[ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Message par pilou le Dim 14 Aoû - 17:29

OUVERTURE DE LA 2ème Journée





avatar
pilou

Messages : 714
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 66
Localisation : FOLELLI (CORSE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Message par JER-25 le Ven 19 Aoû - 9:20

Samedi soir, à partir de 20 heures, les joueurs ruthénois entameront contre Tarbes leur premier match de la saison à domicile. Et, avant que ne débute cette rencontre, il revient de se souvenir de cette analyse de l'entraîneur ruthénois, Laurent Peyrelade, proposée lors des récents matchs amicaux d'avant saison. «Nous revenons de nulle part. Il nous incombe de montrer à nos supporters, à nos partenaires, à tous ce que nous sommes devenus. Nous devons convaincre car je comprends qu'il existe du doute dans les esprits». Revenait alors, comme collée aux crampons des joueurs aveyronnais, la terrible saison de l'an dernier où le club n'a pu se maintenir en CFA qu'au prix d'un repêchage inespéré. C'est pourquoi, à quelques heures d'accueillir Tarbes, les supporters du RAF s'interrogent. Ils attendent de voir, de se faire une idée qui ne se suffira pas des quelques premières rencontres. Tout le monde se souvient que la saison dernière les Ruthénois avaient débuté le championnat de brillante façon avant de s'effondrer subitement.

«Chat échaudé craint l'eau froide», dit le proverbe et si l'on doit rester dans le domaine des métaphores on dira que comme saint Thomas le public de Paul-Lignon attend de voir pour s'enthousiasmer. Aussi, pour faire infléchir la balance du côté positif, on ajoutera que la seconde période proposée à Colomiers, lors de l'ouverture de la saison, a été excellente samedi dernier. Dense, intense, avec une mobilité défensive intéressante, le RAF a démontré un mieux par rapport à l'exercice antérieur. Mais de là à en tirer des conclusions, beaucoup attendent de voir l'équipe contre Tarbes où il faudra faire le jeu, maîtriser les montées de balle comme gérer l'aspect défensif. La saison passée, le RAF s'était noyé dans l'exercice. C'est pourquoi, ce samedi, il faudra parler d'opération séduction afin de conquérir une assistance sur la réserve. Bonne nouvelle, pas de blessé, tous les joueurs seront opérationnels pour cette rencontre.
Source la dépêche

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 946
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Message par yvon81 le Dim 21 Aoû - 6:06

Et non le nul n'est pas la meilleure façon de rentrer dans le championnat !

On le sait on le dit que tous ses matchs à la maison doivent être gagnés ..

on recommence à faire la même erreur que l'année précédente
avatar
yvon81

Messages : 2503
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 77
Localisation : Lavaur 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Message par JER-25 le Lun 22 Aoû - 7:14

Pierre Laborde-Turon : «Je ne peux pas me cacher»
Le 22 août à 07h00 par Maxime Raynaud
«Je sais que je vais devoir faire face à des gens qui diront que je n’ai pas assez d’expérience. Je le ressens déjà. Alors je me dis que je dois montrer deux fois plus», glisse l’ex-Bordelais, loin d’être le seul responsable du nul amer concédé face à Tarbes (1-1), samedi. (Jean-Louis Bories)
Coupable d’une erreur qui a permis à Tarbes d’égaliser (1-1), samedi, le gardien du Raf a accepté de se livrer, dimanche, parce qu’«il faut assumer pour avancer», dit-il. Le portier de 21 ans revient aussi sur son nouveau rôle de N.1 et son «envie de tout casser». Entretien.
Que s’est-il passé lors de cette 84e minute, samedi ?
Je vois qu’un Tarbais va centrer. J’anticipe au second poteau mais, à cet instant, et comme depuis le début du match, un joueur se positionne dans mon dos. Ma première idée était de claquer en corner mais en le voyant, je me dis que je vais envoyer le ballon sur ma gauche. Sauf que ça va dans l’axe. Mais la malchance est surtout que ça retombe sur le seul Tarbais face au but... Le geste que je voulais faire, il n’est pas facile. Mais je suis persuadé qu’il faut que je continue de le tenter, de le travailler.
Qu’est-ce que vous vous dites après le but ?
Je suis déçu bien sûr. Surtout pour l’équipe parce qu’on tenait. Mais à cet instant, je me dis surtout que ce n’est pas fini alors je continue de parler à ma défense. Des erreurs, on en fait tous. Le poste de gardien veut ça. Et c’est aussi pour cette raison que je l’aime, que je le fais. Ça forge le caractère. Maintenant, cette erreur entache ma performance alors que je me sens de mieux en mieux et que tout n’est pas à jeter.
Après le match, comme après votre erreur, l’entraîneur et vos partenaires vous ont immédiatement soutenu. Cela doit vous faire chaud au cœur ?
Bien sûr. On voit dans ces moments que ce groupe vit bien. Tous savent qu’un jour je peux être le héros et le lendemain faire une erreur. C’est le foot. Mais leur réaction prouve que, cette année, il y a un groupe. Le plus important pour moi, maintenant, c’est de passer au-dessus. Le soir on ne dort pas mais l’essentiel, c’est d’analyser le lendemain, ce que j’ai fait, pour revenir plus sereinement.
N’avez-vous pas le sentiment qu’à force de reculer, le Raf s’est aussi mis dans une mauvaise situation tout seul ?
En fait, les deux moments compliqués ont été les fins de mi-temps. Mais même si on a effectivement reculé, nous étions soudés. On savait qu’on serait pressé, Tarbes restait sur une défaite (face au promu Paulhan-Pézenas, 1-0, NDLR). Nous voulions être solides, reconquérir notre public et il y a eu de bonnes choses. 
C’est votre première saison en tant que gardien N.1 du groupe fanion. Comment vivez-vous ce changement de statut ?
Cela faisait un petit moment que je l’espérais. Quand on me l’a annoncé cet été, j’étais d’abord comme un enfant, avec un grand sourire parce que j’en suis très fier. Ensuite, j’ai demandé beaucoup de conseils à des gens expérimentés, pour mieux me préparer, mieux appréhender les matches, etc.
À mon âge (21 ans), c’est important d’être aidé. D’autant plus parce que je sais que je vais devoir faire face à des gens qui diront que je n’ai pas assez d’expérience. Je le ressens déjà. Alors je me dis que je dois montrer deux fois plus. Je sais ce dont je suis capable, mais je ne peux pas me cacher. Être titulaire à 21 ans, c’est un beau parcours, mais maintenant, j’ai envie de tout casser.
Devenir N.1 vous a-t-il dissuadé de partir ?
Bien sûr. Après quatre années en tant que N.2 (il était arrivé en 2013 des Girondins de Bordeaux après avoir remporté la Gambardella, NDLR), je commençais à me dire qu’il fallait jouer, se montrer, quitte à descendre de niveau. Être sur un banc, c’est perdre ses compétences. Donc pour moi, devenir N.1 c’était essentiel.
On vous sent d’une sérénité à toute épreuve...
Des périodes compliquées, j’en ai déjà vécu, que ce soit aux Girondins ou dans ma vie privée. Mais quand on est gardien, on ne doit rien montrer. Bien sûr, ma famille ou ma copine prennent ensuite (rire). Mais sur le terrain, quand il s’agit de foot, on doit être un mur (sic). C’est pour cette raison que des gens (dont l’épouse de David Suarez, coach mental, NDLR) m’aident à gérer mes émotions, à me protéger.

Source centre presse

_________________
Le RAF & Sochaux : Mes clubs de cœur
avatar
JER-25
Admin

Messages : 946
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 42
Localisation : rodez

Voir le profil de l'utilisateur http://kopruthenois.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RODEZ - TARBES] 2ème Journée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum