 8:04

Le LAP tient tête au leader avec brio


FOOTBALL. NATIONAL (25E JOURNÉE). LES ARIÉGEOIS RÉSISTENT À CRÉTEIL (0-0).

Une mi-temps pour souffrir, une autre pour rêver. Longtemps dans les cordes, le LAP a relevé la tête au cours d'une seconde période formidable. Le dernier quart d'heure sera même entièrement ariégeois. Le LAP aurait pu y faire la décision mais il se contente déjà largement de ce très bon point face au leader incontesté du National. Son quatrième match de suite sans défaite et le premier depuis le 20 octobre 2012 sans prendre de but.

Dès les premiers échanges, c'est le leader qui met le pied sur le ballon. Sur une action bien construite sur le côté droit, Lafon décoche une tête imparable qui vient heurter le poteau gauche de Westberg (3e). Le LAP fait le pari d'un jeu direct pour vite se projeter vers l'avant. Malheureusement, de nombreux contres échouent sur la dernière passe. Comme d'habitude, la pelouse du Courbet empêche de déployer un jeu léché au sol. M'Bongo sauve le LAP juste devant Lesage qui armait sa reprise en pleine surface (14e). La frappe du capitaine visiteur, de 35 m, fait ensuite passer un frisson dans les tribunes (16e). Akaza, du bout du pied, évite une nouvelle fois le pire (18e). Sur un corner, Akaza, monté aux avant-poste, manque de vitesse d'exécution et sa frappe, écrasée, est bien captée par Kerboriou (19e). Le public de Foix assiste à un très bon match. Dos au but, Djellilahine se retourne et oblige Westberg à un arrêt réflexe magnifique des deux poings (27e). Le LAP abandonne complètement le ballon aux Cristoliens. Les Parisiens, impressionnants dans les duels, étouffent les Ariégeois qui courent après le ballon. Mais les hommes de Pelissier résistent «intelligemment.» Lancé en profondeur, Dona Ndoh touche le ballon, passe le gardien mais ne peut pas le maîtriser (31e). La domination est bien évidemment visiteuse mais le LAP fait belle figure, avec ses qualités. Créteil est à la tombée de tous les ballons. Luzenac se contente des miettes. Le coup franc de Lesage est parfaitement détourné en corner par Westberg (39e). Djellilahine fait mal à Karaboualy mais la frappe de l'attaquant parisien s'envole (41e). Le LAP tire la langue en cette fin de mi-temps. Et, sur une perte de balle, Akaza sauve sur sa ligne une reprise au second poteau de Djellilahine. Tout seul face à Westberg, Lafon prend son temps mais frappe… au-dessus (42e). Quelle occasion pour Créteil. Sur un long et haut ballon de Kerboriou, Desenclos rate son dégagement mais Da Cruz se prend les pieds dans le tapis et perd un ballon qui pouvait faire mouche (45e). Le repos intervient au meilleur des moments pour les hommes de Christophe Pelissier, en apnée dans les dernières minutes.

Quel dernier quart d'heure du LAP!

Au retour des vestiaires, Danfa s'essaye de 25 m, à côté (46e). Créteil reprend sa domination technique. Le LAP perd trop rapidement le ballon et se retrouve constamment sous pression. Une sortie ratée de Westberg retombe dans les pieds de Da Cruz. Seul aux 6 m, le Cristolien tire… à côté (54e). Le LAP est en réussite. Il la mérite tant son abnégation est remarquable. Diédhiou coupe la course de Koura et écarte le danger (59e). Les Luzenaciens, petit à petit, retrouvent de l'air. Créteil est de plus en plus sous pression d'un milieu ariégeois qui récupère les ballons pour des attaquants boostés par les (très) bonnes entrées de Soukouna et Sanchez. Un caviar de Souyeux (épatant hier soir) trouve M'Bongo seul au point de penalty. Le meilleur buteur ariégeois s'élève… et rate sa tête qui file à côté du but (65e). Créteil peut souffler. Luzenac a repris du poil de la bête mais n'est pas à l'abri. Une partie de flipper se dispute dans la surface de Westberg mais les «rouge et bleu» arrivent à écarter le danger. En attaque, les Ariégeois poussent. Sur une montée rageuse de Hergault, Kerboriou réussit l'exploit sur une reprise à bout portant (76e). Le LAP y croit de nouveau. Le public fuxéen le pousse vers l'exploit. Attention aux coups de pied arrêtés. Seck s'élève plus haut que tout lemonde mais ne cadre pas sa reprise de la tête (83e). Le dernier coup franc a la limite de la surface fait passer un dernier frisson. C'est fini. Luzenac accroche un formidable point.


Luzenac: un point en or massif


LUZENAC 0 - CRÉTEIL 0

Stade municipal de Foix, 900 spectateursenviron.Arbitre :M.RomainDELPECH.

LUZENAC ARIÈGE-PYRÉNÉES : Westberg;Karaboualy, Desenclos, Akaza, Hergault;Danfa (Diakota, 61), Dieuze (cap.);Koura (Sanchez, 66), M'Bongo, Souyeux, Dona Ndoh (Amadou Soukouna, 77)./
Entraîneur:ChristophePELISSIER.

Avertissement :Sanchez (71).

US CRÉTEIL LUSITANOS : Kerboriou;Manon de Monaghan (Diarrassouba, 72), Diedhiou, Di Bartoloméo, Cordoval;Seck, Da Cruz;Djellilahine, Lesage (cap.), Lafon (Oliveitra, 65);Andriatsima./
Entraîneur:Jean-LucVASSEUR.

Superbe résultat pour les Ariégeois. Pendant 75 minutes, le leader incontesté de National va largement dominer les débats. Dès la 3e, c'est Lafon, de la tête, qui trouve le poteau gauche de Westberg. Sur une pelouse compliquée, Créteil fait jouer sa technique. Mais le LAP s'accroche avec talent. Pourtant, les 5 dernières minutes de la mi-temps sont terribles:il faut un double raté pour empêcher les Cristoliens de prendre l'avantage. Au retour des vestiaires, l'USC reprend sa domination. Jusqu'au dernier quart d'heure. Luzenac s'enhardit alors:M'Bongo rate sa tête, seul. Le LAP poursuit sa série de 4 matches sans défaite dont 3 face aux 3 premiers.

Lionel Lasserre

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Lun 25 Fév - 8:09

Luzenac sur la pente ascendante


Des 7 derniers du championnat, seuls le Paris FC et Luzenac n'ont pas perdu ce week-end. Le PFC de Jacques Santini, qui n'avait plus gagné depuis le… 7 septembre, réalise le gros coup du week-end face à Colmar (6e).
Malgré son nul, le Luzenac Ariè-ge-Pyrénées a fait aussi bien. Peut-être mieux. L'épouvantail Créteil faisait peur. Pourtant, le leader (3 défaites et 3 nuls) a buté sur la marche ariégeoise. Après ne pas avoir su concrétiser leur domination en première période, les Parisiens ont failli se faire surprendre par des Luzenaciens revigorés après le repos.
« J'avais trouvé mon équipe timorée, explique Christophe Pelissier. J'ai demandé à mes joueurs d'avancer un peu plus, de jouer plus haut, de se libérer. » Le LAP, dominateur le dernier quart d'heure, aurait pu faire la décision.

Demain, face à Boulogne

Mais il se contente de ce point et de ce quatrième match de suite sans défaite : 6 points sur 12, c'est bien quand on sait que les Ariégeois ont affronté les trois premiers de National et qu'ils ont gagné le match qu'il ne fallait pas perdre, à Quevilly (20e). Le LAP reste 14e et premier non relégable. Un classement « gruyère » difficilement lisible tant il y a de matches en retard (Rouen, 13e, en a 4 !) Mais tout ce qui est pris n'est plus à prendre. Épinal et Quevilly paraissent condamnés. Il reste donc 4 places dans « la charrette. » Le LAP est très loin d'y être condamné. Malgré les coups du sort (exclusions de Ech-Chergui, Makalou), les suspensions (Mignotte samedi soir) ou les blessures (Bagayoko, le dernier en date pour 10 jours), le LAP a retrouvé son âme. L'envie de se battre. La preuve, vendredi soir, pour la première fois depuis 11 matches, Quentin Westberg a gardé ses cages inviolées. Et c'était face à la meilleure attaque du championnat. La pente est ascendante pour les Ariégeois. Pourtant, rien n'est fait. Le moindre écart peut se payer cher. Boulogne (16e), Uzès/Pont-du-Gard (17e), Épinal (19e), Fréjus (11e), le LAP va devoir garder la cadence. L'augmenter si possible. Pour l'instant, Luzenac fait, statistiquement, une meilleure entame des matches retour que lors de la phase aller. Demain, face à Boulogne en match en retard, le LAP va jouer gros.

LIONEL LASSERRE

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par jeanjean le Mer 27 Fév - 14:19

Le Luzenac Ariège Pyrénées se rapproche du Mans

Le président du LAP, Jérôme Ducros, cherche par tous le smoyens à faire grandir son club, sur et en dehors du terrain./Photo DDM. Sébastien Batteux.

Non, Jérôme Ducros ne brigue pas la présidence du Mans FC (Ligue 2). Hier, l'actuel président du Luzenac Ariège Pyrénées a été présenté par certains médias sarthois ainsi que par L'équipe TV comme le «sauveur du Mans FC» ou «l'investisseur mystère». Cela mérite des explications. «Jérôme Ducros investit 1,5 million d'euros» au Mans pouvait-on lire ou entendre. Depuis quelques mois, le club manceau navigue en effet en eaux troubles financières. Henri Legarda, son président, devait trouver rapidement 7,2 millions d'euros. MM. Ducros et Legarda ont eu l'occasion de se rencontrer lors du prêt, pendant le Mercato hivernal, d'Anthony Koura au LAP. «J'apprécie beaucoup Henri Legarda pour sa franchise, sa détermination et son esprit d'entreprise» explique le président du LAP. Les deux hommes ont ainsi noué, outre des relations amicales et sportives, des relations professionnelles. «Le courant est tout de suite passé entre nous. Il a demandé à me revoir et m'a exposé ses problèmes. Nous nous sommes aperçus que nous avions les mêmes problématiques. J'ai envie de l'aider financièrement pour passer ce cap difficile.» Un large tour de table a été engagé (par exemple, la ville du Mans a racheté le centre d'entraînement). C'est à ce titre que JD Promotion a proposé ces 1,5 million sous la forme d'une recapitalisation. «C'est un partenariat professionnel et sportif. Le groupe JD Promotion apportera ces 1,5 million dans des conditions qui restent à définir. Je le dis clairement, ce n'est pas une prise d'actionnariat.» Le président Ducros reste plus que jamais président du LAP. Avec de hautes ambitions. «Financièrement, au-delà de 4-5 ans, c'est difficile de tenir en National». Un championnat très cher qui n'offre que très peu de ressources (les droits télé n'existent pas). Jérôme Ducros veut se donner les moyens, sinon de la Ligue 2, au moins ceux de jouer le haut du tableau en National. Un partenariat sportif est donc à l'étude avec Le Mans FC. Dès l'an prochain, si le LAP reste en National, quelques jeunes espoirs sarthois seront prêtés gratuitement au club ariégeois. D'autres relations sont également à l'étude. Aujourd'hui, le LAP doit trouver les moyens, sportifs et financiers, de grandir, de franchir un nouveau palier. C'est dans cette optique que le partenariat avec Le Mans se présente. C'est clair, Jérôme Ducros ne brigue pas la présidence du Mans FC !

ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par yvon81 le Mer 27 Fév - 15:52

je pense que ce n'est pas besoin d'en parler ici puisque le sujet est évoqué sur le topic de L2

Evitons la dispersion en plus et en plus ce ne sont que des hypothèses.....
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 2 Mar - 7:42

Luzenac, surtout ne pas perdre


Uzès-Pont du Gard-Luzenac Ariège Pyrénées, aujourd'hui à 18 heures, stade Louis Pautex.-Victorieux à Quevilly il y a deux journées, le Luzenac Ariège Pyrénées jouera une partie de son avenir ce soir encore du côté d'Uzès-Pont du Gard. 17e, à trois points des Ariégeois au classement (et le même nombre de matches), le promu gardois n'a quasiment pas le droit de baisser pavillon face au premier non relégable.
Christophe Pelissier s'attend à se faire « rentrer dedans. » « Ce sera compliqué. Il faut se rappeler qu'Uzès est resté, jusqu'en octobre, près de deux ans sans perdre chez lui. » En treize réceptions, ça n'est arrivé que deux fois cette année (face au Poiré et Epinal). Uzès est également spécialiste des nuls (7). Le LAP sait qu'une défaite ce soir mettrait (presque) à mal les quatre très bons derniers résultats (dont trois nuls face aux trois premiers). Les Ariégeois récupèrent Mignotte et Ech-Chergui, qui ont purgé leurs suspensions.

LI. L.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par yvon81 le Sam 2 Mar - 12:08

Attention Uzes s'est revigoré depuis avec un recrutement bien ciblé lors du mercato ....
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Lun 4 Mar - 7:56

Luzenac : la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine ?


Le Luzenac Ariège Pyrénées ne perd plus (dernière défaite le 25 janvier à Vannes) mais ne gagne pas assez. Six succès (15e bilan du National), il en manque un peu pour se rapprocher du milieu du tableau et lâcher les places de relégables (les six derniers cette année). Sur ses 10 nuls concédés (3e du National), combien auraient pu se transformer en succès? Au moins quatre. Le dernier en date, samedi à Uzès-Pont du Gard (1-1). Christophe Pelissier et ses hommes savaient qu'il ne fallait pas perdre. Mission accomplie. Le LAP garde le goal average particulier face aux Gardois (2-0 à l'aller). Pourtant, encore une fois, le nul a le goût de la déception, de la frustration. Le LAP n'a pas su conserver l'avantage donné par M'Bongo un peu après le quart d'heure de jeu.

Le LAP va recevoir 5 de ses 6 principaux adversaires

«Avec des nuls, on n'avance pas» regrettent certains. Oui, mais les Ariégeois ne reculent pas non plus. La bouteille à moitié vide ou à moitié pleine? On ne le saura sans doute que très tard dans la saison. Peut-être même lors du dernier rendez-vous, à Cherbourg. Même s'il reste beaucoup de matches à jouer, un petit coup d'œil sur le classement s'impose. Le Paris FC, Epinal et Quevilly semblent très mal lotis. Il resterait donc, dans l'absolu, trois places à éviter (on oublie la DNCG qui, chaque année, frappe fort). Aujourd'hui, la place de premier non relégable du LAP est fragile. Uzès (17e), avec le même nombre de matches, pointe à trois longueurs, Cherbourg (16e; un match en plus) est à deux points et Boulogne (15e) est juste derrière (1 point)... et un match de plus à jouer, face à Quevilly. C'est dire si la réception des joueurs du Nord, le 2 avril à Foix en match en retard, vaudra son pesant d'or. Car si le LAP regarde derrière, il peut aussi regarder devant. Le Red Star (11e; un match de plus de joué) est à six points, Orléans à quatre (mais l'USO a deux matches en retard, à Epinal et réception d'Uzès). La lutte pour le maintien pourrait se jouer entre ces neuf équipes. Luzenac accueillera Epinal, Boulogne, le Red Star, le Paris FC , Orléans et se déplacera à Cherbourg. Les hommes du président Ducros ont leur destin entre leurs pieds. C'est clair. Mais la pression va augmenter. Dès samedi prochain, à Foix, face à Epinal. Là, il faudra gagner et pas se contenter du nul.

LIONEL LASSERRE

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 9 Mar - 8:38

Luzenac:un vrai match de coupe ni plus ni moins


Luzenac Ariège-Pyrénées-SAS Épinal, ce soir à 20 heures, Stade du Courbet à Foix.

Nicolas Dieuze parle, déjà, de sprint final. À 13 matches de la fin (plus, pour certaines équipes), le moindre faux-pas peut coûter cher. «Ce ne sera que des matches de coupe»,lâche l'ancien joueur du TFC. Et ça tombe bien, c'est le héros de la Coupe de France 2012-2013 qui pose ses crampons à Foix. Épinal a eu le scalp de Lyon et de Nantes avant de plier, à Bollaert, face à Lens en 8e de finale. Mais il est très, très mal en point en championnat. Les Spinaliens de Mika Firmin, prêté par Toulouse, pointent à la 18e place, à 10 points du LAP (et 2 matches en plus à jouer). C'est dire si les Vosgiens sont dos au mur. Luzenac n'en est pas loin. «À nous de faire le boulot», conclut Nicolas Dieuze. Les Ariégeois, invaincus depuis 5matches, ont leur destin entre leurs pieds. Ils se présentent avec un groupe au complet, simplement amputé de Mamadou Bagayoko, trop«court»physiquement.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 9 Mar - 21:34

Epinal enchaîne à Luzenac


Enfin éliminés de la coupe de France, les spinaliens viennent d'enchaîner un second succès consécutif ce qui ne leur étaient jamais arriver cette saison. Et c'est Luzenac qui fait les frais de ce retour en forme des hommes de Tissot.

Les luzenaciens qui pourront regretter cette fin de première période mal négociée. Boubaya trouve la faille sur corner et dans la minute qui suit Makalou trompe son propre gardien Westberg, sur une incompréhension. Avec deux buts d'avance à la pause, le match est alors plus facile pour Epinal qui va tout de même souffrir. Chouleur est en effet exclu à un quart d'heure de la fin mais les spinaliens vont tenir bon. Ils se relancent complètement pour le maintien, à eux de négocier au mieux les matchs en retard qui arrivent.


(M-T: 0-2). 700 spectateurs. Arbitre. M. Hamid Guenaoui.

Pour Epinal: Boubaya (41e), Makalou (42e csc).

LUZENAC ARIEGE PYRENEES. Westberg; Karaboualy (Dona Ndoh, 64e), Desenclos, Makalou, Hergault; Diakota, Mignotte (cap.; Dieuze, 72e); Koura, Ech Chergui, Soukouna (M'Bongo, 46e); Souyeux. Entraîneur: Christophe Pelissier.

Avertissements: Desenclos (34e), Mignotte (65e), Dona Ndoh (83e);

SAS EPINAL. Robin; Colin, Rother, Paillot, Crillon; Di Pinto (Doukouré, 70e), Firmin, Dembélé, Boubaya; Chouleur, Dufour (Diédhiou,76e). Entraîneur: Fabien Tissot.

Avertissements: Dufour (35e), Chouleur (64e).

Expulsion: Chouleur (68e; second carton jaune).

Face au 19e du championnat, le Luzenac Ariège Pyrénées a perdu gros, très gros. Une fin de première période calamiteuse aura plombé le match des Ariégeois. Le maintien sera compliqué à aller chercher.

http://www.foot-national.com/foot-epinal-enchaine-a-luzenac-43533.html
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Lun 11 Mar - 6:58

Luzenac peut-il encore se sauver ?


Le président Ducros a quitté les tribunes du stade du Courbet de Foix avant le coup de sifflet final. Sur la pelouse, son équipe se bat avec l'énergie du désespoir pour rattraper deux minutes cauchemardesques. Après une première demi-heure intéressante, Épinal va profiter de deux égarements des locaux pour ramasser la mise, presque sans le vouloir, juste avant la mi-temps. Après un penalty oublié par l'arbitre, les Luzenaciens sont complètement figés sur le corner qui suit. Boubaya n'attendait que ça. Et que dire de la mésentente entre Makalou et Westberg moins de soixante secondes plus tard. Un but gag contre son camp du défenseur trop énorme pour être vrai. « Certaines erreurs, à ce niveau, sont impardonnables » lâchera Christophe Pelissier.

Bagayoko, le… sauveur

La suite ? Une équipe ariégeoise sonnée. Déboussolée. Presque incapable de mettre réellement en danger une formation spinalienne qui n'aura presque qu'à attendre le baisser de rideau. Même réduits à 10 pendant près de vingt-cinq minutes, on n'a jamais senti les héros de la Coupe de France au bord de la rupture. Dès que le LAP prend le premier but, il ne renverse quasiment jamais la situation. Et quand il marque le premier, il ne gagne pas non plus. Le LAP a perdu le match qu'il ne fallait pas perdre. A balayé, en deux minutes, les 5 derniers matches sans défaite. A, peut-être, grillé son dernier joker. Le revers face au 19e passe mal, très mal. La prestation encore plus. « On va devoir jouer treize matches de Coupe » disait Nicolas Dieuze. Samedi soir, on en était à des années-lumière. Au fond du classement, tout est relancé pour les 5 places de relégables (Quevilly est le 6e, déjà condamné au CFA). Même Épinal (19e donc, 2 matches en retard face au Paris FC et Quevilly) peut de nouveau y croire. Le LAP, premier relégable ce matin, est encore dans la course. Même en n'ayant gagné que 2 de ses… 14 derniers matches ! « Il va falloir gagner à Fréjus, explique Nicolas Desenclos. Il n'y a pas de match nul qui tienne. Ça passe par là. Il faudra montrer un état d'esprit supérieur à celui qu'on a montré (samedi) soir. » Des mots, encore des mots. Les supporters attendent désormais des actes. Alors, le LAP peut-il encore se sauver ? La réponse est oui. C'est peu de dire que le retour de Bagayoko est attendu avec impatience. Mais il ne pourra rien tout seul. À ses copains de décider s'ils veulent retrouver le CFA l'an prochain.

LIONEL LASSERRE

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Dim 17 Mar - 9:10

Luzenac AP : la glissade infernale


LES ARIÉGEOIS ÉTAIENT MENÉS 3-0 AU BOUT DE... 25 MINUTES!

Encore une fois, à défaut de victoire, Luzenac a eu le contrôle de la partie hier soir sur le terrain de Fréjus. Mais cela n'aura pas suffi. Les coéquipiers de Nicolas Dieuze ont concédé une deuxième défaite d'affilée (3-1) après la déconvenue à domicile de la semaine dernière face à Epinal (2-0).

Ce sont les Fréjusiens qui se mettent les premiers en évidence, dès la première minute de jeu. Mathieu Scarpelli monopolise l'attention des défenseurs et décale Jean-Charles Cirilli. Seul face au portier luzenacien, ce dernier ne cadre pas. Pour autant, l'ouverture du score pour les Varois ne se fait pas attendre. A la cinquième minute, Vincent Fernandez centre dans la surface. En voulant dégager de la tête, Issa Makalou met le ballon sur la transversale de ses propres buts, le rebond est favorable à Abdoulaye Keita qui n'a plus qu'à la pousser d'un plat du pied (1-0). Moins d'un quart d'heure plus tard, bis repetita. Henaini part à la limite du hors-jeu dans le dos de la défense centrale ariégeoise. Devant le gardien, il décale Scarpelli, étrangement seul, qui n'a, lui aussi, qu'à la pousser dans les filets adverses pour le 2 à 0. Malgré ce break des Varois, on sent que Luzenac pousse offensivement. Mais les tirs ne sont pas cadrés. Et l'Etoile enfonce encore le clou. A la 25e minute, Koné récupère une balle en hauteur, de la tête et lance par la même occasion Henaini, encore une fois dans le dos d'une défense rouge et blanche complètement dépassée.

Le LAP a le ballon mais pour en faire quoi?

L'attaquant crucifie Quentin Westberg pour la troisième fois en moins d'une demi-heure. A 3-0, Luzenac a perdu toute illusion sur l'issue de la rencontre. Pourtant, les Ariégeois jettent toute leur force dans la bataille. Et à la 39e minute, Assane Karaboualy réduit le score sur un coup franc cadré de 30 m tirés au second poteau que personne ne touche (3-1 au repos).

En seconde période, les occasions se font de plus en plus rares. Paradoxalement, Christophe Pelissier fait passer son équipe à une défense à trois, mais le secteur offensif a plus de mal dans le dernier geste par rapport à la première période. Le tandem Bagayoko-M'Bongo est un peu privé de ballon. Malgré de bons rushs du meneur luzenacien, Idriss Ech-Chergui, Fréjus n'est pas réellement inquiété. Et c'est finalement sur ce même score de 3 à 1 que se finira la rencontre. Les Ariégeois ont pris de plein fouet l'extrême réalisme des joueurs varois (trois occasions, trois buts). Bref, Le LAP a confirmé l'adage selon lequel «dominer n'est pas gagner.» Mais dominer quand on est mené 0-3 au bout de vingt-cinq minutes, est-ce vraiment dominer?


(M-T: 3-1). 500 spectateurs environ. Arbitrage de M.S. Bar assisté de MM. P. Simon et A. Drouet.

Pour Fréjus Saint-Raphael: Keita (5e), Scarpelli (17e), Henaini (25e).

Pour Luzenac Ariège Pyrénées: Karaboualy (39e).

FRÉJUS-SAINT-RAPHAËL. Deneuve - Fernandez (cap.), MalcuitN'Tamé, Dikamona, Cirilli, Koné - Keita, Ramos (puis Delvigne, 66e), Kamissoko - Henaini (puis Ba, 76e), Scarpelli. Entraîneur: Michel Estevan.

Avertissement: Keita (53e).

LUZENAC ARIÈGE PYRÉNÉES. Westberg - Karaboualy, Hergault, Desenclos, De Rueda (puis Mignotte, 32e) - Makalou, Dieuze (cap), Ech-Chergui - Sanchez (puis Diakota, 35e), M'Bongo (puis Soukouna, 68e), Bagayoko. Entraîneur: Christophe Pelissier.

Avertissements: Desenclos (26e), Diakota (47e), Mignotte (73e).


Une ambiance très tendue

La scène se passe un peu après la demi-heure de jeu. Après avoir remplacé De Rueda (blessé) par Mignotte, Christophe Pelissier décide de changer Sanchez par Diakota. L'attaquant ariégeois (de retour comme titulaire après avoir été… écarté du groupe !) voit rouge. Il lance son maillot au visage de son entraîneur et refuse de le saluer. Dans les vestiaires, l'explication entre les deux joueurs a été orageuse. Bonjour l'ambiance.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par tomyraf le Dim 17 Mar - 11:12

Classement National

1 Union Sportive Créteil Lusitanos Creteil 67 28 21 4 3 58 26 32
2 Football Club de Metz Metz 49 27 14 7 6 47 29 18
3 Le Poiré sur Vie Vendée Football Le Poiré sur Vie 49 28 14 7 7 42 28 14
4 Vannes Olympique Club Vannes 42 28 10 12 6 36 22 14
5 US Jeanne d Arc Carquefou Carquefou 41 27 11 8 8 41 26 15
6 Amiens Sporting Club Amiens 40 26 11 7 8 35 26 9
7 Football Club de Bourg-Péronnas Bourg-Peronnas 40 26 11 7 8 19 18 1
8 Club Athlétique Bastia Bastia CA 39 25 11 6 8 31 32 -1
9 Union Sportive Orléans 45 Football Orléans 39 27 11 6 10 32 33 -1
10 Etoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël Fréjus St Raphaël 37 26 10 7 9 33 33 0
11 Red Star Football Club 93 Red Star FC 35 28 9 8 11 24 33 -9
12 Sports Réunis Colmar Colmar 35 25 9 8 8 27 24 3
13 Football Club de Rouen 1899 Rouen 31 23 10 4 9 29 26 3
14 Union Sportive Boulogne Côte d Opale Boulogne 31 25 8 7 10 31 31 0
15 Union Sportive de Luzenac Luzenac 28 27 6 10 11 27 35 -8
16 Association Sportive de Cherbourg Cherbourg 26 27 5 11 11 31 45 -14
17 Entente Sportive Uzès Pont du Gard Uzès Pont du Gard 25 28 5 10 13 20 38 -18
18 Paris Football Club Paris FC 25 28 4 13 11 25 43 -18
19 Stade Athlétique Spinalien Epinal 23 26 4 11 11 30 41 -11
20 Union Sportive Quevillaise Quevilly 12 27 1 9 17 21 50 -29

_________________
Celui qui sera Ruthénois un jour ,le sera pour toujours

avatar
tomyraf

Messages : 2179
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : onet le château

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Lun 18 Mar - 10:30

La cote d'alerte est atteinte à Luzenac


AUX MAUVAIS RÉSULTATS SE GREFFE UNE AMBIANCE INTERNE DE PLUS EN PLUS TENDUE.

La cote d'alerte est atteinte. N'est-elle même pas dépassée ? En deux matches, le Luzenac Ariège Pyrénées a versé du côté sombre de la force. Celle qui lui faisait encore rêver au maintien. Cinq matches sans défaite balayés. La prestation face à Épinal (2-0) avait déjà été un sérieux avertissement.

Vendredi soir, à Fréjus, le LAP a sombré. 3-1, le score n'est pas infamant. Il faut dire aussi que Fréjus n'a pas eu à forcer son talent. 3-0 en vingt-cinq minutes, le match était déjà plié presque avant d'avoir commencé. La suite, Luzenac maîtrise le ballon mais l'adversaire gère. Depuis de longues semaines, les Ariégeois évoluaient sur un fil. Celui d'une confiance fragile. Celui d'un espoir en des lendemains meilleurs. Mais les matches passent et le LAP ne gagne pas. Dans le Var, le LAP est tombé du fil.

Le rythme d'un relégable
Deux victoires sur ses seize derniers matches. Le bilan est celui d'un relégable. Quevilly mis à part (déjà relégué sauf miracle absolu), le rythme ariégeois est dans la moyenne des équipes qui se battent pour le maintien. Avec 14 points récoltés (sur 48 possibles quand même), le LAP fait aussi bien que le Paris FC, un peu moins bien que Cherbourg (15) et juste un peu mieux qu'Epinal (13). Uzès-Pont du Gard (18) et surtout Boulogne (21) font largement mieux. Aujourd'hui, des équipes qui luttent pour le maintien, la dynamique est clairement pour Boulogne (8 points en 5 matches), Épinal (8 points en 4 matches) et le Paris FC (8 points en 5 matches). À ce rythme, impossible pour Luzenac d'échapper à l'une des six dernières places. Mais, ce qui inquiète, surtout, c'est l'ambiance qui se dégrade au sein du groupe ariégeois.

Vendredi soir, Anthony Sanchez est sorti au bout d'une demi-heure. Il a enlevé son maillot et est rentré directement aux vestiaires sans saluer son coach. Une attitude révélatrice d'une ambiance considérablement refroidie. Un coach qu'une majorité de ses joueurs ne comprend plus. Le fossé s'est creusé au fil des semaines. Certains choix ou attitudes ont du mal à passer. Et, à la longue, ça pèse. Sur le terrain, le collectif a disparu.

Après une (petite) embellie, tous les indicateurs sont passés au rouge vif. Le LAP a brûlé tous ses jokers… avec ses propres allumettes. La cote d'alerte est atteinte. Malheureusement, elle est même peut-être déjà dépassée.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Jeu 21 Mar - 11:08

Barthez en soutien à Luzenac


De notre partenaire Foot123

Il était jusque là un simple président d'honneur, mais Fabien Barthez est en train de devenir un conseiller sportif auprès des joueurs de l'équipe de Luzenac. C'est le président, Jérôme Ducros qui lui en a fait la demande. "Cela fait de nombreux matches que Fabien décortique le jeu de Luzenac et a ciblé le problème. Il a donc fait une mise au point de deux heures avant l'entraînement pour tout mettre à plat entre les joueurs. Nous nous sommes enfin dit les choses avec l'aide d'un grand professionnel", a t-il expliqué sur le site officiel du club. Luzenac est actuellement 15e de National et reste sur quatre matches sans victoire.
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Sam 23 Mar - 7:43

Luzenac presque sans filet


29E JOURNÉE: Luzenac Ariège Pyrénées-Amiens SC, ce soir à 19 heures, stade municipal du Courbet, à Foix.

Pour la première fois de son histoire, Luzenac s'est mis «au vert» dès hier midi. Avec le soutien (très actif) de Fabien Barthez cette semaine (il participait même, crampons aux pieds, à l'entraînement d'hier à Foix), les Ariégeois savent qu'ils ont brûlé tous leurs jokers. S'il veut éviter l'une des six dernières places, le LAP doit gagner. L'opération commando a débuté. Pour garder tout le monde sous pression, le groupe ne sera désigné qu'aujourd'hui.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Nyko75 le Dim 24 Mar - 9:08

Luzenac : si les poteaux s'en mêlent…


29E JOURNÉE.

LUZENAC S'INCLINE 1-0 FACE À AMIENS HIER SOIR AU STADE DU COURBET.

Comme face à Épinal, le LAP a évolué de nombreuses minutes à 11 contre 10. Comme face à Épinal le LAP n'aura pas réussi à remonter le but encaissé d'entrée. Mais, à la différence d'Épinal, le LAP a tout essayé. Ce coup-ci, ce sont les poteaux qui ont repoussé les tentatives ariégeoises. Le LAP concède sa 8e défaite 1-0 sur les 12 de son total.

Double grosse surprise au coup d'envoi côté LAP. Akaza retrouve une place de titulaire et les Ariégeois évoluent dans un inhabituel mais séduisant schéma tactique en 3-5-2. Les «rouge et bleu» n'ont de toute façon pas le choix, il leur faut gagner. Prendre des risques. Et comme Amiens doit aussi gagner, le round d'observation n'a pas lieu d'être. La frappe de Bazile est contrée par Mignotte (6e). Sur le corner, la tête de Kodja est superbement détournée par Westberg mais M'Bow (prêté par l'OM lors du Mercato d'hiver) est le plus prompt pour propulser le ballon au fond des filets ariégeois (0-1, 7e). Une nouvelle fois, la défense ariégeoise a paru scotchée sur ses appuis. Bagayoko, de la tête, vient inquiéter L'Hostis sur un coup franc d'Ech-Chergui (10e). Le jeu va d'un camp à l'autre. Il n'y a aucun temps mort. Akaza sauve la baraque ariégeoise face à Kodja qui avait pris Makalou de vitesse et qui allait se présenter seul devant Westberg (18e). L'intensité n'est pas feinte entre les deux équipes (trois cartons jaunes en vingt minutes). La montée rageuse de Hergault sur son côté gauche déstabilise l'arrière-garde picarde mais la tête de Bagayoko n'est pas assez puissante pour tromper L'Hostis (30e). L'apport offensif de Karaboualy est intéressant mais le LAP a encore beaucoup de mal a vraiment se montrer dangereux. La physionomie de la rencontre change quand, sur une nouvelle faute, Lybohy écope d'un nouveau carton jaune. L'Amiénois est expulsé et le LAP se retrouve à 11 contre 10. Il reste près d'une heure de jeu (arrêts de jeu compris). Au repos, les affaires du LAP sont au plus mal. Le Paris FC a gagné à Bastia (2-1), Épinal a créé la sensation sur la pelouse du leader Créteil (2-0), Cherbourg mène, Uzès et Boulogne n'ont pas perdu. Au bord du précipice, l'expression n'est presque pas assez forte. Le LAP a quarante-cinq minutes pour changer son destin.

Amiens, aux abois, résiste

La physionomie se dessine d'entrée. Amiens se recroqueville dans sa moitié de terrain avec deux lignes défensives. Le LAP va devoir se faire violence et s'obliger à prendre le jeu à son compte, ce qu'il n'aime pas trop. Sur une nouvelle montée de Hergault, le centre de l'arrière gauche arrive sur Karaboualy, au second poteau, mais sa reprise de volée, superbe, est contrée par Pierre Charles (53e). Bagayoko, plein axe, choisit le contrôle au lieu de reprendre tout de suite. Le LAP augmente sa pression. C'est du hourra football. Kodja, de 25 m sur la gauche, enchaîne une reprise de volée instantanée qui vient heurter la transversale d'un Westberg surpris (61e). Le LAP l'a échappé belle. Sous des trombes d'eau, Diakota enroule une superbe frappe, L'Hostis est battu mais le ballon heurte le poteau gauche (66e). C'est le début des malheurs du LAP. Le LAP ne trouve toujours pas la faille. Christophe Pelissier lance Sanchez à la place de M'Bongo. Les Ariégeois évoluent désormais depuis quelques minutes en 4-4-2. Amiens est complètement recroquevillé sur ses bases. Mais les minutes défilent et on sent les Ariégeois impuissants. Ils retournent quand même au charbon. Souyeux s'offre une belle opportunité mais la défense amiénoise revient in extremis (81e). Koura enroule une nouvelle fois son ballon… dévié du bout des doigts sur sa transversale par L'Hostis (87e). Les arrêts de jeu voient les Ariégeois tenter leur va-tout. Makalou ne se jette pas, le centre de Koura passe devant la ligne de but… Amiens est aux abois mais garde son précieux avantage. Le LAP a tout essayé. Rien à voir avec la bouillie d'Épinal. Mais ça n'est toujours pas suffisant. Encore une fois à 11 contre 10. L'avenir s'assombrit mais comme le dit Christophe Pelissier : «Il ne faut pas lâcher.»

Fiche

Luzenac 0 - Amiens 1

(M-T:0-0). 600 spectateurs. Arbitrage de M. Gérard Dany. Arbitres assistants: MM. Cyril Mugnier et Christophe Biez.

Pour Amiens: M'Bow (7e).

LUZENAC ARIEGE PYRENEES. Westberg; Makalou (cap.), Mignotte (puis Koura, 63e), Akaza; Hergault, Dieuze, Ech Chergui (puis Souyeux, 78e), Diakota, Karaboualy; Bagayoko, M'Bongo (puis Sanchez, 71e). Entraîneur: Christophe Pelissier.

Avertissement: Hergault (14e).

AMIENS SC. L'Hostis; Mainfroi, M'Bow, Lybohy, Ielsch; Lacourt (puis Baudry, 82e), Paul (cap.; puis Sanches, 72e), Puyo, Pierre Charles; Bazile (puis Koumemba, 86e), Kodja. Entraîneur: Francis De Taddeo.

Avertissements: Pierre Charles (13e), Lybohy (21e), M'Bow (65e).

Expulsion: Libohy (37e; second carton jaune).

Franck Akaza, toujours aussi propre

De retour après plusieurs semaines d'absence, Franck Akaza était titularisé dans la nouvelle défense à trois du LAP aux côtés de Mignotte et Makalou. Francky a réussi un match propre, sans fioritures, facilité également par l'exclusion de Lybohy qui a empêché les Amiénois de venir titiller la défense ariégeoise trop souvent dès la 37e minute. Pas directement responsable sur le but amiénois, il a sauvé le LAP du K-O sur un tacle exceptionnel dans la surface alors que Kodja avait pris de vitesse Makalou et venait se présenter seul devant Westberg (17e). Dès lors, il gagne une grande majorité des duels aériens face aux grands attaquants visiteurs. Toujours bien placé, il a veillé au grain toute la deuxième période pour couper la trajectoire de tous les ballons de contre qu'ont eu à se mettre sous la dent les Picards. Bien aidé par l'arbitrage alors qu'un contact dans la surface était plus que litigieux, il est à l'origine de la frappe de Koura qui vient s'écraser sur la barre transversale de L'Hostis (88e). Mais il n'aura pas eu l'occasion, sur coup de pied arrêté, de faire la différence grâce à son très bon timing. Un retour sans fioriture mais sans faute non plus.

La Dépêche
avatar
Nyko75

Messages : 2297
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par jeanjean le Sam 30 Mar - 8:11

Luzenac. Deux victoires sinon rien



Avant de recevoir Boulogne mardi puis Bourg Péronnas, le Luzenac Ariège Pyrénées se déplace à Carquefou, quasiment imbattable chez lui. Pourtant, le rêve d'un maintien passe par un exploit en banlieue nantaise.

Bien sûr, tant que, mathématiquement, ce n'est pas joué, le LAP doit s'accrocher à ses rêves de maintien. «Tant que c'est possible, on n'a pas le droit de lâcher» expliquait Christophe Pelissier après la défaite face à Amiens. En football, tout va si vite. En fait, pour résumer, mardi soir, le coach ariégeois et ses hommes seront fixés. A 90 %. Faisons un rêve. Luzenac gagne à Carquefou, Boulogne perd au Red Star et Luzenac bat Boulogne. Le LAP repasserait au-dessus de la ligne de flottaison et aborderait les huit derniers matches avec un fol espoir. Même le Red Star (à 4 points) ne serait pas inaccessible (le LAP reçoit les Parisiens le 19 avril). Il faut donc gagner. Mais comment le LAP pourrait-il gagner deux fois de suite alors qu'il ne s'est imposé qu'à six reprises cette année ? Le LAP l'a déjà fait. Face à Fréjus puis à Amiens. C'était à cheval entre septembre et octobre 2012. Il y a une éternité. De toute façon, le maintien passe par là. Il n'y a plus aucune question à se poser. Gagner à Carquefou, joli défi. Le LAP ne s'est jamais rendu en banlieue nantaise. Il faudra un immense exploit. Sur sa pelouse, Carquefou a décroché 28 de ses 41 points, n'y a perdu qu'une seule fois… lors du premier match face à Bourg Péronnas (0-1) et vient d'y enchaîner douze matches sans défaites dont huit victoires de suite (le dernier match s'est soldé sur un nul face à Vannes, 0-0). Mission impossible ? Sur le papier, oui. Épinal a bien gagné à Créteil ! Au LAP d'écrire son histoire. Il faudra marquer. Après cinq buts en trois matches (Metz, Le Poiré, Quevilly), le LAP n'a trouvé le chemin des filets qu'à deux reprises lors de ses cinq derniers matches (M'Bongo à Uzès, Karaboualy à Fréjus). Il faudra aussi, si possible, éviter d'encaisser le premier but. Dans cette configuration, le LAP n'a jamais gagné.

M'Bongo au repos

La semaine dernière, face à Amiens, les partenaires de Bagayoko ont, de nouveau, montré de l'enthousiasme. Ils ne méritaient pas de perdre. Mais on ne construit pas une saison, une révolte, sur des suppositions. Le 3-5-2 initié par Christophe Pelissier avait été plutôt une bonne surprise. Passé en 4-4-2 en fin de match, le LAP n'avait pas trouvé la récompense à ses efforts. Il lui faut continuer à aller de l'avant, quitte à prendre des risques derrière.

Pour ce déplacement, Anthony Sanchez (blessé) et Tristan M'Bongo (repos) quittent le groupe. Ils y sont suppléés par Danfa et Dona Ndoh (buteur avec l'équipe II du LAP). Sur une pelouse sans doute en bien meilleur état qu'à Foix, les Ariégeois se doivent de retrouver leur allant offensif. Koura devrait épauler Bagayoko en attaque. Le LAP a repoussé l'échéance. Il est face à son destin. Mardi soir, il saura.

ladepeche.fr

jeanjean

Messages : 3976
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 34
Localisation : RODEZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luzenac

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum